AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue du Forum [1] 2008 T E R M I N E E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Intrigue du Forum [1] 2008 T E R M I N E E   Lun 31 Déc - 15:39

Applicable depuis le 1er Janvier 2008.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


"La clarté de la pleine Lune placée au dessus de la Forêt Interdite brisait l'obscurité du domaine. D'après les carillons de la Grosse Horloge, il était quatre heures, et malgré cette heure plus que tardive quelques fenêtres provenant de la tour la plus haute de Poudlard filtraient une lumière orangée venant probablement d'un grand feu allumé. Quelques ombres passaient par moment devant les lucarnes, venant et allant de toute la tour. Il y avait de l'agitation, et ce n'était rien de le dire. La Grande Inquisitrice portait son fameux cardigan qui avait une couleur rose pâle face à l'intensité des flammes qui ronronnaient dans une cheminée de briques. Elle paraissait assez anxieuse, ayant perdu son sourire faux. Dolorès ne pouvait s'empêcher de faire les cent pas et faire claquer ses petits talons sur le parquet gondolé, tandis que dans un coin sombre de la pièce ovale le concierge, si collé au mur qu'on aurait pu croire qu'il faisait partie de la tapisserie. Une vieille femme portant une robe de chambre écossaise et un chignon aussi serré que les serres d'un vautour sur une proie était assise sur un petit tabouret près d'une table à alcool, un verre de liqueur à la main, vidé d'un coup sec. Ses traits ridés et sa peau aussi rugueuse que du parchemin, ce regard vert plongé dans le néant et ces fines lèvres frémissaient seules ne pouvaient appartenir qu'à Miss MacGonagall. Près de la porte se trouvait Rogue, aussi immobile qu'une armoire, son teint cireux lui donnant un aspect spectral. Un petit homme était également présent à l'autre bout du professeur de Potions, contemplant des bizarreries sur une étagère menaçant de s'écrouler un jour à l'autre. La directrice s'arrêta pour regarder avec un regard qui se voulait aimable le professeur de Métamorphose. Minerva posa son verre sur la table, se leva et adressa à Dolorès d'une voix fatiguée :

"Maintenant Dolorès, que comptez-vous faire ? Je n'ai jamais encore vu ça à Poudlard... Vous rendez-vous compte ?"
"J'attends simplement les ordres de Cornelius, il sait très bien ce qu'il se p..."
" Oh, Dolorès arrêtez, vous savez très bien que depuis la crise économique, il n'a que faire de l'école, attendez plus d'hibous d'un mort. "
"Comment osez-vous dire ça Minerva ? Soyez sûre que je n'hésiterai pas à lui rapporter toute la gratitude que vous lui..."
" Je ne pourrai lui rapporter que les étudiants de Poudlard n'étudient plus à cause de vos méthodes de travail, car le Ministre ne voit qu'en vous qu'une parfaite lèche... "
"IL SUFFIT MINERVA ! Très bien, vous ne me laissez pas le choix..."

La tension palpable de la Tour avait enfoncé un peu plus le concierge dans le papier peint, et tassé un peu plus Flitwick vers le sol. Seul Severus restait de marbre. Ses petits poings serrés de rage, Dolorès tourna les talons, contournant Rogue en poussant un petit soupir hautain, et claqua la porte suivit de près par le concierge qui s'était enfin détaché du mur. Minerva se leva d'un bond et se mit à bredouiller des injures, excédée par le comportement tyrannique d'Ombrage. Les nouvelles méthodes du Ministère avaient suscité chez les élèves une rébellion si intense qui obligeait les professeurs à faire des cours à seulement deux ou trois personnes. Les professeurs eux-mêmes avaient finis par déserter les salles. Les trois professeurs finirent par quitter la salle et rejoindre leurs appartements, sentant que lorsque le soleil se lèverait, la Grande Inquisitrice fera des siennes...

Le lendemain, les élèves furent réveillés par les hauts parleurs magiques situés un peu partout dans l'école. La voix de petite fille de Dolorès raisonnait en écho dans l'école. Tout le monde y prêta oreille, des cachots jusqu'à la tour des Serdaigle.

"Erm... Ici Dolorès Ombrage. Il est demandé à tous les professeurs de se préparer pour un conseil organisé à Londres. Nous partirons à onze heures. Le concierge Argus Rusard prendera temporairement les fonctions de Directeur durant l'absence du corps professoral. Il est demandé aux élèves une tenue irréprochable. Bonne journée à tous."


C'était comme un coup de fouet innatendu. L'école sous l'autorité d'un concierge cruel, Poudlard allait devenir pendant un labs de temps une prison. Et le mot était faible, lorsque onze heures sonnèrent, les carioles des professeurs s'éloignèrent et un calme presque effrayant pesa au château. Que seront les premières actions de Rusard ? Comment s'en prendera t-il aux élèves ?"

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intrigue du Forum [1] 2008 T E R M I N E E
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau rebondissement dans l'intrigue du forum !
» [INTRIGUE DU FORUM] un drôle d'anniversaire royal
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» vend caravane hobby 450 4p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  ::  M♥RE ! ! :: NEWS DU FOFO :: Archives-
Sauter vers: