AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour à Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De retour à Poudlard   Ven 27 Juin - 4:01

Alexa venait de passer la grande porte en bois qui menait dans le hall d'entrer de Poudlard. En voyant l'immense salle en pierre d'où partaient les escaliers menant aux étages inférieurs et supérieurs, la grande porte qui menait à la Grande Salle et les quatre sabliers Alexa se souvint de sa première arrivée à Poudlard. C'était un 1er septembre, le soir, elle venait de passer sa journée dans le train à faire connaissance des autres « petits nouveaux », comme elle. Et, après avoir traversé un lac en barque, ils arrivèrent dans cette pièce. Le regard émerveillé par tout ce qu'ils découvraient. Et ensuite la répartition, le dîner,... Le sentiment d'être chez soi et le sentiment de sécurité, également, que l'on pouvait sentir dès que l'on rentrait dans Poudlard. Un sourire se dessina sur ses lèvres à la pensée de ce souvenir. Mais en rentrant ici ce sentiment de sécurité était quelque peu ténu, sans doute à cause de tous les événements qu'il s'était produit à Poudlard depuis le début de l'année : l'arrivée d'Ombrage, qui remodelait l'école à la façon du ministère, la disparition de Dumbledore,... En même temps, elle ne l'avait pas vécut, elle l'avait lu dans la Gazette du Sorcier.

« Ce sont des temps bien sombres pour revenir ici, se dit elle intérieurement,mais je ne peux plus faire demi-tour désormais. »

Elle déposa ses valises à côté d'elle, ou plutot elle arrêta son sort de levitation, et regarda sa montre.

- Les élèves doivent être en cours à cette heure là, mais peut être y a t il des professeurs qui n'ont pas cours. SI je me souvient bien, la salle des professeurs est là-bas...

Elle eut soudain le sentiment d'être prise en flagrant délit de séchage de cours. Le jeune femme secoua la tête : elle n'était plus ici en tant qu'élève, mais en tant qu'infirmière. Elle poussa un long soupir.

- J'ai l'impression que je vais avoir du mal à me faire à cette idée...Bon, allons dans la salle des professeurs pour voir s'il y a quelqu'un.

Alexa reprit ses valises et se dirigea vers la salle des professeurs dont la porte était gardée par deux statues de singes, pas trés belles dailleurs, qui bougeait lorsque les éléves venait voir les professeurs. Elle hésita un moment puis frappa à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Cormac McLaggen
Gryffondor
Gryffondor


Nombre de messages : 21
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Dim 29 Juin - 15:00

« il n’y a personne »

Aux yeux de Cormac, il n’y aucune meilleure introduction possible. La vérité était qu’effectivement, à l’heure actuelle, il y avait zéro chance qu’elle trouve quelqu’un dans la salle des professeurs. La plupart avait court et le reste se promenait soit dans le parc soit dans les couloirs désertés du château, en fonction de leur humeur respective. La salle des professeurs ne se remplissait en fait qu’en début de soirée, entre la fin des cours et le repas, moment où ils se retrouvaient pour décompresser et parler de leur journée avec des rires enfin lâchés, le moment, en somme, où ils quittaient leur peau de professeur pour devenir n’importe quel adulte. Il y eut un bref silence, après quoi Cormac développa légèrement.

« ils ont cours ou profitent ailleurs de leur temps libre. ce qui est compréhensible, d’ailleurs. »

La demoiselle s’étant retournée, il put l’observer à son bon plaisir. Il y avait quelque chose de particulier dans son visage, comme un charme qui ne dépendait pas de la beauté mais d’une force de caractère, ou plutôt d’une intelligence, qui perçait nettement. Il resta quelques secondes ainsi, silencieux, à tenter de décrypter le plus de choses possibles d’après l’apparence de son interlocutrice. Elle était trop vieille pour être une élève. Mais elle n’était pas non plus professeur, car elle ne serait pas venue vers cette salle mais vers les bureaux de ceux qui dorénavant dirigeaient l’académie. Cormac fronça légèrement un sourcil, détestant cette proximité avec la solution sans que celle-ci apparaisse clairement. Enfin, il lâcha un franc sourire et dit enfin, en tendant la main à la jeune femme :

« je suis cormac mclaggen, en cinquième année à gryffondor. et vous êtes la nouvelle infirmière, n’est-ce pas ? »

Son autre main était dans sa poche ; sans vergogne, il croisa les doigts pour ne pas s’être trompé, haïssant d’une part que son instinct lui fausse compagnie, et d’autre part se tromper face à quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Avoir raison impressionnait toujours tellement plus. Aussi refit-il dans sa tête l’ensemble du raisonnement, arrivant à la même conclusion. Un sourire légèrement triomphant se dessina sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anna-uc.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Dim 29 Juin - 17:40

Alexa venait de frapper à la porte qui menait à la salle des professeurs lorsqu'une voix masculine retentit dans son dos :

« Il n'y a personne »


La jeune femme se retourna et se retrouva en face d'un élève qui continua sur sa lancée en argumentant sa phrase d'introduction :

« Ils ont cours ou profitent ailleurs de leur temps libre. Ce qui est compréhensible, d'ailleurs. »


En disant cela il l'observa sans retenue, ce qu'elle se permit de faire en retour. L'élève en question était un garçon qui, d'après sa taille, devait avoir vers les 15-16 ans. Il avait des cheveux bruns et bouclés et des yeux foncés. A la vue de sa cravate rouge et de son insigne rouge et or elle sut qu'il appartenait à Gryffondor. Au moment où elle allait se présenter, le jeune homme reparla.

« je suis cormac mclaggen, en cinquième année à gryffondor. et vous êtes la nouvelle infirmière, n'est-ce pas ? »


Dit il en tendant la main et en lui souriant. Alexa resta un instant interdite par la rapidité de réflexion de Cormac, puisque tel était son nom, puis lui rendit son sourire et sera sa main. Puis elle parla pour la première fois.

- Je suis Alexa Chase et, effectivement, je suis la nouvelle infirmière.

Au moment où elle dit cela, le jeune homme eu un sourire triomphant, mais l'infirmière n'y prit pas garde.

- Je viens d'arriver, comme vous avez du le remarquer, et je me demandais où j'aurais pu trouver Madame Ombrage ou Monsieur... Shuster.

Alexa avait eue un moment d'hésitation avant de prononcer le nom d'Occus Shuster, elle avait un peu de mal à se rappeller des noms et surtout quelque chose en elle répugnait de le dire. Elle reprit

- Donc je me suis dit que j'allais essayer la salle des professeurs : sait-on jamais. Je devrais peut-être aller voir dans le bureau du directeur, si Om... Si Madame Ombrage l'a récupérée.

Ombrage, elle avait failli le sortir sans le "madame" devant son nom, comme lorsqu'elle était elle-même élève à Poudlard.

"Ca va vraiment être dur...."se dit-elle intérieurement.

Puis elle s'était sentie un peu... idiote en disant que Ombrage avait peut-être repris le bureau du directeur. Voir la petite bonne femme toute en rose avec son air de crapaud qu'on voyait dans les journaux assise dans le bureau de Dumbledore était tout simplement absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Cormac McLaggen
Gryffondor
Gryffondor


Nombre de messages : 21
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Dim 29 Juin - 21:38

« je vois qu’on a les mêmes vues sur un certain nombre de choses »

Cormac ne put retenir un sourire, ayant nettement remarqué ces hésitations que l’infirmière avait eu – il ne s’y trompait pas, cela n’avait rien à voir avec des problèmes d’élocution. Non, il s’agissait d’automatismes qu’elle se devait de prendre maintenant qu’elle était infirmière. Dire « madame » avant Ombrage, par exemple, était fortement conseillé dans sa position. Ce qui était étrange, c’est qu’elle soit venue ici alors qu’elle ne semblait pas aimer ceux qui dirigeaient l’académie. Quoique c’était également son cas, après tout. Haussement d’épaules. Quand Cormac reparla, ce fut plus bas.

« en tout cas, vous ne les trouverez pas ici : les deux O’s ne se mêlent pas au bas peuple des professeurs. ils se contentent de les contrôler. »

Il lui fit un clin d’œil puis dévisagea l’une des statues pendant quelques secondes, laissant sa curiosité envers la demoiselle se transformer en questions suffisamment intelligentes pour pouvoir être énoncées. Ses lèvres ne cessèrent pas de sourire. Le singe en pierre, en face de lui, était parfaitement immobile, et pourtant, il avait l’air de souhaiter plus que tout mordre et battre ces élèves qui s’arrêtaient narquoisement devant eux. Salle des professeurs, ou l’enfer sur terre pour tous les cancres de l’académie.

« au fait, non, elle n’a pas récupéré le bureau de dumbledore. il y aurait eu la révolution dans l’académie sans ça. »

Un sourire en coin fit comprendre à Alexa qu’en effet, la rébellion dans Hogwarts était toujours aussi présente que dans les années où elle était elle-même étudiante. Cormac haussa un sourcil en se demandant quel âge elle pouvait avoir, sachant qu’elle avait étudié avec Ombrage dans le château – ce qui s’était remarqué par le « madame » peu rapidement apposé devant le nom – et qu’elle ne semblait pas particulièrement vieille. Il resta ainsi pendant quelques secondes, ses réflexions n’ayant aucune cohérence, avant de déduire ce qu’il savait déjà : elle devait avoir entre dix-huit et vingt ans.

« au fait, vous vous ferez vouvoyer par vos élèves ou le tutoiement vous ira ? »

Son sourire comportait une légère pointe de sarcasme, mais c’était l’humour gentil de Cormac que bien trop de personnes prenaient mal. Il engagea la demoiselle à avancer jusqu’à une petite volée de marches où il s’assit. La discussion était toujours plus appréciée si elle était faite dans une position confortable. Il poussa un léger soupir – entre soulagement et exagération d’un bonheur immédiat. Il posa la tête dans ses mains, réfléchissant déjà la question suivante, qui ne tarda qu’une demie seconde à apparaître dans son cerveau.

« et vous êtes là pour - ? je veux dire, j’ai bien compris que vous étiez infirmière, mais pourquoi ? pourquoi ici, surtout ? sachant que vous avez l’air d’être fan d’aucun des deux O’s. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anna-uc.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Mar 1 Juil - 11:39

Le jeune Gryffondor enchaînait les questions, mais laisser des pauses pour laisser à Alexa le temps de répondre et puis, peut être, pour aussi réfléchir à la question suivante. En tout cas, l'infirmière ne dit rien lorsqu'il lui dit qu'ils avaient les mêmes vues sur certains sujets. Par contre, elle eue un haussement de sourcils lorsqu'il dit que les deux ″O's″ ne se mêlaient pas au bas peuple des professeurs et qu'ils se contentaient de les contrôler, le tout avec un clin d'oeil appuyé.

« Je me suis vraiment embarquée dans une drôle d'affaire... » se dit elle pendant que Cormac étudiait une des statues qui gardaient la porte de la salle de professeurs et qui était vraiment très laide.

« au fait, vous vous ferez vouvoyer par vos élèves ou le tutoiement vous ira ? »

Lanca Cormac avec un sourire un peu sarcastique. Alexa le regarda un instant, le souffle coupé par tant de hardiesse et souffla :

- Je n'aie pas vraiment réfléchie à la question. Etant donné que je suis infirmière je pense que vous devriez me vouvoyer, surtout si Ombrage, je veux dire si le professeur Ombrage et le Professeur Shuster nous contrôlent. Bien que, personnellement je préfèrerais le tutoiement.

Tout en parlant ils s'étaient rapprochés des escaliers et Cormac s'assit tranquillement sur les marches. Alexa préféra rester debout : elle avait passé une bonne partie de la journée assise, dans le magicobus qui était assez inconfortable, surtout avec toutes les turbulences causées par ses fréquents changements d'endroit. De plus, s'asseoir avec un élève ne se faisait pas.

« et vous êtes là pour - ? je veux dire, j'ai bien compris que vous étiez infirmière, mais pourquoi ? pourquoi ici, surtout ? sachant que vous avez l'air d'être fan d'aucun des deux O's. »


Alexa sourit à cette question. Pourquoi avait elle postulée pour ce post ? Elle-même se le demandait parfois. Mais lorsqu'elle se posait cette question, elle arrivait toujours à la même réponse. Elle regarda Cormac dans les yeux et, avec un air très sérieux dit :

- J'en avais marre de voir des gens avec une théière sur la tête à Noël !
Revenir en haut Aller en bas
Cormac McLaggen
Gryffondor
Gryffondor


Nombre de messages : 21
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2008

•Perso•
Niveau:
♣Message:
MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Jeu 3 Juil - 11:56

    « surtout si ombrage […] »

    Elle avait vraiment du mal à apposer le « madame » devant le « ombrage ». Certes, pour le moment, il n’y avait aucun mal à cela, puisqu’ils étaient entre eux, mais cela allait lui attirer de terribles problèmes par la suite. En effet, Ombrage tenait à se faire respecter, et cela par quelque moyen que ce soit. Ainsi, une marque de politesse appuyée ne pouvait que la satisfaire. Il y eut un silence pendant lequel Cormac dévisagea l’infirmière, se demandant si elle parviendrait à garder son poste longtemps, ou du moins si elle n’aurait pas de problèmes avec la dame en question d’ici peu, avant de se dire qu’elle apprendrait certainement à se contrôler avec l’habitude. L’espoir fait vivre, en tout cas.

    « j’en avais marre de voir des gens avec une théière sur la tête à Noël. »
    « ah, effectivement, dit comme ça, il me semble absolument évident que votre place est ici. »

    Cormac avait en réalité répondu machinalement, car la réplique de l’infirmière lui avait presque coupé complètement le sifflet tellement elle était inattendue. Etant donné qu’elle avait un poste la plaçant supérieurement par rapport aux élèves – ah, le monde et ses hiérarchies – il s’attendait à une réponse assez scolaire, du style « j’aime le contact avec les jeunes » ou encore « c’est un des lieux où les contacts humains sont les plus diversifiés et les plus agréables, dit-on ». N’importe quoi. Mais pas une histoire de théières. Alors, son sourire, qui touchait au sarcasme, en vint à un amusement proche de la complicité. Cette jeune femme commençait à lui plaire (amicalement parlant, bien entendu).

    « autre question. pourquoi venir en juin et non pas en septembre ? il y a trois mois de différence et ça vous aurait permis de faire un cycle complet dès le départ. vous préférez avoir un premier aperçu de la longue année qui vous attend ? »

    Oui. Cormac était tout à fait l’adolescent qui enchaînait les questions avec souplesse, cherchant sur le regard de son interlocuteur, et ici interlocutrice, une marque quelconque d’assentiment ou au contraire d’étonnement, de choc, de tristesse, de colère, quoique que ce soit tant que ça servait à l’informer sur cette personne. Ainsi ses yeux se faisaient-ils perçants, dévisageant la demoiselle, tandis que son sourire empêchait cela de lui attacher un aspect menaçant. Non, il était simplement curieux.

    « peut-être que vous êtes fatiguée de mes questions et que vous souhaitez vous reposer, aussi. je n’ai pas l’habitude de penser aux autres, mais j’avoue qu’après un voyage comme le vôtre, vous avez certainement envie d’un moment de calme. tiens, et d’ailleurs, comment êtes-vous venue ? ça m’étonnerait que le hogwarts express se soit déplacé rien que pour vous ! ah, le magicobus, n’est-ce pas ? »

    Un silence. Et puis il éclata de rire. Ce type de situations donnait toujours à l’autre l’impression qu’il débloquait un peu. Heureusement, car cela contrastait avec les jours où il était tellement maussade qu’il ne lâchait pas un mot bien qu’on lui parlât sans cesse. Lunatique, vous connaissez ? Si oui, vous avez mis le doigt sur la personnalité du bonhomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anna-uc.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour à Poudlard   Aujourd'hui à 7:58

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour à Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: EN BAS :: hall d'entrée-
Sauter vers: