AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We'are Broken [ FREE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewin Brewen
Serpentard
Serpentard


Masculin Nombre de messages : 395
Age : 27
Année : 5ème Année
Amour : Pénélope ♥
Date d'inscription : 06/10/2007

•Perso•
Niveau: 3
♣Message:
MessageSujet: We'are Broken [ FREE ]   Sam 7 Mar - 22:42





Gabriel D. « Ewin ? T’es malade ! Qu’est-ce que tu fous là ? »
Ewin B. « Quoi ? Comment ? »
Gabriel D. « Attends … tu as passé la nuit dehors !? »

    Gabriel avait pris le temps de s’assoir aux côtés de son meilleur ami. Celui-ci, réveillé en sursaut et perturbé par la rosée matinale… ce à quoi il n’avait pas pensé en venant dormir sur ce banc le lundi soir, s’assoit rapidement, se frotte les yeux et remet rapidement ses cheveux en place. Le garçon aux cheveux noir releva ses jambes qu’il replia contre sa poitrine. Il ouvrait difficilement les yeux, n’avait strictement pas fait attention à la question de Gabriel et suppliait qu’on le laisse se rendormir. Si son humeur devait être affichée au grand public, alors un énorme nuage noir aurait surplombé ce ciel magnifiquement bleu.

    Gabriel D. « Tu te tortur… »
    Ewin B. « D’ACCORD ! TRÈS BIEN ! J’arrive plus à dormir !
    C’est clair ? Je fais des cauchemars depuis des semaines !
    Il m’est impossible de fermer l’œil dans mon lit !
    Mon seul remède c‘est l‘extérieur.»

    Gabriel D. « Brewen ! Tu fuis tout le monde depuis des jours ! »
    Ewin B. « Et alors ? C’est mon droit ! Je viens en cours, je bosse encore. »
    Gabriel D. « Je savais que ça se passerait mal
    entre cette Serdaigle et toi ! »

    Ewin B. « Laisses-là en dehors de tout ça,
    elle n’a rien à voir avec ce qu’il m’arrive. »

    Ewin Brewen se leva brusquement et quitta le banc d’un pas rapide. Il avait l’air sur de lui. Depuis quelques temps, il avait décidé d’éviter beaucoup de gens même ceux à qui il tenait vraiment. Il avait sale mine, mais s’en fichait complètement. Enfaite, il ne savait absolument pas où il allait, peut-être que la première chose qu’il avait à faire était d’enfiler des vêtements propres et de prendre sa douche… ou l’inverse. Il devait être 7 ou 8 heures du matin. Personne ne devait se promener dans les couloirs si tôt. De toute façon, pour une fois, Ewin avait décidé qu’il n’irait pas en cours. Peu lui importait au point où il en était, autant aller jusqu’au bout de ses intentions et dire la vérité au personnel si jamais on lui demandait ce qu’il avait bricolé ce mardi-là. Tout d’abord, il ne voulait pas faire mauvaise impression en allant prendre son petit déjeuner dans la grande salle. Première destination - le dortoir pour prendre son uniforme et des vêtements normaux / propres à mettre dans son sac à la place de ses cours, deuxième destination - la grande salle et enfin troisième destination - fuir à l‘endroit où il sera certain de ne pas se faire prendre, un endroit qu‘il déteste mais où il sera à l‘air libre et isolé de toute présence à une heure pareille.
    À l’instant, vêtu de son uniforme dans la grande salle, personne ne pouvait le regarder de travers. Personne ne pouvait se douter du fait qu’il n’aille pas en cours. Le garçon regarda l’heure, Pénélope n’allait pas tarder à entrer dans la salle. Ewin se leva rapidement et quitta l’immense pièce du château d’un pas encore plus rapide que celui qu’il avait utilisé contre Gabriel. En sortant, le Serpentard tourna vivement la tête et remarqua au fond du couloir un groupe de Serdaigles. Une personne marqua son attention en particulier, il se laissa même conquérir par son physique subjuguant, or plus elle se rapprochait, plus sa conscience lui disait de partir sans donner d’ordres à ses jambes. Il revint à la réalité et prit un couloir totalement opposé à celui qu’il voulait prendre. Il fit un gros détour pour finalement atteindre les escaliers qui menaient à la salle de bain. Là où il pourrait se vider de tout ce stresse.
    Au milieu des bulles de bain, le jeune homme se laissait glisser et enrégimenter par la texture de la baignoire. Il était à l’aise, il ne pensait plus à rien.

    Il s’habilla rapidement d’un jean, de bottines anglaises noires que l’on peut même appeler Doc. Martens, d’un t-shirt rouge vermillon et d’un sweat zippé à capuche vert et bleu. Puis, dans un tact incroyable, il se glissa hors de la salle de bain pour rejoindre un lieu dans lequel il s’apprêtait à réagir comme les moldus stressés. Il quitta une partie du château pour rejoindre la tour où se trouvait la volière. Ce n’est que là-bas qu’il s’appuya contre un rebord qui lui offrait une vue parfaite sur l’ensemble du parc pour sortir un paquet de cigarettes de sa poche droite. Ses cousines avaient du bon, parfois… Il en alluma une très rapidement et suite à son souffle…

    Ewin B. « Quelle vie … débile. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alie V. Lansen
Serdaigle
Serdaigle


Féminin Nombre de messages : 75
Age : 21
Amour : How can we love ?
Date d'inscription : 21/12/2008

•Perso•
Niveau: 2
♣Message: I cannot love everybody, I have only one heart
MessageSujet: Re: We'are Broken [ FREE ]   Sam 14 Mar - 4:00

« Voix : Viens … Alie … ! Viens par là !
Alie : J'arrive … Ne part pas !!!!
Alie tendit la main vers sa mère en criant pour essayer de la serrer dans ses bras .
Mais à ce moment là , un mange-mort apparut dans un nuage de fumée noir , derrière la silhouette , il pointa sa baguette et sa mère disparût .
Alie : Noooooon !!!! »



Alie se réveilla en sursaut , la respiration haletante et les joues baignées de larmes . Elle se frotta les yeux et les cligna plusieurs fois pour se rappeler où elle s'était endormie . Elle scruta le paysage et s'aperçut qu'elle était à la bibliothèque . « Quelle cloche ! » Pensa-t-elle . Elle laisse échapper un long bâillement et vérifia l'heure sur sa montre : 7h45 . Mmh … Que pouvait-elle faire de si bonne heure ? Elle s'étira . Elle ne pourrait jamais oublier la noirceur du regard d'un mange-mort , ça l'effrayait du plus au point et pourtant elle faisait toujours ce genre de rêve . Alie , pensait toujours qu'elle était détestait par le bonheur , qu'il la fuyait . Ainsi , elle avait toujours vécu dans la certitude que la mélancolie l'habiterait toujours . Ce rêve devait reflétait à quel point , la nostalgie faisait partie de sa vie et occupait la première place de son esprit , de cette façon , elle ne pouvait s'en détacher . Comme si ça ne suffisait pas , son subconscient lui procurait des rêves ou plutôt des cauchemars , de ce genre , simplement pour lui rappeler qu'elle était seule , seule … Depuis hier 12 ans qu'elle était sans personne pour l'assister dans le quotidien . Penser ces choses là sur le moment , amenait à Alie , un sentiment de tristesse qu'on ne pouvait imaginer . Elle laissa échapper quelques larmes , juste cette fois-ci , encore une fois . Elle les balaya d'un revers de la main et aperçut qu'elle en avait mis sur son cahier , elle essaya de les effacer avec un geste négligé , mais les larmes se mélangèrent avec l'encre et cela empira . Elle ferma son cahier dans un grognement en sentant qu'elle était trop de mauvaise humeur pour s'attarder pour une simple tâche .

Après avoir quittée la salle de lecture , elle se dirigea vers les salles de bains pour aller se changer car son uniforme commencer sérieusement à la démangeait et inutile de vous dire que c'était fort désagréable . Après étant propre , elle ouvrit sa commode et fouilla des vêtements potables à se mettre sur le dos : elle choisit un T-Shirt gris avec des inscriptions et des anges imprimés dessus , un slim en jean et des converses bleu ciel . Ensuite , elle attacha ses cheveux de sorte à dégager son visage et elle laissa retomber quelques mèches bouclés sur sa tempe . Ensuite , elle ouvrit le tiroir de son chevet et prit un livre au hasard , car elle ne savait pas très bien quoi faire une fois sortie d'ici .

Quand elle fût dehors , son bouquin contre la poitrine , elle laissa son esprit vagabonder et ses pieds la conduire n'importe où . Dans les couloirs de pierres aérés du château , elle vit des Serpentards traîner . Elle soupira d'inquiétude , ce groupe ne manquer pas de la taquiner à cause de son manque de sociabilité . Pourtant , elle n'avait pas le choix , elle devait passer par là , pour continuer sa route , de toute façon c'était trop tard , ils l'avaient vu … Elle s'avança d'un pas mal assuré et préssé , rentra ses épaules , le regard fixer sur le sol . Une fois , passée a proximité du petit groupe d'adolescent , l'un deux fit tomber volontairement le livre d'Alie et un autre ne pût s'empêcher de pouffer de rire . « Alors ? Toujours aussi craintive ? » , interrogea l'un deux . Alie ignora la question . « Hey ! Ne part pas aussi vite … ! » Alie accéléra encore plus et prit un couloir , priant que les farceurs abandonneraient . Mais au bout d'un certains temps , elle réalisa qu'elle n'avait pas ramassée son livre . Elle retourna sur ses pas , mais les garçons fonçaient déjà droit sur elle . Vite , elle emprunta un corridor , puis un couloir , puis un autre et enfin un escalier . Elle avait enchaînée sa course , sans même se retourner ni même reprendre sa respiration . Le souffle récupéré , elle reconnût la volière , cette pièce en granit clair , qui se distinguait des autres salles par ses nombreux hiboux souvent présent , toujours prêts à distribuer le courrier des élèves . Elle s'avança et se dit que c'était pas mal comme endroit pour se couper du monde . Cependant , elle ne s'était pas aperçut qu'il y avait un garçon assit sur une des fenêtre de pierre , une cigarette à la bouche . Il était de dos et fixer le ciel d'un air songeur , il n'avait pas l'air d'avoir entendu l'entrée d'Alie . Celle-ci considéra quelques instants le jeune garçon . Elle n'eût pas le temps , car il se retourna . Elle poussa un cris étouffé et bas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
We'are Broken [ FREE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service
» 10 eme hussard FREE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: LES TOURS :: la volière-
Sauter vers: