AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mary Tricht [ G R Y F. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mar 17 Juin - 18:43


« La douceur qui fascine et le plaisir qui tue. »







    I. l'État Civil

    • Prénom(s) et Nom : Mary Tricht
    • Date de Naissance : 1 Juillet
    • Age : 16 ans
    • Sexe : Fille
    • Année Scolaire : 6ème année
    • Lieu de Résidence : Londres - Angleterre


    II. l'Histoire de mon personnage


    • Histoire :

    Extrait du journal de Mary Tricht.
    « Je suis sans doute en âge de créer mon propre journal et puis je n'ai pas vraiment le choix. Il y a quelques jours j'entamai ma seizième année sur terre et malheureusement personne ne s'en est rappelé. Je suis un peu perdu en ce moment, depuis que j'ai perdu ma voix je n'arrive plus vraiment à m'ouvrir aux autres. Oui, je suis devenue muet il y a quelques années déjà, lors de la mort de ma mère, il y a six ans. Vue que je ne peu pas m'exprimer je préfère encore écrire.

    Je suis née le 1 juillet 1979, un jour tout à fait banal pour mon père qui n'était pas un homme très démonstrative ni très affectueux. Ma mère elle, était heureuse et souriante, elle avait cette envie de donner la vie, c'était vraiment beau. Je n'aurais pas pu imaginer ma vie sans sa douce voix qui me berçait le soir ou encore son odeur imposante qui ne cessai de me transporter à chaque fois. Je ne cessai jamais de penser à elle, c'était la femme qui m'avait mise au monde, je l'aimais plus que tout, malheureusement il y a une fin a tout.

    Pendant mon enfance, j'étais très heureuse, assez souriante également, joyeuse et heureuse de vivre. Bien sûr à cette époque là, j'avais encore une voix angélique. Très vite, je me suis faite des amis et j'ai pu m'intégrer un peu partout. D'ailleurs, c'était sans doute les plus beaux jour de ma vie. Lors de mon 7ème anniversaire, ma mère m'a appris une chose qui ma surprise au début et qui ensuite ma amuser, j'étais jeune.. Dans tous les cas, c'était une nouvelle fascinante et exceptionnelle, hors du communs. Jusqu'à maintenant, je l'ai en moi. J'étais une sorcière, je suis une sorcière et je le resterais. Voilà, j'avais tout simplement des pouvoirs. Grâce a un simple bout de bâton, j'arrivais à faire des choses fantastiques. Une baguette magique qui est vite devenue une chose indispensable pour moi ; faite de bois de houx, très souple et facile à manier, idéale pour les sortilèges de lévitation. Elle renferme à l'intérieur un crin de licorne. Celle-ci m'avait été offerte par ma grand-mère qui avait décédée quelques temps après. J'étais assez contente de mon talent cacher, mon père par contre, n'était pas du même avis. Il trouvait que c'était beaucoup trop dangereux pour moi et c'était sûrement trop de responsabilité pour une enfant de mon âge. Moi ? Je prenais tout cela au sérieux bien sûre et j'étais fier de mon don qui ne cessai de grandir. Je devenais de plus en plus forte et j'arrivais de mieux en mieux à manier ma Baguette. Mes premières expériences en tant que Sorcière était spectaculaire et sont encore graver dans ma mémoire. ».

    Mary arrêta d'écrire, ses yeux se posant sur le paragraphe qu'elle venait de poser sur la feuille de papier. Elle resta dans cette position quelques instants, revivant les souvenirs comme si elle était revenue quelques années en arrière. Un soupir et elle trempa le bout de sa plume dans l'encre avant de réfléchir à ce qu'elle allait mettre. Elle recommença à écrire, le bruit de la plume brisant le silence.

    « A l'âge de dix ans, ma mère commençait à montré certains coups de fatigue. Elle n'avait jamais l'air en forme et était très souvent allongée sur son lit à regarder fixement le plafond ...Quand je passais près de sa chambre, elle m'appelait doucement. Je venais alors la voir et elle prenait ma main dans la sienne. Elle essayait de parler, mais aucun mot ne sortait de ses lèvres desséchées. J'avais l'impression qu'elle essayait de me dire quelque chose de très important... Le soir je restais dîner avec Papa qui semblait heureux, alors que sa femme était sur un lit en train de mourir à petit feu ...D'ailleurs, personne ne s'affolaient, c'était sans doute normal .. Très vite son état s'aggravait. Et a penne quelques mois après, c'était la fin du commencement. »

    Aurait elle la force de continuer ? Mary leva sa plume une nouvelle fois tout en observant autour d'elle, le regard perdu. Cela lui faisait mal d'y repenser, mais il fallait qu'elle sorte ses blessures d'elle-même. Elle reposa le bout de la plume sur la feuille ;

    « Ma mère est morte depuis déjà,quelques années, je repense encore à son sourire qui ne cessai de rayonner à travers les pièces de la maison. Son visage d'ange qui ne cessai de me faire sourire moi aussi. C'est vrai que je n'avais plus raison de vivre, sans la femme qui m'avait créé. Depuis ce jour, j'ai totalement arrêté de m'exprimer, je n'arrivais plus, je me disais que tout ça ne servait plus à rien. Je n'avais plus la force de continuer. Continuer a vivre dans ce monde atroce .. Je ne pouvais pas. Mon père me fit revenir à la réalité, il ne voulait plus de moi, j'étais beaucoup trop étrange pour lui .. Beaucoup trop .. J'étais une sorcière. Il était devenu aigris et ne cessai de se plaindre. Lorsqu'il reçut une lettre venant de Poudlard, il n'hésita pas une seconde et me laissa partir, j'étais comme une orpheline, abandonner par sa mère et son père également. Plusieurs fois j'ai essayé de mettre fin a mes jours, malheureusement je n'ai pas réussie. Cette sensation de désespoir était trop forte, cela me faisait mal de l'intérieur et j'avais l'impression de ne plus pouvoir respirer, le souffle couper et les idées arrêter. Je n'avais plus d'espoir, plus d'envie ni de but précis. »

    Nouvel arrêt. Mary soupira, les larmes lui venant aux yeux. C'était très dur pour elle. Mary écrivait ce qui lui semblait juste et vrai. Elle avait envie de s'ouvrir à son propre journal, car de toute manière, il n'y avait plus personne au monde qui pouvait l'écouter. Son seul moyens de communiquer .. Son Journal.

    « J'ai la certitude que c'est mon père qui a tué ma mère... Je n'ai pas de preuves, mais quelque chose me dit que la maladie de Maman et Papa ne font qu'un... Et je le découvrirais. En attendant, je me retrouve dans cette école de Sorcier qui est très étrange, mais aussi impressionnante, je suis chez les Gryffonds, en 6ème année et j'ai 16 ans désormais. Je n'ai jamais réussie a m'intègrer réellement, les gens sont intrigués par moi. En même temps, je n'ai rien d'exceptionnel. Si je le voulais, je pourrais sûrement récupérée ma voix. Mais très franchement, je n'ai pas envie. J'ai beaucoup trop peur. C'est comme une blessure. J'espère qu'un jour je pourrais redevenir moi-même. Pour le moment, j'ai trouvé quelques personnes qui m'aide dans certaines situations, je ne les aime pas autant que ma mère, mais ils content beaucoup pour moi. »

    Mary regardait une dernière fois le roman qu'elle avait écrit, la douleur était de plus en plus forte. Elle décida de refermer son confident. Mary Tricht pris ensuite la direction de la salle principal, c'était l'heure de manger a Poudlards.


Dernière édition par Mary Tricht le Mar 17 Juin - 21:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mar 17 Juin - 21:48

    • Caractère :

    Il vous sera difficile de trouver sur cette planète -ou du moins sur cette université- quelqu'un d'aussi têtu que Mary. Bornée et campée sur ses idées, voilà ce que vous pourrez dire d'elle quand vous la connaîtrez un peu mieux. Quand Mrs Tricht possède une idée en tête, inutile d'essayer de la lui ôter, elle s'ôtera d'elle-même quand la jeune femme l'y autorisera. Aussi, tenter de vous donner raison alors qu'elle en pense totalement le contraire est pour vous un suicide : jamais, au grand jamais vous n'y parviendrez, autant vous prévenir rapidement.
    Ce n'est pas tellement un défaut, mais il est très facile d'agacer Mary. Elle se montre très ouverte et tolérante mais disons qu'il y a une certaine marge à ne pas dépasser en sa présence, auquel cas elle ne vous agressera pas mais elle n'en pensera pas moins... La superficialité, voilà ce qui irrite notre jeune brunette (enfin, ici, blondinette...) alors messieurs comme mesdames, tâchez en sa présence de ne pas montrer votre côté le plus mijaurée. Sinon, ne soyez pas étonné de voir posé sur vous son regard toisant et circonspect que peu de gens arrivent à supporter. Nous pouvons alors prendre cet aspect de la chose comme de la susceptibilité 'sociale'?...
    La jalousie. Cette saleté la ronge. Pour tout et n'importe quoi. Chez elle, c'en devient maladif. Aussi, son aspect taciturne. Elle sait doser sa touche de festivité, et l'utiliser quand il le faut : lors de soirées arrosées, en compagnie de gens festifs. Mais elle ne sera pas la jeune femme qui viendra vous aborder ouvertement, d'une voix forte et assurée, avec un air royal et pompeux. De nature franche et d'un naturel qui fait d'elle une étudiante très spontanée et ouverte, elle dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas sans s'interroger ; et elle trouve ridicule de s'inventer un air faux et trompeur.
    On peut aussi ajouter que Mary est d'un tempérament plutôt désobéissant, indépendant et assez roublard. Se plier sous les ordres de quelqu'un lui sera difficile voire impossible : sur ce point là, elle aurait pu être une parfaite Rebel. Restent encore quelques défauts communs tels que l'impatience à fort degré, et bien d'autre... Etant du genre inflammable, elle sait ce que c'est qu'être furieuse et mieux vaut ne pas montrer le bout de son nez dans ces moments là. Sa spontanéité fait qu'elle pourrait vous flanquer une torpille même si elle vous apprécie.

    Faite tout d'une pièce, son énergie naturelle la pousse fréquemment à désirer avoir la première place partout où elle arrive et sans l'étrange sympathie qui émane de sa personne, certains pourraient parfois la trouver arrogante et beaucoup trop déterminé. Surement prête a tout pour gagné, sa force et son envie lui donne ce côté de garce qu'elle cache au fond d'elle. Foncer tête en avant n'a évidemment pas que des avantages. A force de courage et de mouvement, elle peut aussi se cogner et brutalement… douter. Du coup, tout son courage, sa droiture, son enthousiasme et sa franchise peuvent se muer en une certaine agressivité, une révolte et une vulnérabilité que personne n'aurait soupçonnée avant.

    Intuition étant chez elle très développée, Mary est très sensible à son environnement. Elle "ressent" les ambiances, les humeurs et les sentiments d'autrui et lorsqu’elle capte des influences négatives elle en éprouve une sorte de malaise qui affecte immédiatement tout son être, d'autant plus facilement que sa vive imagination risque de la déstabiliser encore plus en amplifiant sa réceptivité. De nature anxieuse, elle s’inquiète facilement pour son entourage et s’efforce de créer pour eux une atmosphère familiale rassurante, une sorte de bulle où elle trouve aussi le réconfort chaleureux qui lui est si nécessaire. Mais à trop se préoccuper du bien-être de ses proches, il se peut que l'on lui reproche d'être trop envahissante et de tenter parfois, par un subtil chantage affectif, de régenter leur vie. Elle doit apprendre à leur faire davantage confiance !

    Née avec la marque de ce signe, elle est courageuse, enthousiaste, dynamique, extravertie, directe, sociable, évasive, démonstrative, chaleureuse, impulsive, aventureuse, intrépide, guerrière, possède un grand esprit de compétition, mais elle peut aussi parfois être naïve, dominatrice, égocentrique, impatiente, imprudente, inconsciente, gaffeuse, infantile, colérique, téméraire, puéril. Enfaite, elle joue peut être une double jeux. Son handicap l'empêche de se dévoiler un peu plus. Elle peut se montré sous son meilleur jour .. Mais lorsqu'elle n'est pas de bonne humeur, mieux vaut pas s'approcher d'elle !

    Que de volupté et de charme recèle en la personne de Mary ! Elle est ce que l'on appelle une "nature" et lorsque la confiance s'est installée, lentement mais sûrement, elle est attachée profondément à son partenaire et elle peut ainsi être gagnée par la passion. Cela mettra des mois, voire des années, mais elle est si généreuse et si affectueuse que dans la plupart des cas sa relation de couple a des chances de s'épanouir avec le temps. Très physique, très sensuelle, elle a à cœur de savourer avec délice ses moments intimes et cet aspect de sa relation amoureuse contribue généralement à cimenter le lien existant. Tout cela semble idyllique et en effet ce serait le cas si parfois, sa jalousie et sa possessivité ne se mettaient pas en marche en même temps que ses sentiments puissants.
    Elle commence généralement par choisir l'homme qui lui plaît, et de toute façon c'est elle qui décide si elle reste ou si elle part! Elle est active, optimiste, et avec elle, son entourage est obligé d'aller de l'avant. Par contre, elle peut se montrer très infidèle .. Elle n'aime pas vraiment les relation de longue durée et puis l'amour éternel ; elle n'y croit pas vraiment on vas dire .. Qui voudrait d'une muet comme femme ?

    Mary n'aime pas ce faire amadouer ni contrôler. Tel un chat sauvage, jamais Estelle accepterait la captivité. L'idée d' être enfermée est déjà un lourd supplice pour elle, elle ne supporte pas les murs, les restrictions, tout comme les ordres... L'indépendance, que diable! Il n'y a rien de meilleur. L'une des philosophie de la jeune femme est “vivre et laisser vivre”, grâce à laquelle elle se montre plutôt tolérante. Mais cela n'empêche pas qu'elle ait une très mauvaise opinion de la gente féminine et masculine qui se pense supérieur. La regarder de haut aura sur elle un effet très néfaste. A défaut de vous taper dessus, elle n'aura plus aucune estime pour vous, aussi, l'hostilité qu'elle vous portera dans ses paroles sera plutôt désagréable.
    Mrs Tricht est plutôt facile à vivre, mais dans le quotidien, il y a un grand nombre de choses qui l'irritent ; il serait bien trop long d'en faire une liste exhaustive.

    Mary aime l'indépendance! L'originalité. Elle apprécie aussi la tranquillité, qu'on la laisse au calme quand elle en a envie est un pur bonheur.
    Estelle aime aussi le son de la pluie. Quel bonheur! Pour s'endormir, rien de meilleur. Mais ici, il est si rare d'entendre des gouttes marteler le sol ...

    « Des phobies ? »
    Mary n'a pas peur de grand-chose, en effet, elle considère qu'être effrayé revient à devenir soumis, à être à la merci de ce qui nous horripile. Hors, être à la merci d'une petite araignée inoffensive pourrais nous rendre bien plus que ridicule.
    Pourtant, il y a bien une chose qui effraye Marry. C'est la perspective de perdre tous ce qui lui est chair, ses amis les uns après les autres. Elle ne pourrait par exemple pas supporter la mort de Gabriel, son ancien meilleur ami, qu'elle fait semblant de haïr, qui est vraisemblablement sa seule source de distraction. Marry est de nature lâche, mais elle n'a pas peur de se donner la mort, elle n'a pas peur de se jeter dans la gueule du loup.

    • Physique :

    Mary est de taille standard, peut-être très légèrement plus grande que la moyenne.et elle est assez fine, c'est le genre de fille qui ne grossit pratiquement jamais. Elle à des yeux magnifique, de couleur Bleu qui ressorte énormément grâce à son teint assez pâle. Elle possède aussi ide jolie cheveux blond, extrêmement lisse et assez longs. Elle à un visage angélique, des trait assez fins, elle n'a pas vraiment de défauts au niveau du visage.

    Il est évident que la plupart des étudiants de Poudlard sont beaux, fringants, séduisants et si irrésistibles! Pour parvenir à capter le regard d'un maximum de personnes -du sexe opposé généralement-, beaucoup usent d'artifices, il faut l'avouer. Le tout premier, indispensable pour énormément d'étudiantes ici, le maquillage. Mary n'en abuse jamais. Cette retenue est plus une conséquence de sa flemme que de mauvaise volonté. Elle reste dans les bases du maquillage normal : eyeliner, mascara, soulignant d'un noir profond son regard frais et clair. Le blush? Sans abus, voire jamais. Il arrive qu'elle ne se maquille d'ailleurs pas du tout. Il est vaniteux de le préciser, mais la beauté de la jeune femme semble tout simplement naturelle. Contrairement à beaucoup, l'idée de sortir de sa chambre sans aucune touche d'eyeliner lui est tout à fait supportable. Évidemment, ce sont des cas extrêmes. Mais ils existent tout de même.
    Côté vestimentaire. Elle aime l'excentricité, mais encore une fois sans abus. Il lui arrive de porter un t-shirt simple blanc et le lendemain, une pimpante robe mini et pétillante. Son style vestimentaire est le parfait reflet de sa personnalité : lunatique!


    • Origines : Originaire de Boston - USA
    • Race de sang : Mary Tricht est de sang mêlé, en effet, sa mère était une sorciere de sang pur, envoyé depuis des générations à Serpentard, mais voilà. Le père de la jeune femme était, quant à elle, un moldu, il reniait totalement la magie, considérant qu’elle ne faisait qu'apporter des problèmes.
    • La Famille : En venant à Poudlard, Mary a laissé derrière elle une famille plutôt désorganisée. C'est d'ailleurs sans grand regret qu'elle les quitte... Son père, Edwin, grand industriel Texan travaillant dans une Centrale nucléaire au sud de Bay City, n'exerce pas la magie, ne préfère d'ailleurs pas en parler ; C'est un moldu. Il à une cinquantaine d'année. Très riche, a le vent en poupe. Avec un caractère de quelqu'un qui se fait respecté. Sa mère, Mary Alice, femme qui peut se permettre d'être au foyer grâce à l'argent de son mari envoyé régulièrement. De sang pure, c'est elle qui à envoyer sa fille a Poudlard. Elle avait une quarantaine d'année, un grand cœur sensible, une âme d'enfant, un caractère inflammable. D'ailleurs, une brave femme qui c'est éteinte, un mardi, sur sont lit.


    III. Les trucs en [+]

    • Comment avez-vous connu le forum ? :Partenariat
    • Pourquoi vous êtes-vous inscrit ? : J'aime beaucoup les personnages Vacants proposer.
    • Comment trouvez-vous le design ? :,J'aime énormémant.
    • Avez-vous lu l'intrigue ? : Oui.
    • Célébrité sur l'avatar : Rachel McAdams
    • Code :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Mary Tricht le Mer 18 Juin - 0:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon Carter
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Masculin Nombre de messages : 559
Age : 26
Année : 5 ème année
Date d'inscription : 28/12/2007

•Perso•
Niveau: 3
♣Message:
MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mar 17 Juin - 22:01

Salut Mary,

Je voudrai simplement te dire que quand tu copies une fiche, essaye d'enlever toutes les informations qui sont propres du forum. L'université Berkeley n'est pas au programme de l'école Poudlard -__-

Celà dit en passant...

Ensuite, ton code n'est pas le bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mer 18 Juin - 0:03

Edit Code


Dernière édition par Mary Tricht le Mer 18 Juin - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon Carter
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Masculin Nombre de messages : 559
Age : 26
Année : 5 ème année
Date d'inscription : 28/12/2007

•Perso•
Niveau: 3
♣Message:
MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mer 18 Juin - 0:11

Toujours pas xD

LIS BIEN !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Carter
Serdaigle [Admin]
Serdaigle [Admin]


Masculin Nombre de messages : 559
Age : 26
Année : 5 ème année
Date d'inscription : 28/12/2007

•Perso•
Niveau: 3
♣Message:
MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Mer 18 Juin - 2:09

>> + 5 PT FOR GRYFFINDOR <<

Amuses toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Tricht [ G R Y F. ]   Aujourd'hui à 21:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Tricht [ G R Y F. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hail Mary Pass !
» Marie Morgane (Mary Morgan) :
» Demande pour la jeune Mary
» Hello Mary-Lou
» Le guide anti Mary Sue, ou les trucs à éviter pour ne pas devenir un boulet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: FIRST :: oh, c'est ici les présentations ? :: LES ELEVES :: REPARTIONS TERMINEES-
Sauter vers: