AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skye Phantomhive
Serpentard
Serpentard


Nombre de messages : 3
Age : 23
Date d'inscription : 22/04/2010

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [Terminée.]   Jeu 22 Avr - 16:32

Color me with a gentle, passionate,
But yet unjust kiss, as the moon
Casts its light on our final night …




    I. l'État Civil

    • Prénoms et Nom : « Skye Phantomhive ». Mes parents ont décidé de me donner un prénom très excentrique qui, je dois dire, colle assez bien à ma personnalité. Cependant, combien de gens l’ont massacré en n’utilisant pas la bonne prononciation. Skye comme Sky. « Comme le ciel. Parce que nous voulons que tu déploies tes ailes et réalise tes rêves, en te rapprochant toujours un peu plus du ciel. » C’est ce que mes parents m’ont toujours répété. Toujours. Plutôt pathétique, non ? Quant à Phantomhive, je l’ai hérité de mon père. Il peut vous paraître assez étrange, mais c’est un nom plutôt reconnu en Grande-Bretagne étant donné que ma famille est à la tête d’une grande compagnie de jouets depuis plusieurs générations. « Un jour, ce sera toi, le chef de cette entreprise. Car tu es un Phantomhive. » C’est ce que mon père croyait et espérait mais, évidemment, il s’est largement trompé.

    • Date de Naissance : Par un soir de tempête, où la neige recouvrait rapidement la ville de Londres, soit le 12 décembre 1978. Ça explique peut-être son caractère si froid.

    • Age : 15 ans et toutes ses dents.
    • Sexe : Masculin.
    • Année Scolaire : Cinquième année.
    • Lieu de Résidence : En banlieue de Londres.

    II. l'Histoire de mon personnage

    • Caractère :
    Ce soir-là, la lune était particulièrement haute dans le ciel de Londres, éclairant la ville de sa pâle lueur. Une mince couche de brouillard balayait les rues, ce qui donnait à celles-ci un air fantomatique. Malgré tout, c’était une nuit tiède de juillet où il était agréable de prendre l’air ou encore de sortir. C’est d’ailleurs ce qu’avait décidé de faire un jeune homme âgé d’une quinzaine d’années. Marchant sur la rue de Little Portland Street, chacun de ses pas lui donnait une démarche un peu trop confiante. Il marcha ainsi pendant un bon moment, puis finit par s’arrêter brusquement devant une bâtisse ancienne à l’allure miteuse qui aurait facilement passé inaperçue aux yeux des gens. Un sourire en coin se dessina sur les lèvres du garçon, puis il pénétra dans l’immeuble. Il s’agissait d’un petit pub aux allures douteuses, avec la majorité de la clientèle en-dessous de l’âge légal pour sortir (c’était également le cas du garçon qui venait d’y entrer). Quelques barbus âgés d’une cinquantaine d’années jouaient au billard, une bière à la main, tentant d’impressionner de jeunes demoiselles visiblement saoules. Installés à des tables bancales, d’autres jouaient aux cartes en tirant leur pipe, y risquant leur argent. Le jeune homme s’installa à une de celles-ci, commandant un verre de rhum et de coca. Il s’enfonça un peu sur sa chaise de bois, puis sortit un briquet argenté de sa poche avec lequel il se mit à jouer, le faisant tourner entre ses doigts, l’allumant puis l’éteignant sans se lasser. Apparemment, ce n’était pas un habitué de l’endroit puisque plusieurs clients ne cessaient de se retourner, lui lançant un regard à la fois curieux et indiscret. Au bout d’un moment, un homme d’une trentaine d’années aux dents jaunes et aiguisées finit par aller s’asseoir à la même table.

    - Qu’est-ce qu’un beau jeune homme comme toi peut bien faire dans un endroit pareil, hen ? Gaspiller sa jeunesse ici …

    Il secoua la tête de gauche à droite, ses cheveux bouclés suivant le mouvement. Cependant, le garçon ne lui accorda aucune attention, ce que réalisa rapidement son interlocuteur. Il décida cette fois d’y aller avec une approche différente et sortit un paquet de cigarettes de la poche de sa veste.

    - T’en voudrais pas une, petit ? Tu me parais bien triste à jouer avec ce briquet.

    Cette fois, il arrêta de faire tourner l’objet entre ses doigts et tendit vers l’homme une main délicate avec laquelle il attrapa une cigarette, chose qu’il semblait convoiter. Il la posa entre ses lèvres et l’alluma machinalement, expirant la fumée d’un air détendu.

    - Faudrait bien que tu me dises ton nom, à ta place, j’apprécierais pas trop de me faire appeler « petit ».

    - Skye Phantomhive.

    L’homme, qui s’était également prit une cigarette, éclata de rire et manqua de s’étouffer avec celle-ci. Le dénommé Skye ne sembla pas réagir pour autant. Lorsque celui de trente ans eut reprit son souffle, il se mit à dévisager l’adolescent longuement.

    - Eh bien, eh bien … On peut dire que c’est un prénom assez intéressant, quoique, si tu veux mon avis, pas du genre que j’aimerais avoir. Quelle insouciance tout de même de le dire à un pur étranger comme moi. N’empêche qu’il ne soit pas répandu, ça me rappelle quand même vaguement quelque chose …

    - La compagnie de jouets, peut-être ?

    - Phantomhive, voilà oui!

    L’homme s’esclaffa de nouveau.

    - Si c’est vraiment le cas, qu’est-ce qu’un gosse de riche comme toi peu bien faire dans un endroit comme celui-ci ? Tu n’aurais pas mieux à faire en ce moment, comme te faire payer tout ce que tu veux par tes parents ? Ça doit être bien pareil, d’avoir une vie comme toi, héhé.

    - Vous ne savez rien sur moi, Monsieur.

    - J’ai pourtant l’impression que t’es justement un de ces sales mômes qui ont tout ce qu’ils désirent. Mais, si ça ne serait pas le cas comme tu sembles le prétendre, vas-y, parles-moi de toi.

    Peut-être était-ce parce que l’alcool commençait à se répandre dans tout son corps, ou tout simplement parce qu’il s’ennuyait, mais à son propre étonnement, l’adolescent acquiesça d’un signe de tête.

    - Très bien. Gamin, j’étais en effet un gosse de riche, naïf et souriant. J’avais cette lueur enjouée qui brillait toujours dans mon regard calculateur – car oui, j’avais l’esprit vif. Mes parents m’obligeaient toujours à passer mes soirées à étudier mes leçons afin d’avoir les meilleures notes de la classe. Ils faisaient également tout pour que j’aille la meilleure éducation possible et, en effet, j’étais poli et avait de très bonnes manières. Le parfait petit garçon qui, en grandissant, serait à la tête de la compagnie Phantomhive. Je crois que c’est en partie ce qui a fait de moi quelqu’un d’ambitieux et de déterminé. Oui, l’ambition. Je possède cette qualité – ou peut-être est-ce un défaut ? – et, encore aujourd’hui, j’aimerais bien être le numéro un partout. Enfin, peut-être pas partout, mais dans ce qui me tient à cœur. Si je veux quelque chose, je ferai tout pour l’obtenir. Absolument tout. Voilà pourquoi l’ambition peut également être un défaut. Alors voilà, j’étais sur la voie de la perfection. Mais les choses continuaient graduellement de changer et, par le fait-même, moi aussi, j’ai décidé de changer. De cesser de me faire manipuler comme une vulgaire marionnette.

    Skye marqua une pause, apparemment troublé par ses souvenirs. Il prit une longue gorgée de rhum, puis poursuivit.

    - L’année de mon onzième anniversaire, je changeai d’école. Une sorte de pensionnat, si on peut la qualifier ainsi. Bref, ça me faisait un congé de dix mois de ma vie de gosse de riche, comme vous me l’avez si bien dit. Avec le temps, je crois pouvoir affirmer que j’ai développé un côté à la fois froid et indifférent. En d’autres mots, je ne suis pas du genre à m’ouvrir facilement aux autres. On dit de moi que, en plus d’être hautain, mon regard est toujours aussi calculateur. En effet, j’adore analyser les situations et, une fois de plus, prendre avantage de mon intelligence afin de pouvoir déduire certaines choses. Bien qu’au fond de moi, je n’aime pas vraiment recevoir de l’attention, j’ai récemment pris l’habitude de me montrer légèrement arrogant. J’ai même entendu dire que j’étais devenu prétentieux. Pourquoi le suis-je seulement quand je suis entouré de gens, exactement ? Je n’en sais rien. Je me suis créé un personnage, une personnalité qui reflète tout ce que je ne suis pas réellement, soit quelqu’un de confiant. Est-ce lâche ? Sans doute. Je crois que savoir tirer avantage de mon physique, devenir cet être vantard qui plaît tant aux autres puis jouer avec ceux-ci en les manipulant me fait sentir mieux. Pendant un court moment, j’ai l’impression de leur être supérieur, bien que je sache pertinemment que ce n’est pas le cas. C’est exacte, le Skye Phantomhive d’aujourd’hui se cache derrière un masque, une carapace pour se protéger.

    Il avala d’un trait le reste du contenu de son verre, puis éclata de rire à son tour, légèrement bourré.

    - En fait, ma vie n’est qu’une mascarade.


    • Physique :
    Il soupira doucement, et regarda le garçon qui se trouvait devant lui. Ou plutôt, le dévisagea. Après un court moment, il secoua la tête de gauche à droite, visiblement exaspéré.

    - « Quoi ? »

    Il brisa le silence, décidant finalement de s’adresser à la personne à laquelle il faisait face.

    - « Honnêtement, qu’est-ce t’as à me regarder d’un air aussi prétentieux ? Ne te fais pas d’idées. Malgré les dires de bien des gens, tu n’es pas si attirant que ça. Je veux bien reconnaître que tu n’es pas moche, mais de là à te déhancher devant tout le monde comme tu le fais … J’avoue que tes yeux me plaisent bien, d’autant plus que le regard qu’ils te donnent. Remercie tes origines asiatiques, sans eux, il ne te resterait sans doute plus grand charme. Un regard sombre, profond, impénétrable. Impossible de lire en toi même en les scrutant pendant des heures. Ils restent constamment froids, durs, te donnant un air quelque peu sexy. Ils s’accordent parfaitement au reste de ton visage ainsi qu’à ta peau légèrement basanée, celle que tu tiens une fois de plus de ta descendance. Étirés en forme parfaite d’amande, ils épousent également la forme de tes sourcils minces, à un tel point qu’on les remarque à peine. Tu possèdes un nez fin qui trône en plein milieu de ta figure. Rien de remarquable, en fait, il est tout ce qu’il y a de plus banal. Puis, en descendant un peu, il y a ces lèvres pâles qui s’étirent fréquemment en un sourire vantard, goguenard. Un sourire faux, bien évidemment. Lorsque tu éclates de rire bruyamment pour attirer l’attention vers toi, on arrive parfois à remarquer des dents blanches, droites. Rien de bien exceptionnel non plus. Puis, finalement, se visage est encadré par des cheveux minces et extrêmement fins. Gamin, je me souviens qu’ils étaient noirs. Mais depuis l’année passée, tu ne cesses de les teindre roux. Ça me donne un style, me différencie des autres. Non, encore une fois, ne te méprends pas : Ils ne sont pas aussi bien que tu le penses. Puis, il y a cette coupe. Du dégradé à n’en plus finir, sans parler que, pour un garçon, ils sont plutôt longs, non ? Quant à la façon dont tu les coiffes, es-tu excentrique au point de perdre autant de temps chaque matin ? »

    Il s’arrêta un instant, se contentant de le fixer. Puis, il éclata d’un rire cristallin, avant de poursuivre.

    - « En fait, bien qu’ils plaisent à plusieurs, ces traits ne sont pas viriles, et tu le sais pertinemment. Ta gueule de fille te complexe beaucoup, je le sais bien. Que les gens te trouvent aussi mignons t’énervent, bien que cela t’attire la gente féminine. Quant au reste de ton corps, j’admets que ça ne t’aide en rien. Ta silhouette est mince, frêle, bien qu’il t’arrive de t’entraîner. En fait, elle est comme la majorité de celle des japonais, ce qu’il y a de plus normal dans ce pays. Mais t’es un britannique, et rare sont ceux ici qui possèdent le même genre de carrure. Les vêtements que tu portes te donnent ce style excentrique que tu recherches tant, qui se mêle si bien à ta personnalité. Des couleurs vives, des marques connues. Après tout, tu sais comment t’avantagé. Ça te va bien, d’accord. Mais, encore là, ta tête est un peu trop enflé en ce qui concerne ton image. Enfin, que veux-tu, il s’agit de toi, non ? »

    Il adressa un clin d’œil à son miroir, contempla une dernière fois son propre reflet, puis tourna les talons et s’éloigna.


    • Origines :
    Bien que physiquement, Skye semble être asiatique, il est de nationalité purement anglaise. Sa famille, descendante du Japon, s’est installée à Londres il y a déjà plusieurs générations.

    • Race de sang :
    Sang-mêlé.


Dernière édition par Skye Phantomhive le Sam 24 Avr - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Phantomhive
Serpentard
Serpentard


Nombre de messages : 3
Age : 23
Date d'inscription : 22/04/2010

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]   Sam 24 Avr - 16:22


    • Première expérience magique :
    C’était un dimanche matin de juillet, avec un ciel bleu bien ensoleillé comme tout le monde le souhaite pour les vacances. Car, en effet, toutes les écoles de Londres étaient fermées à cette période de l’année. La majorité des parents, s’ils n’avaient pas encore pris leur semaine de congé, ne tra vaillaient pas étant donné qu’il s’agissait du week-end. Les plages, parcs d’attraction, zoo ou encore n’importe quel autre endroit où il était bon de passé du temps à famille étaient déjà bondés, même à cette heure (soit environ onze heures). Les bambins se retrouvaient donc tous avec leurs proches, à rire et s’amuser. Enfin, presque tous. Car, une fois de plus, un gamin nommé Skye était enfermé dans le manoir des Phantomhive, celui qu’il hériterait sans doute de ses parents plus tard. Il était sagement assis sur un des nombreux divans de velours que comprenait le salon familial, ayant comme seule compagnie quelques jouets (de la compagnie de ses propres parents, soit dit en passant) qu’il avait étalé devant lui. Des marionnettes qui faisaient quelque peu penser à des mimes. Les cheveux de jais du garçon étaient bien coiffés et ses vêtements repassés à la perfection lui donnaient des allures de poupée de porcelaine. Du haut de ses neuf ans, Skye Phantomhive était l’image idéale du parfait petit garçon bien élevé. La porte du salon s’ouvrit, laissant entré un adolescent âgé d’une quinzaine d’années aux cheveux blonds, vêtu d’un costume noir en queue de pie. Le jeune Phantomhive, bien qu’il ne pu ignorer sa présence, ne lui accorda pas le moindre intérêt. Un majordome. Visiblement mal à l’aise, l’adolescent s’éclaircit la gorge, puis prit la parole, plus ou moins certain de ce qu’il avançait.

    - Jeune maître, est-ce que du homard vous conviendrait comme plat principal, pour le déjeuner ?

    – « Parce qu’un nouveau comme toi en serait capable ? »
    , finit par dire Skye sans même lever les yeux, une pointe d’arrogance dans la voix.

    - « En tant que serviteur des Phantomhive, en effet, je suis capable de ce genre de chose », répondit le jeune majordome, qui semblait à présent amusé. « Et si je ne le serais pas, je pourrais toujours me servir de la magie, vous savez.

    Silence. L’adolescent jeta un coup d’œil au gamin, puis balaya la pièce de ses yeux verts.

    - « Le jeune maître aime vraiment les marionnettes, n’est-ce pas ? », ajouta-t-il en s’avançant vers Skye.

    Celui-ci haussa les épaules.

    - Peut-être. Ça serait bien, si elles pourraient prendre vie.

    Il lança un regard triste à l’un des pantins éparpillés sur le sol. C’est alors que celle-ci se mit légèrement à vibrer, se levant sur ses jambes frêles de bois, puis fit quelques pas.

    - Comme ça …

    Puis, le pantin retomba bêtement sur le sol. Phantomhive sourit tristement, un sourire qui s’accordait parfaitement à son regard.

    - « Jeune maître, c’est formidable! », s’exclama alors le majordome, légèrement surpris. « Enfin, vos pouvoirs magiques se manifestent. Honnêtement, vos parents commençaient à s’inquiéter. Je suis certain qu’ils seront soulagés. Ils sont très occupés pour l’instant, mais dès qu’ils auront une minute, j’irai les prévenir et …

    - « .. Ça ne fait rien Evan. », coupa l’asiatique. « Ça leur est égal, et à moi aussi. »

    Cette fois, ce fût le majordome qui eût un sourire triste.


    • La Famille :
    Keisuke A. Phantomhive : Il s’agit évidemment du père de Skye, homme fort brillant qui a hérité de la compagnie que détenait son propre grand-père. Doué pour ce qui est des affaires et de gérer une entreprise, d’autant plus qu’ambitieux, il a su prendre les démarches adéquates pour faire grandir celle-ci. Sorcier, il a étudié à Poudlard chez les Serpentard. À cause de ses excellents résultats scolaires, il aspirait à devenir médicomage. Puis, lors de ses jeunes années d’adulte, il eût l’idée de se servir de la magie afin d’améliorer les jouets de la compagnie de son grand-père. L’idée fonctionna à merveille, et les Phantomhive purent alors détenir un rôle dans l’économie. Cependant, il s’agit d’un homme très « occupé ». Il passe donc peu de temps avec son fils unique ou encore même, avec sa femme. Seul l’argent semble le préoccuper.

    Ayashi M. Phantomhive : Femme de Keisuke, donc également la mère de Skye, il s’agit d’une dame élégante qui aime le luxe. Étant également sorcière, c’est à Poudlard qu’elle a rencontré Keisuke. Étant à Serdaigle, elle fût immédiatement attirée par l’intelligence de celui-ci. Depuis qu’il est à la tête de l’entreprise Phantomhive, Ayashi joue également le rôle de secrétaire afin d’aider son mari le plus possible. Elle est donc également plutôt occupée, ce qui lui laisse peu de temps pour s’occuper de son fils. Se considérant quand même comme une bonne mère, elle s’est assurée d’engager les meilleurs majordomes et enseignants afin que son garçon soit parfaitement bien élevé et puisse être apte à prendre la place de son père plus tard. Physiquement, Skye lui ressemble énormément. Il a hérité de ses yeux perçants, mais surtout de ses os fins.

    Evan James Sword : Ce n’est pas un membre de la famille Phantomhive, mais au fil des années, Skye a fini par éprouver une certaine affection pour lui et le considérer comme le grand frère qu’il n’a jamais eu. Jeune sorcier, il fût engagé par la mère du gamin comme majordome du manoir durant l’été de ses 15 ans. Selon cette dernière, il était primordial que son fils possède au moins un serviteur connaissant l’existence de la magie, au cas où il manifesterait quelques pouvoirs. Lorsqu’il eut terminé ses études à l’école de sorcellerie, il décida de travailler au manoir à temps plein, en tant que serviteur personnel de Skye. Bien que celui-ci déteste l’admettre, la présence d’Evan lui plaisait beaucoup. En fait, il s’agissait de la seule personne dont il se considérait réellement comme étant proche. Lors des vacances d’été, seul moment ou presque où Skye rentrait au manoir, il trouvait toujours un moyen d’être constamment aux côtés du majordome. Cependant, alors que Skye fût âgé de quatorze ans et qu’Evan entamait sa vingtième année, celui-ci se trouva un emploi au ministère de la magie et quitta son poste de serviteur. Il annonça alors au jeune Phantomhive qu’il ne l’avait jamais réellement apprécié et, qu’en fait, il haïssait ses faux airs arrogants et prétentieux. « Franchement, je suis si bon pour jouer la comédie ? Comment as-tu pu réellement croire que je t’aimais bien ? Être à tes côtés m’exaspéraient, vraiment. Heureusement que le salaire de tes parents était haut. Ne te fais plus d’idées, à présent que j’ai quitté mon poste, je n’ai plus rien à voir avec toi. » C’est sans doute à partir de ce moment que le jeune sorcier devint réellement froid, décidant de toujours porter son masque pour se protéger. C’est également à ce moment qu’il abandonna les principes de ses parents et décida de faire comme bon lui semblait.


    • Années Passées à Poudlard :
    Courts extraits du journal intime de Skye Phantomhive

    Première année :

    Contrairement aux autres jeunes de mon âge, je n’ai jamais vraiment été emballé à l’idée d’intégrer Poudlard. Assister à la cérémonie d’entrée et porter un chapeau devant tout le monde, être obligé de socialiser, suivre des cours ennuyants et faire une tonne de devoirs, rester enfermé dans ce château pendant 10 mois … Sincèrement, qu’est-ce qu’ils aiment tant de cet endroit ? Et ça, c’est sans parler du voyage. Des heures et des heures à n’en plus finir à voyager dans un train ainsi qu’à partager un compartiment avec des gens bruyants, et ensuite traverser un lac gelé en chaloupe (à mon avis, des plans pour être malade dès la deuxième journée). Pour moi, tout ça fût bien vain et inutile. J’admets que la nourriture au banquet n’était pas si mal, mais encore là, mon séjour dans le train m’avait soulevé l’estomac. C’est également durant ma première année que j’ai appris à voler, à tenter d’atteindre le ciel. Mes parents en étaient très « fiers », disaient-ils. À un tel point qu’ils ne semblaient se préoccuper de savoir si j’intègrerais l’équipe de quidditch plus tard. J’avoue également que les cours étaient plus intéressants que je ne le pensais, notamment celui de sortilège. Je suis doué dans la majorité de ceux-ci mais, honnêtement, ça ne m’étonne pas tellement.

    Deuxième année :

    J’ai l’impression que cette année ne fût qu’une répétition de la première que j’ai passé à Poudlard. L’impression d’avoir déjà tout oublié ce que l’on avait appris, recommencer à nouveau … Perte de temps, si vous voulez mon avis. Au moins, l’année prochaine, je pourrai choisir mes cours et avoir un horaire un peu plus diversifié.

    Troisième année :

    Comme je le pensais, cette année fût un peu plus intéressante que les deux précédentes. Avec les cours d’arithmancie, je peux dire que j’ai eu suffisamment de devoirs à faire pour être occupé. Il y également cette fille qui s’est mise à m’harceler et à me suivre partout dans le château. Comme si j’avais du temps pour ce genre de chose. Je n’ai décidemment aucun talent pour voler sur un balais, ce qui veut dire que je n’intègre pas l’équipe de Quidditch à coup sûr. Grosse déception pour mes parents. Quel dommage, j’en suis presque triste. (Le sarcasme me va à merveille, en passant).

    Quatrième année :

    Je crois que l’été précédent fût le pire de ma vie, mais en même temps le meilleur. Les choses ont finalement changé, et moi de même. Semblerait-il que j’ai beaucoup embellit durant cette période puisqu’il y a de plus en de gens attirés par moi. Tout compte fait, j’aime bien ce genre d’attention. Il me fait sentir vivant. Mon comportement vantard, bien qu’il en agace plus d’un, semble me rendre plutôt populaire, autant auprès des filles que des garçons. Mes notes ont également baissé, mon ambition est pourtant la seule chose qui me reste de vraie. Autant me forcer l’année prochaine pour les BUSE.


    III. Les trucs en [+]

    • Comment avez-vous connu le forum ? : J'étais inscrite il y a un bon bout de temps (mais bon, j'ai pas été très active T-T) En fait, j'attendais qu'il réouvre. :)
    • Pourquoi vous êtes-vous inscrit ? : Parce que j'aime toujours autant les RPG, et que j'aimais bien ce forum.
    • Comment trouvez-vous le design ? : Comme toujours, magnifique, y'a pas à dire <3
    • Avez-vous lu l'intrigue en cours ? : Oui
    • Célébrité sur l'avatar : Takuya [An Cafe] *q*
    • Code :Cedric : Code OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Phantomhive
Serpentard
Serpentard


Nombre de messages : 3
Age : 23
Date d'inscription : 22/04/2010

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]   Sam 24 Avr - 19:00

    Voilà, terminé.
    Je sais que certaines parties sont plutôt courtes et laissent à désirer, mais bon, l'inspiration me manquait un peu. :/ Fait longtemps que j'avais pas écrit. En espérant que ça aille quand même.

    Oh et puisque ma fiche est maintenant terminée, j'ai changé le code. (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]   Sam 24 Avr - 20:54

    Bonjour Skye,

    J'ai beaucoup aimé ton idée originale pour le caractère et le physique, la fin du "Physique" m'a surpris même ! Bravo Wink Ne t'en fais pas, tes parties sont convenables, j'en suis sûr que tu seras plutôt talentueuse dans les rp !

    Je te souhaite la bienvenue dans la maison Serpentard et de bien t'amuser en notre compagnie

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]   Aujourd'hui à 5:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Skye Phantomhive } and your voice was all I heard. [serp]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Ciel Phantomhive [Validée]
» Miyazaki Skye. ? I have an obsession (a)
» Hart & Danielson vs The Voice Of Truth
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Skye Lewis - Attention à la bombe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: FIRST :: oh, c'est ici les présentations ? :: LES ELEVES :: REPARTIONS TERMINEES-
Sauter vers: