AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "La parade des ombres" |LIBRE|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie Cullen
Doit se faire répartir


Féminin Nombre de messages : 416
Age : 24
Année : 7ème année
Amour : XxX
Passions : XxX
Date d'inscription : 07/01/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: "La parade des ombres" |LIBRE|   Lun 5 Juil - 18:41

« Au même titre que d'autres sont hétéros sans qu'on leur rappelle,
j'aimerais pouvoir être homo sans qu'on me le fasse remarquer »


C'était une belle journée d'été comme Rose les aimait. L'azur du ciel n'était entaché que de quelques nuages vaporeux. L'air était chaud même si une brise plus fraiche balayait les environs de Poudlard, surtout aux alentours du lac. L'air y était plus chargé en humidité, et c'était un délice de se rafraichir sur les rives du lac noir. Bien que quelques élèves étaient en train de se baigner, Rose préféra s'abstenir. Les rumeurs concernant le calmar géant ne l'inquiétait pas plus que ça, elle était surtout persuadée qu'il devait y avoir encore pire. Quelques monstres marins cachés par la profondeur des eaux. La journée était à son zénith, et après s'être restaurée, Rosalie avait décidé d'échapper à l'éternelle humidité des demeures en pierre, comme l'était le château.

Elle opta donc pour une promenade dans le parc, et décida de s'y arrêter. Elle renvoya quelques saluts aux baigneurs qu'elle se souvenait d'avoir vu en classe de botanique. Étendant ses jambes, elle s'appuya contre un vieil arbre au tronc noueux pour bénéficier de son ombre. Elle sortit par la suite un livre de son sac bandoulière. Elle avait décidé de révisé ses cours de potion. Il se trouvait que c'était sa matière faible et elle n'avait guère eu le temps de la travailler. Elle se plongea donc dans son manuel. Malgré ses efforts elle ne parvint pas à s'intéresser franchement au filtre décrit et finit par s'endormir.

Son rêve fut troublant. Elle se trouvait toujours au bord du lac. Cependant les baigneurs qui s'y trouvaient, avaient disparu. Ne subsistait que un jeune homme. Seulement étant de dos, elle ne pouvait l'identifier. Elle le regardait quand tout à coup un geyser d'eau le propulsa dans les airs. C'est avec un hurlement terrifié qu'elle assista à la scène. Le jeune homme était lancé toujours plus haut, par une force invisible. Sa tête ballotant, il ressemblait à une poupée de chiffon aux prises avec un enfant malveillant. Elle voulut sortit sa baguette. Cependant aucun de ses membres de lui répondait. Jusqu'à ses paupières qui refusaient de se baisser pour l'épargner. Un souffle de panique montait en elle. Elle le sentait. Il la dévastait de l'intérieur, brisant ses barrières mentales pour tenter de se maitriser. Le jeune homme dans le lac allait mourir sous ses yeux sans qu'elle puisse faire quelque chose. Elle voulait lui crier de réagir, de partir. Réaction futile mais elle ne pouvait faire mieux. Seulement, même sa voix refusait de sortir de sa bouche à présent. Lorsqu'un jet d'eau particulièrement puissant envoya le jeune homme se briser contre un arbre, elle s'éveilla en sursaut.

Elle devait avoir crié dans son sommeil car plusieurs têtes étaient penchées sur elle. Ne parvenant pas encore tout à fait à discerner le réel de son rêve, elle voulut écarter les quelques personnes l'entourant afin de vérifier son songe. Fort heureusement, les baigneurs s'y trouvaient encore, et aucun ne semblait en mauvaise posture. Après s'être rassurée, elle revint à elle-même. Une sueur froide lui glaçait encore le dos, et malgré la chaleur elle tremblait.

Une voix toute proche s'éleva alors : « Est-ce que ça va ? » Ses intonations quelque peu inquiètes lui firent reprendre pied avec la réalité. Elle voulut rassurer cette voix, mais un pressentiment restait. Quel rêve étrange ! Et que signifiait donc ce jeune homme ? Et cette attaque ?

[hj : C'est maigre, mais il m'est vraiment difficile de me remettre direct dans le bain. Aussi je vous demande de faire preuve d'indulgence ^^]

...............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: "La parade des ombres" |LIBRE|   Dim 8 Aoû - 3:57

En effet, c'était une magnifique après-midi. Cedric n'avait pas eu de cours ce jour-ci. Il fallait s'entraîner pour le Quidditch ! Ce n'était pas une mince à faire. L'équipe Serpentard venait de s'équiper des derniers accessoires à la mode, les rendant un peu plus agiles et rapides. L'équipe Poufsouffle avait donc de quoi se remettre en question. Bien que Cedric soit un as sur un balai, il fallait bien un entraînement régulier pour maîtriser au maximum les tactiques établies. Serpentard serait le prochain match, et ils n'étaient pas les plus mauvais sur un balai, Cedric le savait pertinemment. Voleter toute la sainte journée fut harassant. Il en avait les doigts engourdis, les cuisses courbaturées et les pieds douloureux. Et son cerveau semblait en berne. Se concentrer sur les jeux des membres de son équipe lui avait ramolli la cervelle. Le jeune blondinet méritait bien une longue sieste après tout ses efforts.

A lui seul il engloutit une gourde d'eau fraîche contenant un demi litre d'eau. Il utilisa les dernières gouttes pour s'asperger le visage en secouant la gourde au dessus de sa tête comme si il se trouvait sous une cascade. Cedric passa sa main dans les cheveux trempés de sueur et attrapa une serviette couleur moutarde pour s'éponger. Une jeune fille de sa maison, Susan Bones, le félicita pour son entraînement d'aujourd'hui. Il répondit par un sourire charmeur tout en secouant ses cheveux dans la serviette avec énergie. Il était à présent temps de rentrer dans la salle commune et ronfler quelques heures. Ou peut-être faire un saut dans les cuisines du château pour piquer un peu de gâteau de carottes. De toutes les façons, c'était dans la même direction.

Cedric sortit du stade seul. C'était étonnant car le garçon avait l'habitude d'être précédé d'une horde d'amis/groupies. Ça n'était pas pour lui déplaire, bien que Cedric soit un garçon bien simple. D'une démarche chaloupée, sa serviette autour du cou, il se dirigea vers le château par le petit sentier de sable. Il tourna la tête vers l'Est où le soleil commençait à décliner derrière les montagnes entourant le domaine. La journée commençait à se terminer. Il décida de faire un petit crochet vers le lac pour entendre le doux clapotis de l'eau avant de retrouver le brouhaha de la salle commune des Poufsouffle. Une dizaine de personnes se baignaient encore. Mais il aperçut aussi un petit comité de baigneurs qui sortaient doucement de l'eau pour, certainement, rejoindre la Grande Salle et dévorer le souper. Mais il se rendit compte que le groupe restreint se hâta près d'un arbre, là où la silhouette d'une personne était apposée contre lui, entourée de badauds. Un malaise ?

Le jeune Poufsouffle accourut, sa serviette glissant de ses épaules dans sa course. Son naturel serviable le poussa à rejoindre le plus vite l'arbre, peut-être quelqu'un en mauvaise santé. Il écarta quelques élèves plus jeunes que lui, mais se rendit compte que la personne, écartait de même les badauds en étirant ses bras et tentait tant bien que mal de se redresser. Cedric apporta son soutien en tirant sa main droite (avec douceur, bien sûr) pour la mettre sur pied correctement. Ah oui, c'était une jeune fille. Il fronça les sourcils, l'air inquiet. D'une voix suave, il demanda.


« Est-ce que ça va ? »


HS : Une envie de rp... :)


...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Cullen
Doit se faire répartir


Féminin Nombre de messages : 416
Age : 24
Année : 7ème année
Amour : XxX
Passions : XxX
Date d'inscription : 07/01/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: "La parade des ombres" |LIBRE|   Jeu 26 Aoû - 13:58

"Oui, oui. Je crois que ça va. Un cauchemar, mais oh ! Il semblait vraiment réel, c'est … Mais … Oh, désolée je m'embrouille."

Rosalie confuse, sourit au jeune homme en guise d'excuse et de remerciement. Cette désagréable impression subsistait, et elle ne savait dire pourquoi. C'était bien la première fois qu'un songe la hantait de cette manière. Peut être étais-ce le soleil qui lui avait fait perdre la tête. Dans tous les cas il fallait maintenant se reprendre. Pour commencer elle voulut éloigner les quelques curieux qui restaient. Elle était d'ailleurs persuadée qu'ils ne voulaient qu'une chose : qu'elle tombe dans les pommes. Les humains étaient très étranges sur ce point. Ils vouaient à autrui une féroce envie de le sauver. Allant jusqu'à provoquer eux-même l'accident. Mieux fallait donc s'éloigner.

"Viens, avançons de quelques pas. J'aimerais mieux m'éloigner quelque peu de cet endroit."

Elle fixa son attention sur le garçon. Elle ne l'avait pas reconnu de prime abord mais maintenant elle constatait qu'elle se trouvait à côté du préfet de Poufsouffle qui faisait tant tourner les têtes des midinettes. Elle devait lui reconnaître une certain charme, quoi que les blonds n'étaient vraiment pas son genre. Il devait revenir d'un entrainement de quidditch : sa serviette autours de son cou montrait clairement qu'il venait de faire un effort physique de même que la mince pellicule de sueur qui subsistait sur son visage. Et puis, il ne fallait pas être devin pour comprendre que le capitaine de l'équipe de Poufsouffle devait s'entrainer en vue de la rencontre avec Serpentard. Tout le château ne parlait que de ça et ceci promettait d'être un match mémorable! Elle focalisa alors ses pensées sur cet affreux rêve, car des remous dans l'eau lui rappelèrent ce qu'elle avait vu. Rien ne l'empêchait de se renseigner!

"Dis-moi, saurais-tu quelque chose à propos de la légende du calmar géant de Poudlard ? Existe-il réellement ou bien d'autres créatures peuplent-elles les fonds marins du lac ?"

Elle fronça les sourcils pensives. Ce ne pouvait être un simple hasard. Tout semblait si vrai, si poignant! Elle entendait encore les os du jeune homme se briser dans une désagréable symphonie. Seul le temps en fait, marquait la délimitation rêve/réalité. Car dans son rêve le temps était couvert comme si un orage était sur le point d'éclater. En revanche, en ce moment même le temps était d'un bleu absolu. Cela pouvait même semblait étrange pour un ciel d'Angleterre. Enfin, elle tenait à faire des recherches sur ce qu'elle avait vu. Elle n'aurait su dire pourquoi, mais elle était persuadée que tout ce qu'elle venait de voir avait un sens. Sans que cela soit une prophétie, elle croyait hardiment qu'un mystère se dessinait et qu'il fallait par tous les moyens en trouver la clef. Elle avait entendu dire que quelques fois des sorciers pouvaient être influencés par la magie dans l'air, ce qui déformait leurs rêves et leurs faisait entrevoir ce qu'il y avait sous le voile du futur. Mais elle n'y croyait décemment pas, car même de grands sorciers s'opposaient à cette théorie. Toujours était-il qu'il fallait qu'elle en ait le cœur net. Et d'abord, il lui fallait interroger ce Poufsouffle qui connaissait mieux qu'elle le château. Elle n'était au château que depuis 3 ans, ayant commencer son cursus à Beauxbâtons. Cette énigme, même si elle l'effrayait, l'enchantait! Cela allait l'empêcher de penser à son atroce situation familiale. Sa famille ne s'entendrait jamais, il fallait s'y faire. Donc aller de l'avant. Et ce mystère tombait à point nommé. Car Rosalie était de celles qui prêtait attention à chaque chose, et même si elle n'était pas superstitieuse, elle aimait à comprendre les signes du destin sans pour autant
devenir dingue. Et même si elle appréciait beaucoup Luna, elle n'aspirait pas à lui ressembler.

...............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La parade des ombres" |LIBRE|   Aujourd'hui à 19:38

Revenir en haut Aller en bas
 
"La parade des ombres" |LIBRE|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suivant les ombres... [Libre...]
» Déchirer le voile des Ombres [Libre]
» Denwall Zemeric : Elfe de la Nuit : Ombres : Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: OUTDOOR :: le lac noir-
Sauter vers: