AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Que se passe-t-il ?" [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: "Que se passe-t-il ?" [Ouvert à tous]   Mar 28 Oct - 22:21

§ Alone as always [...]



Son pied tapait le sol au rythme d'une musique résonnant dans sa tête, tandis qu'elle tournait la page 659 du livre qu'elle lisait attentivement : "Surprise embrumée", d'un auteur que l'on n'avait jugé bon de savoir s'il était Moldu ou Sorcier. Parvati se tenait là, assise sur une des dernières marches du dortoir des filles de Gryffondor, tout près de la salle commune. Les fenêtres à côté d'elle étaient frappées par une douce pluie qui pouvait cesser à tout instant. La jeune fille restait, contrairement à ses congénères, très calme. Elle les entendait et jouissait de leur bonheur à tous, mais ne souhaitait pas le partager. Pas maintenant. Pas tout de suite. Pas pour l'instant. Elle était bien mieux, blottie dans un monde sûr, malgré les péripéties qui le secouait. Pendant un instant, elle fut gênée par un objet saillant au bas de son dos. De sa main droite, elle retira sa baguette de derrière son dos, faisant disparaître cette sensation douloureuse qu'elle ressentait quelques secondes auparavant. Seuls son vieux sac de classe rempli de livres et son pull lui servaient de coussins, afin qu'elle ne soit pas gênée par sa position, allongée sur l'escalier. Ce livre, elle en avait bientôt terminé la lecture. Plus qu'une quarantaine de pages et il serait achevé. Mais ce n'était pas le but recherché par la Gryffondor qui savourait cet instant de délice infantile. Elle souhaitait le savourer, et non le dévorer.



RON WEASLEY = "P..p...prof...professeur...D...Dumb...Dumb... Bouuhhhouuuhhhhh !!"

HERMIONE GRANGER = "Ron ! Arrêtes de te moquer de Mimi Geignarde !"


Telles furent les paroles qui sortirent la jeune Indienne de son monde magique, fabuleux. Elle tendit une oreille, même si se ne fut pas nécessaire pour entendre ces belles phrases. Oui. Ce qu'elle savait faire le mieux, à part rêver d'un monde qui n'existerait jamais, c'était écouter. Ecouter les filles -et surtout les garçons- chanter sous la douche. Ecouter les querelles amoureuses routinières qui la faisaient sourire ; l'amour et la débilité ont toujours rimé. Ecouter ses colocataires discuter de leurs soucis de tous les jours, quels qu'ils soient : "Niouz chouZZ trop facheunne" [= New shoes trop fashion], ongle cassé, parents déjantés, ou encore "Brian ! Tu sais le mec trop canon et trop fun qui m'a effleuré la main, quand je lui ai passé mon pilon en Potions !". Oui, Parvati écoute tout, n'importe où et tout le monde. A cet instant, elle cessa de bouquiner et analysa les paroles des tourtereaux. Elle se rappela sa présence ici. Mimi Geingarde avait, effectivement, inondé le couloir du deuxième étage. Il ne s'agissait pas d'une surprise, mais l'évacuation des classes fut elle, en revanche, une grande surprise. Enfin, ça n'avait aucune importance, si ce n'était, qu'en classe, elle se sentait bien moins seule qu'en dehors des heures de trous.


RON WEASLEY = "Dis Harry, tu vas à la soirée de Logan et Simon pour Halloween ? J'ai entendu dire qu'ils prévoyaient quelque chose."


Les yeux de Parvati se levèrent à nouveau de son livre, sa merveilleuse musique cessant de résonner dans sa tête. Simon ? Logan ? Les deux élèves de Serdaigle ? Une fête ? Pour Halloween ? Tout à coup, elle sentit son coeur étouffé par un sentiment qu'elle ne connaissait que trop bien, L'ignorance ? Oui. Ou peut-être était-ce tout simplement de la négligeance de sa part. Après tout, elle n'était plus aussi attentive qu'autrefois. Elle avait beau écouter aux portes, quand bon lui chantait, mais elle ne réussissait pas toujours à réceptionner toutes les informations. Elle fut interrompue dans son raisonnement qui la tourmentait tant par la voix d'Hermione.



HERMIONE GRANGER= "Vous avez entendu ?"


A l'instant où la jeune fille avait prononcé cette phrase, Parvati avait déjà été prise d'un sursaut. Elle venait d'entendre une forte détonation au loin, et, tandis que les autres cogitaient sur le "on y va ?", la jeune Gryffondor se leva, laissant son sac et son pull, là, derrière elle. Elle quitta les escaliers et sortit en même temps que les premiers élèves quittant la salle commune. Son livre, qu'elle avait lu entre temps reposait sagement, sur le rebord de la fenêtre, la page 666 éclairée par une faible lumière à l'extérieure du château.
Arrivée dans le Hall, Parvati entendit des sanglots étouffés et tourna la tête vers une jeune fille inconnue. Peut-être était-ce un parent à elle qui était exposé au loin, à l'extérieur. Mais après réflexion, elle s'aperçut que la jeune fille avait cessé de pleurer et demadait avec frénésie ce qui se passait. La jeune Gryffondor se faufila entre une foule d'élève de dernière année et le mur, puis entre les sabliers et ce même mur, pour arriver au premier rang, afin de mieux distinguer les détails de ce cahot. Elle entendit Sandra, une jeune Serpentard et Simon, le Serdaigle dont il était question au sujet de cette supposée fête. La Gryffondor distingua un "R" flottant au-dessus de la tombe de Occus et, inquiète, demanda à voix haute, redoutant la réponse.


- Mais qu'est-ce qui se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Cullen
Doit se faire répartir


Féminin Nombre de messages : 416
Age : 24
Année : 7ème année
Amour : XxX
Passions : XxX
Date d'inscription : 07/01/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: "Que se passe-t-il ?" [Ouvert à tous]   Mer 24 Déc - 19:36

Il est peut-être trop tard. Au quel cas, dis le moi, et j'effacerais ma réponse Wink
Vous me découvrez blafarde
Fixée à vos yeux si tendre
Je pourrais bien par mégarde
D'un ciseau les fendre.

- Si tu veux mon avis, rien de bon...

Rosalie était également présente. Elle était en train de réviser pour ses concours de fin d'année. Bientôt elle pourrait quitter Poudlard et passer à quelque chose de nouveau. A vrai dire, elle commençait à étouffer. Rester tout le temps dans le même environnement pendant 7 ans, même si cet endroit s'appelait Poudlard n'était pas très distrayant. La soif d'aventure la submergeait. C'était la cause de sa soudaine envie de travailler et de réussir. Souffir tout de suite pour partir... Plus rien ne la retenait ici à présent. Le flux des élèves avait remplacé ceux qu'elle connaissait. Ne restait plus que des exeptions. Dont Parvati en faisait partie. Même si elles ne s'étaient pas parlé depuis longtemps. Effectivement, Elle s'était pour une fois plongé corps et âme dans son projet, en oubliant par la même occasion toute sa vie sociale. Mais cette détonation était comme un signal d'alarme, qui l'avait sortie de sa torpeur. Elle avait l'impression de tout redécouvrir, même si elle passait dans ces pièces plusieurs fois par jour. Tout semblait avoir pris une couleur plus réelle, et étrangement plus attractive.

- Dumbledore arrive !

Elle pointa son doigt dans une direction. En effet deux silhouettes dont l'une très significative de Dumbledore, se hâtaient vers le château. Le veut avait forçit. Il s'engouffrait maintenant dans le hall, sans que pourtant personne n'y prenne attention. Tous avaient les pensées occupées par le dernier évènement. Tous craignaient que l'histoire se répète. Mais tous se taisaient. Seules les premières années semblaient assez calmes. Ils n'avaient eu que de brefs échos de la situation passée de Poudlard. Elle restaient cependant, pour tous les autres gravés dans leurs mémoires. Cependant il n'y avait rien eu de grave jusque là. Les élèves étaient donc pour la plupart curieux et agités, mais pas encore trop apeurés. Plus Dumbledore se rapprochait, et plus l'on pouvait ses traits. La situation était donc grave, car il restait habituellement de marbre. Rosalie sentait une châpe glassées tomber sur ses épaules. L'incompréhension la gagnait, elle craignait le pire. Qu'est ce que ce R signifiait ? Avait-elle manquer quelque chose ?

- Il faut les suivre ...

Elle regarda Parvatin et repensa à de vieux évènements qui touchaient une Nina Black...

- Tu viens ?

hj : Laisse moi le temps de me réhabituer et je fairais beaucoup mieux ... =D

...............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Que se passe-t-il ?" [Ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» "J'enseigne à qui veut apprendre" (Ouvert à tous le G.C.P.D)
» [OUVERT A TOUS] Et nous serons unis par les liens "sacrés" du mariage... | Ft. James D. Gray
» Haïti : René Préval, un président "têtu" au "caractère de caméléon"
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: EN BAS :: hall d'entrée-
Sauter vers: