AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débarbouillage intensif ! [Ewinis Casscouillus 1er ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Débarbouillage intensif ! [Ewinis Casscouillus 1er ! ]   Dim 2 Déc - 2:39

] Mon Ewiniiiis ! >> voilà le rp =) [


Les regards vides, quelques torses affalés sur les tables, les yeux clos pour certains, les gorges déployées baillaient, les flots continus de la voix monocorde du Professeur Trelawney sonnaient comme un affreux tintement perpétuel dans une salle endormie. Jamais ce cours n'avait été aussi ennuyant depuis que la Grande Inquisitrice avait inspecté la classe. Le Professeur de Divination devait se résigner à raconter les découvertes des grands divins et le placement des constellations par rapport aux prédilections divinatoires. On lutte, on lutte pour garder les paupières ouvertes, résister à l'envie de tomber dans les bras de Morphée. Lutter de hurler dans la salle taisez-vous, et de la pousser dans le vide à travers la fenêtre. Si ce n'était pas le cours que Cedric détestait le plus, il s'en approchait dangereusement. Cela pouvait paraître intéressant au début de lire dans les mares de café, ou dans une boule de cristal, mais à la longue, les cours se répétaient, et Cedric doutait des dons du professeur. Avait-elle un quelconque pouvoir, une quelconque maîtrise de l'Étude des Sciences Inexactes ? Après tout, Dolorès faisait bien de passer dans son cours l'examiner, peut-être qu'elle réagirait. De ses yeux exorbités et de ses mains tendus vers le plafond, elle continua de raconter ses histoires sans fin, tandis qu'enfin la cloche tinta, et délivrait les élèves.

D'un bond, les élèves se redressèrent de leurs poufs, et quittèrent le plus précipitamment la salle avec une joie si intense qu'ils n'arrivaient pas à exprimer correctement. Quelques uns poussaient des jurons, comme si un piège à loup leur avait emprisonné le pied, d'autres poussaient de grands soupirs de soulagement. Le garçon suivit le groupe d'élèves vers le grand escalier de pierre en colimaçon, descendant vers l'étage supérieur. C'était l'heure de la récréation de l'après-midi. Les élèves du château allaient donc se retrouver dans la grande cour. Le Poufsouffle, en passant au Troisième Étage avec à la main quelques bouquins, il rejoignit quelques amis qui lui adressèrent la parole.


One - Salut Cedric, alors c'était bien ton cours ?

Ced' - M'en parle pas... Trelawney devient complètement maboule...

Two - Ça c'est vrai, je l'ai eu hier, et j'avais l'impression d'être devant une charlatante.

Les trois élèves vinrent à continuer leur discussion à l'extérieur alors qu'Ombrage passait dans le couloir, ses petits talons trahissant sa présence. C'était un excellent après-midi, le soleil trônait dans le ciel avec aucun nuage à l'horizon. L'air était doux, contrairement au froid glacial de la matinée. La cour, de la forme d'un carré, entouré d'un préau et au centre une fontaine, était rempli d'une multitude d'élèves, de toute maison confondue. Ils se fondirent dans la masse, et formèrent une petite ronde avec d'autres élèves de Poufsouffle et discutèrent des méthodes de travail de Trelawney. Ça ne pouvait pas continuer comme ça, il fallait agir, mais comment ? Le professeur de Divination n'attirait plus que la sympathie des Gryffondor, l'indifférence des Serdaigle, l'ennui des Poufsouffle et la haine des Serpentard. Mais en réfléchissant, très peu de Professeurs faisaient l'unanimité, voire aucun.

Peter Dawn, un petit Serdaigle en troisième année, avait déjà eu autant d'heures de colle que les Weasley réunis. D'ailleurs, il s'entendait très bien avec les deux jumeaux, et avait déjà essayé tout leurs accessoires de facéties. Il allait profiter du nombre d'élèves à l'extérieur pour une nouvelle farce, qui allait sûrement faire son petit effet. Le garçon alla au premier étage, près du grand mécanisme de la grande Horloge. Un balcon qui menait directement sûr la petite cour juste en dessous. Sa farce avait la forme d'un petit cygne en papier battant de ses ailes artificielles. Il le laissa prendre son envol sur la foule, avec un petit rire malicieux. Le papier ensorcelé fonça vers les élèves, qui ne prêtaient pas la moindre attention à un bout de papier, que les élèves fabriquaient souvent lorsque le cours ne les intéressait pas. Mais malheureusement pour Cédric, qui discutait à présent de la finale de Quidditch, le petit bout de papier s'arrêta au dessus de leurs têtes, et explosa dans une petite détonation. Un liquide verdâtre s'explosa sur les épaules, provoquant l'hilarité de la cour. Cedric n'avait eu le temps de réaliser ce qu'il se passait, que l'un de ses amis l'amenait par la main vers le sixième étage, pour rejoindre les toilettes et se débarbouiller.

Ils poussèrent la porte des toilettes d’un geste sec et rejoignirent les lavabos pour astiquer leurs vêtements scolaires tâchés. Cedric sentait en lui une grande fureur. Alors qu’ils continuaient leur minutieux entretien, quelqu’un poussa la porte et entra.

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewin Brewen
Serpentard
Serpentard


Masculin Nombre de messages : 395
Age : 27
Année : 5ème Année
Amour : Pénélope ♥
Date d'inscription : 06/10/2007

•Perso•
Niveau: 3
♣Message:
MessageSujet: Re: Débarbouillage intensif ! [Ewinis Casscouillus 1er ! ]   Dim 2 Déc - 17:13

    COMME CHAQUE MATINS, LE REVEIL ETAIT TOUJOURS AUSSI DUR POUR UN GAMIN DE SERPENTARD EN 5ÈME ANNEE.

    MAX |" EWIIIIN ! DEBOUT ! SINON J'APPELLE GABRIEL ! JE TE RAPELLE QUE T'ES BIEN EN RETARD, T'AS RATE TOUS LES COURS DE CE MATIN "|
    EWIN |" OOOH TA BOUCHE ! MALFOY EST COMPARABLE À LA DERNIÈRE LIMACE QUI T'A FAIT FLIPPER ! "|
    MAX |" TU LE FAIT EXPRÈS OU QUOI ? J'EN AI MARRE DE TE PARLER POUR AVOIR UNE REPONSE À MOITIE BEUGLEE ET QUI N'A RIEN À VOIR AVEC LE MOMENT PRESENT ! "|
    EWIN |" SI T'ES PAS CONTENT, RETOURNES CHEZ TA MÈRE ! "|

    Vexé, Maxime quitta la pièce avec un air déçut, allant jusqu'à la tristesse. Ewin lui avait collé un magnifique vent, le garçon qui avait un an de moins s'en prenait un chaque matin mais celui-là surpassait tous ceux de ce mois-ci ! Le Serpentard, sous sa couette, ne voulait toujours pas partir et s'en fichait d'arriver à la bourre en cours. Il s'était couché tôt et avait décidé de se lever tard sauf que Max avait prévu d'amener l'italien nommé Gabriel jusqu'au lit du jeune Brewen. Le garçon qui venait d'entrer s'occupa de la couette du cinquième année en l'enlevant du bout du lit et en la repoussant. Le jeune homme brun se retrouva immédiatement les pieds à l'air. L'autre Serpentard afficha un sourire satisfait et quitta la pièce en poussant des jurons sur la mère d'Ewin. Celui-ci se leva d'un bond. Il s'habilla de son uniforme à la vitesse de l'éclair et sortit du dortoir en claquant la porte. Gabriel et Max venaient de sortir de la salle commune en ventant leur gestes. Ewin se coiffa vite fait avec le peigne qui traînait dans son sac qu'il n'utilisait jamais. Les deux autres Serpentards, fière comme des bars tabac se retournèrent après les hurlements de la victime qui se trouvait derrière eux. Le jeune Brewen les attrapa par une épaule chacun et les tira si violemment qu'ils faillirent tomber.

    EWIN |" QU'EST-CE QU'ELLE A MA MÈRE ? "|
    MAX |" SI ON AVAIT RIEN FAIS... "|
    GABRIEL |" ...TU SERAIS ARRIVE EN RETARD AU COURS DE MCGONAGALL... "|

    MAX |" ...ET ON AURAIT ENCORE PERDU DES POINTS ! "|
    EWIN |" ET LES EXCUSES BIDONS ? VOUS ARRÊTEREZ D'EN CHERCHER QUAND ? BANDE DE LÂCHES ! "|

    Les deux fautifs se regardèrent, ils fermèrent les yeux lorsque Ewin passa entre eux, le geste du garçon était si brusque, ils croyaient qu'ils allaient se prendre un poing 'matinal' en pleine tête. Or, le garçon garda ses forces et se dirigea vers la grande salle pour éviter de revoir les mêmes têtes.
    Lorsqu'il arriva dans l'immense pièce, son regard traversa la table des Serdaigles où il aperçut la belle Pénélope Strong. Il lui adressa un sourire. Perdu dans les souvenir du saule cogneur, il faillait se prendre les pieds dans le banc et se crêper comme un nul. À cet instant, quelques rires furent pouffés mais le garçon n'y prêta pas la moindre attention. Il se concentra sur ce qu'il allait manger et remarqua, Melissandre avec Emily et Charlotte. Elles le regardaient méchamment comme s'il avait fait quelque chose de grave. En y réfléchissant, c'était bel et bien le cas ... Il émit un léger rire et termina ce qu'il avait choisit le plus rapidement possible. N'oublions pas qu'il avait un cours de Métamorphose cet après-midi, peut-être qu'il allait avoir un test. Qu'importe, il avait travaillé la veille, de plus, il connaissait son cours sur le bout des doigts ! Il ramassa ses livres et se mit en route vers la salle du première étage.

    Le jeune garçon arriva à l'heure, pour une fois. Il s'installa rapidement en affichant un sourire que le professeur lrendit. Lorsque tout le monde fût en place, la vieille femme annonça qu'elle repoussait son petit test au cours suivant en sachant que certaines personnes n'avait pas acquis toutes les notions. Alors, elle reprit son cours en écrivant le thème du jour au tableau. Ce que Ewin compris était qu'ils allaient pratiquer durant toute l'heure, chacun leur tour. Pour le jeune Serpentard, les exercices furent un succès. Il se sentit motivé et près à continuer mais la sonnerie qui annonçait la récréation de l'après midi l'en empêcha. Le cinquième année se demandait quel savon il allait prendre lorsque les profs apprendront qu'il avait gratté les cours du matin. Soit, botanique, vol sur balais et divination. Le garçon secoua la tête et partit se détendre. Lui qui n'avait rien mangé le matin, si on ne compte pas le repas du midi, avait prévu un fruit qui avait une apparence bizarre. Il l'avait prit dans une coupe sur la table. En compagnie de camarades d'autres maison, il croqua la pomme qu'il avait au creux de sa main droite avec difficulté. Il afficha une grimace en se disant que c'était immonde. D'un coup, il eut une furieuse envie de vomir. Ewin recracha tout ce qu'il avait mangé dans le buisson juste derrière. Il rentra dans le château pour se rendre au sixième étage vers les toilettes des garçons. Il avait légèrement tâché ses vêtement et voulait se calmer en se nettoyant. A force de courir dans les escaliers, il commençait à en avoir le tournis. Il prit son courage à deux mains pour ne pas vomir dans le couloir et entra rapidement dans les toilettes pour vomir le reste de son déjeuner dans l'un des lavabos. Le cinquième année se rappela du regard des trois pestes lorsqu'il mangeait. Elles n'étaient pas fâchées, elle étaient impatiente. Impatientes qu'il prenne la pomme sur le dessus de la coupe avant de s'éclipser et se rendre en cours. Croquer cette pomme et le faire recracher tout ce qu'il avait manger car bien sûr, elles l'avaient ensorcelée. Lui foutre la plus grosse honte de toute l'histoire de l'humanité. À ce qu'il venait de comprendre, elle n'avait pas encore avalé le coup du rembarrage pour le bal ! Le jeune Brewen hurla au nom de la blondasse.


    EWIN |" MELISSANDRE, J'AURAIS TA PEAU ... P'TITE PESTE ! "|

    Ce n'est qu'après quelques secondes qu'il comprit qu'il n'était pas seul. Ewin enleva le maximum de tâches, se débarbouilla et se dirigea vers le fenêtre comme si de rien n'était. En fait, il voulait savoir qui était là. C'était le préfet de Poufsouffle, Cedric Diggory, et l'un de ses camarades.C'était un personnage très calme qu'il n'avait pas encore eut la chance de connaître, mais les rare personnes qui lui avaient parlés de lui avaient toutes dit cela. Le Serpentard afficha un sourire en coin lorsque son regard croisa le sien. Ensuite, le jeune homme ouvrit la fenêtre s'appuya contre celle-ci pour respirer un grand coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Débarbouillage intensif ! [Ewinis Casscouillus 1er ! ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travail intensif...
» Un entrainement intensif
» Gestion du personnel minier en zone de creusement intensif
» Karlsson et Zajac a un camp d'entrainement intensif .
» Entrainement intensif aux katanas (Alzea)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: 7, 6, 5, 4th FLOORS :: • 6) toilettes des garçons-
Sauter vers: