AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Karl Spencer [ G R Y F F. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karl Spencer
Gryffondor
Gryffondor


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 26
Année : 7eme
Amour : Mot qui n'a pas tant de sens, même s'il commence par la première lettre de l'alphabet
Passions : Notez cette section ''P'' comme piètre
Date d'inscription : 20/08/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Mer 20 Aoû - 0:44

[list]I. l'État Civil


• Prénom(s) et Nom : K a r l S p e n c e r
• Date de Naissance : 1 9 7 8
• Age : 1 7
• Sexe : H
• Année Scolaire : 7 e m e
• Lieu de Résidence : I r l a n d e d u N o r d


II. l'Histoire de mon personnage

• Caractère :
    Karl était assis dans un petit fauteuil. Le cuir, d’un brun verdâtre, rendait une image miséreuse, par son usure inhabituelle, à la pièce. N’importe qui aurait vite fait de changer ce meuble qui rappelait la pauvreté. La mère de Karl ne le faisait pourtant pas. Elle avait acheté le meuble dans le même état où il figurait à ce jour même. Karl était très indifférent face aux possessions qu’ils avaient. Étant d’une famille pauvre, il n’avait jamais eu d’attente particulière quant au mobilier. Il aurait pu être absent de la composition des lieux et le jeune homme n’en aurait tenu rigueur à qui que ce soit. La situation financière difficile dans laquelle il avait baigné depuis son enfance le rendait très compréhensif. Pourtant, il semblait perpétuellement se ficher du monde entier. Très distant des enfants de son âge, il avait pour seul attachement émotionnel sa mère. Il était facile d’identifier cette caractéristique dès les premières photos de l’album qu’il feuilletait. Les enfants de la garderie se tenaient par la main, le sourire fendu jusqu’aux oreilles, de petits visages rieurs et débordant d’énergie. Tous, sauf Karl. Il faisait toujours marche à part. Le garçon constamment à l’écart, c’était lui. Il n’avait pas ce sentiment d’appartenance comme tous les autres jeunes de son âge. Quand on est petit, les gens qui habitent notre rue sont nos amis. La personne qui a la piscine est ton meilleur ami. Pas pour Karl. Il ne ressentait pas le besoin de se lier d’amitié avec qui que ce soit. D’ailleurs, il fréquenta très peu les garderies et les autres établissements du même genre. Dès que son père prit la clef des champs, Karen eut besoin de l’aide de son fils à la maison. Depuis le départ de son père, Karl se vit encore plus renfermé sur lui-même qu’il ne pu l’être auparavant. Toujours calme, il accordait rarement de l’attention à autre chose qu’aux fleurs, aux livres (dans lesquels il avait toujours le nez plongé) et à sa mère. Il était peu bavard et ne l’est guère plus de nos jours, tout sourire exempt de son visage.


• Physique :
    Karl dut malgré lui assister à l’évolution de son physique au travers de cet album. Il était toujours troublé de constater son évolution plutôt chaotique. Jeune, il était plutôt dodu, si on voulait rester poli. Il se demandait de qui il pouvait bien retenir. Ses deux parents étaient petits et maigres comme des poux. Quand il était jeune il était petit et gros, maintenant il était plutôt grand et svelte. Ses deux parents étaient roux aux yeux verts. Lui avait les cheveux d’un brun plutôt foncé et il avait les yeux d’un bleu cristallin. Sa mère était enjouée, souriait tout le temps. On semblait toujours voir un fond de tristesse dans les yeux de Karl et rarement il avait les lèvres tendues vers le haut. Peut-être retenait-il du caractère de son père qu’il n’avait jamais vu. Son visage était vide d’expression. Il semblait blasé en permanence. Pourtant, si jamais on arrivait à le surprendre, penché sur un livre ou concentré à prendre soin d’une plante, on pouvait traduire aisément toute la passion que son corps exprimait. Il n’avait pas la posture caractéristique de quelqu’un qui manquait de confiance en lui. Sur chacune des photos, il se tenait droit et fier. D’année en année, on le voyait fondre. En fait, dès l’année où il avait entrepris de faire du volleyball, il avait perdu beaucoup de poids. Il n’était pas pour autant musclé. Il était simplement athlétique. Certain diront que par paresse, il ne rase pas fréquemment sa barbe, mais celle qui le connait le mieux dira que c’est son style personnel. Lorsqu’il ne revêtit pas l’uniforme de l’école, il porte un jeans foncé, une chemise blanche, et une veste brune noire. Il a un air plutôt mystérieux, bien qu’il n’ait rien à cacher.


• Origines : Mi Irlandais Mi écossais
• Race de sang : Sang mêlé
• Première expérience magique :
    Tout en continuant de tourner les pages jaunies de l’album, laissant aux yeux la chance de parcourir une véritable boîte aux trésors, les souvenirs revenaient jusqu’à lui. Comme cette photo où la boue dégoulinait de tous côtés et tachait même la page sur laquelle reposait l’image animée. On peut voir, dans la petite séquence, une marre de boue explosée en entier en moins de quelques secondes. Karl ne pu s’empêcher de revoir la scène en question, même si elle s’était déroulée il y avait de cela 12 ans. Sa mère l’avait emmenée se baigner dans un marais non loin de leur demeure. Karen le tenait contre elle vu les profondeurs de l’étendue marécageuse. Soudainement, un petit Troll d’Arsuk, une race miniature propre à ce territoire Irlandais, était sorti d’un buisson derrière la jeune mère et lui avait sauté au dos, l’escaladant jusqu’à la tête, tentant de lui crever les yeux de ses petites griffes acérées. Elle en perdit l’équilibre et échappa son fils qui ne savait pas nager. Karen criait, elle était si inquiète pour son fils. Le petit Troll ne voulait pourtant pas la lâcher et tentait même de la mordre. Dans le combat contre ce petit Troll, elle perdit une oreille. Enfn, quelqu'un qui venait à son secour sorti un drôle de petit bout de bois de sa poche et fit exploser le petit animal qui lui était inconnu dans un feu destructeur. Elle cherchait son fils avec énergie mais la boue était tellement épaisse qu’elle n’y voyait rien. Il pouvait être n’importe où maintenant. Elle fondit en larme, croyant avoir perdu ce qui lui restait de plus cher au monde. Les voisins, alarmés par les cris de Karen accoururent du plus vite qu’ils ne le purent. Même un environnementaliste qui était non loin de là, avec son appareil photo, fila jusqu’à eux. C’est à ce moment même où il filmait, que la marre éclata ''comme par magie''. Que la boue alla atterrir un peu partout, et qu’on entendu les cris d’un enfant effrayé. Karl était assis à quelques mètres de sa mère, le visage un peu bleuté, et il criait tout en pleurant. On lisait sans peine la peur et la tristesse sur le visage du jeune enfant. Il fut plus qu’heureux de retrouver les bras de sa mère.

    Karl esquissa un sourire et tourna la page.


• La Famille :
    Il hésita avant de tourner la prochaine page. Il savait exactement ce qu’il pouvait retrouver de l’autre côté. C’était une section que sa mère avait pris soin de construire, mais que Karl détestait regarder. Elle disait que c’était à titre d’information que cette section existait dans l’album. C’était la section des photos de familles. Enfin, pas vraiment puisque la famille n’avait jamais réellement existée. Toute cette histoire était fort compliquée. Karen s’était amourachée d’un sang pur nommé Prosper. Pendant un instant elle avait cru qu’il avait aussi des sentiments pour elle. Sentiment était en fait un bien grand mot. Ils avaient eu de petites amourettes et elle était tombée enceinte. Au début elle ne l’avait pas dit à Prosper, de peur de se faire jeter. Elle attendit le plus longtemps qu’elle pu avant de le lui révéler.

    « Karen, passes moi le sel veux-tu ? »
    « Bien entendu mon chéri… »
    « Je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler ainsi… *soupir* »
    « Mais… oh… d’accore alors… »
    « Appel moi Prosper »
    «Mais… ce n’est pas très personnel pour un couple que de s’appeler par leur prénom tu ne trouves pas ? »
    « Je m’en fous… je n’ai jamais aimé le statut de couple de toute façon… »
    «Désolée… »

    C’était un petit matin, ils déjeunaient tranquillement. Karen était entrain de manger ses œufs. Prosper quant à lui lisait le journal. Il ne détournait pas son regard des petits caractères alors qu’il parlait à Karen.

    « T’as pris du poids dernièrement non… tu sembles grosse comme un ballon de plage. »

    Un petit sourire apparut en coin de lèvres de Karen. Il avait enfin deviné. Elle se retourna, souriante, vers lui.

    « Oui… nous attendons un enfant Prosper ! Nous serons enfin unis comme une vraie famille ! »

    Elle était si heureuse. Son rêve de former une jolie petite famille se réaliserait enfin ! Pourtant, la réaction qu’elle avait espérée ne vint pas. Depuis cet exact instant, la venue de son fils lui apparaissait comme une moins bonne nouvelle. Prosper, sans crier garde, reversa la table, envoyant la porcelaine éclater contres les murs. Karen tomba à la renverse et prit un bon 2 minutes à se remettre de sa surprise. Elle ne comprenait pas ce qu’il était entrain d’arriver. Prosper avait sorti un petit bout de bois de sa poche. Comme la personne qui l’avait sauvée de la petite créature des marais qu’elle appelait maintenant, un écureuil enragé. Il la pointait sur divers meubles qui éclataient en morceau. Il semblait dans une colère destructive. Elle était tellement effrayée qu’elle resta figée sur place. À un moment, il se retourna vers elle pointant l’étrange bout de bois vers la femme enceinte. Ces sourcils étaient froncés, ses yeux exorbités. Il finit par baisser le bras, ranger le petit truc et il sortit de la demeure. Karen pleura toutes les larmes de son corps.

    Étant une cracmole, ses parents ne lui apprirent que par la suite ce qu’était le monde de la magie et des sorciers. Elle avait du mal à y croire, mais cette existence d’un monde magique expliquerait bien des choses. Ne sachant pas que Prosper était un sang pur ( ni même ce que sang pur voulait dire ) il avait voulu une petite partie de jambes en l’air qui avait mal tourné à son insu. Il était indigne pour lui d’avoir fait cela et surtout, d’attendre un enfant de cette femme. Il les renia et disparut sans plus donner de signe.
    ~~~~

    « Madame, préparez-vous ! À votre prochaine contraction, je vous demanderais de pousser du plus fort que vous pourrez durant 5 secondes. Nous compterons avec vous. »

    Karen avait les yeux perdus dans le décor sinistre de la chambre d'hôpital. Elle avait peur. Son enfant arrivait. Elle jetait de petits coups d’œil de temps à autre vers la porte. Elle espérait que Prosper vienne. Mais Il ne viendrait pas. Elle aurait voulu qu’il soit là. Pauvre, sans emploi, elle devrait élever et éduquer seule son enfant. Était-ce vraiment les meilleures conditions pour avoir un enfant ? Cet enfant n’aurait jamais de père, jamais de model. Arriverait-il à avoir confiance en lui juste avec l’appuie d’une mère ?
    ~~~~~

    Karl regardait l’image de Karen et de Prosper dans un petit café de Londres. Karen semblait si heureuse et souriante. Prosper quant à lui semblait inquiet. Il regardait partout, comme s’il avait peur d’être surpris.
    ~~~~~~

    « KARLLLLLL ! Que fais-tu sur le comptoir?!?! Descends immédiatement ! »
    « Maman, pourquoi ? »
    « Parce que c'est dangeureux ! Tu le sais bien.... »
    [color=violet]« D’ailleurs comment as-tu fait pour arriver là ? »

    « J’en sais rien ... » Il sourit

    Elle le prit et l'emmena avec elle. Ils mirent leurs souliers et partirent pour la promenade habituelle du samedi après-midi dans les jardins des riches demeures avoisinantes. Ils marchèrent. Karl marchait avec une poussette et une poupée couchée à l'intérieur. Tout en discutant des besoins de son ''bébé'' avec sa mère, Karl vint sur un sujet qui surpris Karen.

    « Mamaaaaaaaaaaaaan ? »
    « Oui mon chéri ? »
    « Ou il est le monsieur… »
    « Il est parti… il… il ne reviendra plus jamais. »
    « Est-ce que c’est lui mon papa ? »
    « … Non mon chéri. Ton père est parti avant ta naissance … lui c’était un ami qui était venu aidé maman. »
    « Pourquoi il est parti mon papa ? Il aurait voulu que je sois une fille ? »
    « Oh non mon chéri ne va pas penser ca ! Je ne sais pas pourquoi ton père est parti. C'est un grand mystère ! »
    « ... Moi je t'aime maman »

    Les photos qui figuraient par la suite étaient uniquement composées de Karl et de Karen.


Dernière édition par Karl Spencer le Mar 26 Aoû - 0:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Spencer
Gryffondor
Gryffondor


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 26
Année : 7eme
Amour : Mot qui n'a pas tant de sens, même s'il commence par la première lettre de l'alphabet
Passions : Notez cette section ''P'' comme piètre
Date d'inscription : 20/08/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Jeu 21 Aoû - 19:11

• Années Passées à Poudlard :
    Puis il arriva aux photos de sa scolarité. On retrouvait pour chaque année une photo de lui et une avec son groupe. C’était désespérant. Il se demandait pourquoi sa mère s’entêtait à garder ces photos. Elle disait toujours que les photos du monde des sorciers étaient beaucoup plus intéressantes que celle du monde moldu. Et que de toute façon, un jour il serait bien heureux de pouvoir regarder ces images qui lui rappelleraient son enfance. Il continuait à dire que même s’il avait un jour des enfants il ne leur montrerait pas cet album. Bref, ils ne partageaient pas la même opinion mais ca n’empêchait en rien leur bonne entente. En première année, il était le seul à ne pas sourire. On voyait tout de suite qu’il n’était pas à son aise dans ce monde de magie qu’il n’avait pas vraiment connu au par avant. L’année se déroula rapidement. Rien de bien spécial ne survint dans la vie de Karl si ce n’est que ces hormones commencèrent à se manifester. À sa deuxième année il eut une poussée de croissance phénoménale ! Il dépassait tout le monde d’une tête. C’est également à ce moment là que les phrases du style

    « Ce Karl est une épine dans le pied des gens ! »
    « Cet idiot est tellement … ARGHHHHH !!! »
    « Si jamais vous le croisez ne lui adressez pas la parole, c’est un idiot ! »

    Mais il s’en fichait. Ils pouvaient bien dire ce qu’ils voulaient après tout, s’ils lui fichaient la paix ca faisait son bonheur. Par contre, une jeune fille insista et persista à le fréquenter malgré sa mauvaise humeur et son mauvais tempérament. C’était Blake Aberline. Il ne sait pas pourquoi, elle l’énervait, mais moins que les autres. Elle semblait avoir une tête sur les épaules et moins de prétentions. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois à la bibliothèque. Comme Karl passait le plus claire de son temps là bas et que Blake y venait régulièrement, ils finirent par faire connaissance. Du moins, elle finit par s’assoir à chaque fois avec lui, et à y rester assise, déterminée, malgré les soupirs et les injures du jeune homme. Finalement il se mit un peut à l’apprécier au bout d’une année en sa présence régulière.

    La troisième et quatrième année ne fit que continuer dans le même sens. Il répondait aux gens qui l’insultaient. Puis par habitude, il se mit à insulter pas mal tout le monde et n’importe qui. Blake restait présente pour lui mais elle avait aussi sa vie bien à elle et son meilleur ami, un certain Hunter. En fait, les gens ne l’aimaient pas vraiment. Soyons honnête : Qui voudrait apprendre à connaître quelqu’un qui a une attitude blasée et qui envoie chier à tour de bras le monde entier par des moqueries mesquines ? Personne. Enfin, personne sauf Blake il semblait bien.

    Le nez dans les livres, sinon joggant dans les sentiers, il s’intéressa un peu plus à l’école lors de sa 5eme et sixième année. Il fit ses choix de cours en fonction de devenir un médicomage.

    (Je sais que je n’ai pas marqué sa maison, je ne savais pas exactement où le placé alors je vous je remets la décision entre vos mains)

    Karl referma l'album de photo et le glissa dans son sac. C'est ce qui terminait ses bagages. Il zipa la fermeture éclaire et mis le sac sur son épaule. Il sortit de la petite demeure et ferma la porte à clef. Sur la table de la cuisine, une petite note disant '' parti pour l'école. Je t'enverai des lettres. Je t'aime fort ! xxx karl '' reposait sagement. Karl enfourcha son balais et se mit en route vers le chemin de traverse.



III. Les trucs en [+]

• Comment avez-vous connu le forum ? : Top site
• Pourquoi vous êtes-vous inscrit ? : Présentation du forum intéressante ( thème ) suivi complet de l'historique RP du site qui aide à mieux situer les joueurs. Intrigues constantes, administrateurs semblent fournir des efforts constants depuis l'ouverture pour que le site garde la forme.
• Comment trouvez-vous le design ? : Coloré et intéressant, il est tres différent des design habituel qu'on retrouve sur le thème de HP. Belle originalité.
• Avez-vous lu la chronologie de LMDP ? : Oui justement c'est ce a quoi je fais allusion en disant un suivi complet.
• Avez-vous lu l'intrigue en cours ? : J'avoue que je l'ai survolé rapidement
• Célébrité sur l'avatar : Jared Leto
• Code : CODE OK PENNY[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Strong
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Féminin Nombre de messages : 759
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Lun 25 Aoû - 2:05

Bonjour Karl
Déjà il y beaucoup de faute dans ta fiche, principalement dans les parties "première expérience" et "famille". Par exemple ce n'est pas "sang pure" mais "sang pur", de plus une "mère mono parentale" ça n'existe pas. C'est une famille mono parentale, une personne ne peut pas contenir un seul parent... J'aimerais que tu corriges ça.

Ensuite ce n'est pas du tout à toi de choisir ta maison, heureusement que tu ne l'as pas fait lol. La répartition est faite par les administrateurs qui jugent de la maison qui convient en fonction de ta fiche, partant du principe du choixpeau magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Spencer
Gryffondor
Gryffondor


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 26
Année : 7eme
Amour : Mot qui n'a pas tant de sens, même s'il commence par la première lettre de l'alphabet
Passions : Notez cette section ''P'' comme piètre
Date d'inscription : 20/08/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Mar 26 Aoû - 0:05

ah pardon pourtant je l'ai entendu souvent parent ''mono parental'' encore hier je l'ai entendu de la bouche d'un de mes profs donc... mais bon je vais changer

et je remédierai au sang pur ... c'est que je l'ai jamais vu de toute ma vie écrit comme ca =S mais bon, Elle n'est pas BOURRÉE de faute quand même j'ai pas écrit : fak kan yai saurty deh lau tel =S m'enfin je relirai pour la millième fois si ca peu vous faire plaisir ( je l'ai meme écrit sur word =S et il n'y avait aucune fautes signalée qui me restait sinon les mots propres au monde de HP

oki pour choisir la maison, c'est qu'en demandait d'expliquer nos années je croyais qu'on devait mentionné la maison et tout je croyais que c'était sous entendu m'enfin tant mieux si je ne l'ai pas écrit ca vous laissera le choix ^^

EDIT: euh sang pur est deja écrit sans ''e'' a moins que tu l'aies changer toi même avant que je ne le fasse =S

EDIT 2 : entrain de le corriger...

D'autres attentes que je fasse tout d'un coup ? J'ai fait lire a quelqu'un meilleur que moi en francais et il m'a dit que oui, il y avait quelques fautes... mais c'était pas BOURRÉ de faute m'enfin, éclaire moi plus sur la question s'il te plait (sans me pointer du doigt mot pour mot si c'est plus grammatical, orthographe ponctuation etc parce que je révise et je vois rien qui me crève les yeux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Strong
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Féminin Nombre de messages : 759
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Mar 26 Aoû - 0:52

Citation :
"Ne sachant pas que Prosper était un sang pure ( ni même ce que sang pure voulait dire )".

Ca m'a un peu sauté au yeux je suis désolée. De plus je n'ai jamais dit que t'a fiche était bourrée de fautes, juste qu'il y en avait beaucoup dans certaines partie. Word ne corrige pas très bien les fautes, celle de conjugaisons sont souvent mises comme bonne même si le temps ne correspond pas, c'est pour cela qu'une bonne relecture est importante.

Bien que ce soit un prof qui l'ai dit, un parent monoparental est un pléonasme ^^.

Enfin bref passons =), je te répartis mais j'aimerais que tu prennes un coach tout de même, ne serait ce que pour 1 rp. Tu as de l'imagination (j'ai beaucoup aimé la forme d'album photo de ta fiche) mais l'orthographe me gène (non ta fiche n'est pas "bourrée de faute" mais c'est assez dérangeant pour les autres joueurs qui en font moins)

Comme tu le disais toi même, ton personnage ne penche pas vraiment vers une maison précise. Mais son enfance me fait présumer qu'il possède les qualités de la maison Gryffondor.

>> 8 PTS FOR GRYFFINDOR


N'oublie pas de t'inscrire aux cours, de voter, etc.

Bienvenu sur LMPD ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Spencer
Gryffondor
Gryffondor


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 26
Année : 7eme
Amour : Mot qui n'a pas tant de sens, même s'il commence par la première lettre de l'alphabet
Passions : Notez cette section ''P'' comme piètre
Date d'inscription : 20/08/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Mar 26 Aoû - 1:00

Meric infiniment ^^

Voila j'ai fini de réviser les parties que tu m'avais demandées ! Je vais faire de mon mieux je demanderai à des amis plus doués de me corriger quand ils en auront l'occasion.

Moi j'hésitais entre poffy et serdaigle XD mais si tu crois que gryffondor est le mieux parfait alors ^^

combien de cours minimum je dois m'inscrire ?

et merci pour la remarque ^^ je trouvais que c'était aussi ma meilleure présentation côté lien entre les sections ! D'habitude je décrivais platement chacun des énoncés demandés et là j'ai eu l'idée de faire ca ^^ Content que ça t'aie plu !

Edit : MDR j'ai changé le mere mono ;-) merci de l'astuce !


Dernière édition par Karl Spencer le Mar 26 Aoû - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Strong
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Féminin Nombre de messages : 759
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Mar 26 Aoû - 1:06

Il n'y a pas de nombre de cours obligatoire ^^, inscrit toi à ceux qui t'intéresse. Bien sûr c'est bien si tu es inscrit à au moins un, mais après c'est toi qui voit. Tu es ici pour t'amuser, par pour qu'un t'impose un quota dans tout lol.
N'oublie pas de faire une demande de coach ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karl Spencer [ G R Y F F. ]   Aujourd'hui à 15:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Karl Spencer [ G R Y F F. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karl Briullov !
» KARL DE BAVIERE — u;c
» Karl Friedrich Schinkel (1781-1841)
» KARL LEVESQUE SI W TE ANKO VIVAN NOU TE KAP EPAGNE NOU DE LAVALAS
» Les faits et gestes des Wings.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: FIRST :: oh, c'est ici les présentations ? :: LES ELEVES :: REPARTIONS TERMINEES-
Sauter vers: