AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kendya Elovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kendya Elovan   Ven 2 Nov - 14:43

FICHE DE PRESENTATION N°2
RPG N°1


je me permet de rajouter ces quelques infos de la fiche 1, car elles ne sont pas dans le rpg.

:: Prénom(s) et Nom : Kendya Elovan
:: Date de Naissance : 13/12/1980
:: Age : 15 ans
:: Sexe : féminin
:: Année Scolaire : 5eme
:: Lieu de Résidence : Angleterre, dans un manoir familial.

Dans l'immense salon de la demeure familiale, Kendya ne tenait plus en place : elle était assise dans un énorme fauteuil noir, mais ne cessait de changer de position, ses pieds frappant violement le sol à chacun de ses mouvements. Ses longs cheveux noirs tombaient sur ses fragiles épaules, elle n'était pas très grande, mas une sorte d'aura se dégageait d'elle. Elle jetait des coups d'oeuil nerveux à l'énorme pendule qu'elle ne pouvait plus voir, en se rongeant les ongles, l'heure approchait, et la jeune fille attendait. Son chat arriva en ronronnant et sauta sur ses genoux, un chat noir de geais, aux yeux d'un vert éclatant. Au contacte de l'animal, l'adolescente s'était d'un seul coup accalmie, comme si on lui avait jeté un sort de stupefixion, ses muscles se relachèrent, elle se détendit, son coeur repris un rythme posé, elle se mit à caresser l'animal en chantonnant d'une voix doucereuse, comme dans une sorte de transe, son regard dans le vide ...

" Calme, calme ouragan, souffle, souffle tout ton vent ... là Lovaro là ... Coeur brisé et destin voilé, sorcière déchu et corrompue ... "

Une sorte de mélancolie s'emparait d'elle, elle se balançait d'avant en arrière au rythme de son étrange litonie. Un grincement troubla l'étrange scène, la porte du fond s'ouvrit sur une femme froide mais élégante, sa mère, elle avait un regard de braise, mais son visage ne montrait aucune expression, ni d'affection, ni de tristesse, juste une image pâle et inanimée ...
La jeune fille se retourna en entendant le pas lent et régulier de sa mère, elle compris que l'heure était arrivée, le chat éffayé, tenta de se sauver, mais la petite fille le retint d'un main ferme, et il céda ...


"Kendya, c'est l'heure, tes affaires sont sur sombral. Et retient donc cet animal, il va encore filer ..."

La voix résonna dans la tête de la jeune fille, elle se leva, gardant le chat serré contre elle, et ouvrit la bouche brusquement, comme pour rétorquer méchament, mais une voix douce s'en échappa, comme une plainte .

"Oui, mère, je vais y aller, père m'emmène ? "
"Non, tu rias avec Kobia"


Kobia était l'elfe de maison de Kendya, elle l'avait eu pour ses onze ans, elle avait décidé, que lorsqu'elle entrerait a poudlard, parce que c'était sûr, elle rentrerait à poudlard, Kobia irais avec elle et travaillerais au chateau ...

Elle s'avança doucement vers la porte d'entrée, qui s'ouvrit d'elle même sur son passage, sur le péron, l'attendait le petit elfe, particulièrement mignon pour un elfe de maison, il lui pris la mains et lui fit descendre les marches une à une, il l'emmena jusqu'au sombral, et la hissa dessus avec un sortilège de lévitation. Il grimpa à son tour sur son dos et pris les rennes. La fillette sentait les os saillant sous la peau sèche de la créature, il décolla brutalement dans une secousse qui arracha une grimace a Kendya...
Elle sentit le vent lui giffler le visage, elle perdit toute notion du temps, elle se laissa aller, et s'endormit, les rêves et les souvenir l'envahirent et la submergèrent.


* Une voix résonna :" Kendya ! Range tes affaires, Kendya ! lache cet animal ! " La voix hurlait des ordres sans cesse, tandis qu'un épais brouillard envahissait l'esprit de la fillette, une image d'elle plus jeune lui revint à l'esprit, une toute petite fille d'a peine quatre ou cinq ans, repliée sur elle même dans le coin de son immense chambre froide, des larmes roulant à grosses goûtes sur son visage de poupée. puis les images se mirent à défiler dans un ordre chronologique, la petite fille grandissait, se renfermais, ses yeux se tintèrent de noir, son visage fut creuser par les larmes et la contrariété, tandis qu'elle développait une sorte de beauté fragile, un souvenir plus violent et plus long troubla cet ordre, elle avait 8 ans, elle se dirigeait vers le grand bureau de son père, traversant un a un les couloirs vides du manoir, elle tourna la poignée en argent lustré...*

Dans son sommeil, kendya tentait d'empécher son image de tourner cette poigné, elle secouait la tête négativement, produisait des petits bruits, comme si elle voulait crier.

*La porte s'ouvrit dans un grincement sur un bureau sombre mais chaud, un feu brulait dans la cheminée, et son père était penché sur une potion fumante qui dégageait une odeur répugnante, une voix enraillée surgit de l'ombre, dans un coin de la pièce " bon à rien l'enfant ! " Les choses s'enchainèrent alors très vite, son père se releva brusquement et se retourna en brendissant sa baguette, un sortilège jaillit, les yeux de la fillette se mirent à la bruler, elle plongea dans un noir profond...*

Une secousse brutale la tira de son sommeil, le sombral venait d'atterir sur le quai d'une gare ou se précipitaient des centaines de sorciers, se bousculant, criant, s'agglutinant dans un vacarme assoudissant, empêchant la petite fille de se concentrer et d'y voir clair, il y avait là un train en attente, elle le savait au bruit vrombissant et au sifllement ininterrompu

---------------------

Kendya n'avait pas été une enfant battue, beaucoup auraient dit, quelle avait eu une enfance heureuse, et ils n'avaient pas tout a fait tort, ses parents subvenaient à tous ses besoins, elle avait tout, mais une chose essentielle lui manquait : l'amour de ses parents, son père passait ses journée enfermé dans son bureau qui lui était interdit, et sa mère arpentait la grande maison avec des airs supérieur, lui adressant rarement un regard et ne lui parlant que pour dire que plus tard elle serait une grande sorcière, qu'elle était leur seule chance de racheter l'honneur de la famille..
En effet la famille vivait dans un grand manoir, mais la demeure était poussiéreuse et froide, le personel avait déserté les lieux depuis longtemps, ne laissant qu'un ou deux elfes de maisons fénéants, le jardin avait été envahis par les ronces et les mauvaises herbes, et la mère de la fillette répétait que sa santé ne lui permettait pas de s'en occuper à qui voulait l'entendre ...
Il n'y avait nul doute que la famille avait connu autrefois une grandeur éclatante qu'elle avit perdu au grand déséspoir de ses parents qui tentaient veinement de retrouver l'éclat perdu ...


------------------------

Le train siffla bruyamment et de la vapeur sortit des diverses cheminée, kobia chuchota à la jeune fille qu'il était temps de monter, il fit léviter les énormes valisent jusqu'a l'intérieur d'un wagon vide, tandis qu'il tirait par la main la jeune fille qui sérait elle même dans ses bras le petit animal au pelage noir...
[a partir d'ici, un changemnt d'ordi fait que le clavier beug énormement, je m'excuse d'avance, pour les fautes de frappes]
Ele s'installa sur la banquette miteuse du compartiment, tandis que kobia chargeait les bagage dns les filets réservés à cet effet.
Elle entendit le bruissement des conversations dans les wagons voisins, où s'installaient ses futurs camarades de classe, le train s'ébranla, près au démarge, des pas précipités résonnèrent dans l'allée, la porte du compartiment s'ouvrit, laissant entrer une jeune fille aux cheveux gras et raides et au regard presque éteint. Elle sentit sa presence auprès d'elle et en conclue qu'elle s'était assise sur la banquette à ses côtés, elle n'était pas habituée au contact humain, et n'avait jamais vraiment eu d'amis, elle avat passé les trois dernière année à préparer sa rentrée à l'école de sorcellerie à la demande de sa mère, elle restta donc froide et silencieuse. Le train avait démarré maintenant depuis une dizaine de minutes, et le chariot de friandises se fit entendre dans le couloir, le portes s'ouvraient et se refermaient, les commandes fusaient, kendya fit signe a kobia d'acheter quelqe chose et le petit elfe s'éxécuta, le oyage dura un peu plus de deux heures, deux heures durant lesquelles kendya réfléchissait, mangeait, dans un silence pesant,sans accorder un regard à sa voisine, qui finit par quitter le compartiment, dépitée...
Lorsque le train freina enfin, sifflant et couinant sur ses rails, les élèves se précipitèrent vers a sortie dans un brouhaha indéfinissable, Kendya resta assise quelque minute et entendit ue voix forte au dehors, répéter a plusieurs reprises que les premières années devaient le suivre elle sortit enfin et se dirigea vers celui qui s'expimait de cette voix tonitruante, c'était un semi géant, un homme qui faisait deux fois la hauteur des autres et presque quatre fois leur largeur, heureusement que la jeune fille ne le voyait pas parce que son imposante carrure l'aurait sans nul doute mis très mal à l'aise, elle qui était si fragile ...
Le semi géant regarda étrangement l'elfe de maison qui tenait une des élèves par la main, mais en observant mieux l'élève en question, il détourna son regard en rougissant, il entraina les élèves vers le lac, et les fit s'embarquer dans les barques craquante, lorsqu'elles touchèrent l'autre rive, il les mena le long d'un chemin de pierre jusqu'à l'immense porte du chateau où les attendaient la directrice adjointe de l'école, ses lunettes en demi lune posées sur son petit nez, ses yeux perçant défiguraient un a un tous les élèves et s'attardèrent eux aussi sur kendya et son elfe qui étaient restés en retrait pendant tout le trajet, puis sur les yeux de la jeune fille, avant de continuer leur observation du groupe....


Dernière édition par le Ven 2 Nov - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: Kendya Elovan   Ven 2 Nov - 20:27

Bonjour Kendya,

Premièrement, les informations que tu as donnés au début ne sont pas mis dans la fiche de rp n° 2 car toutes ses informations sont censées être dans le rp.

Ensuite, ça aurait été beaucoup plus lisible si tu avais mis de la couleur. Pour ce qui est de la présentation, pense bien à délimiter les paroles de la narration, car ça devient vite illisible.

Sinon on va dire que ça peut aller, si tu as quelques problèmes au niveau de ton role play, pense à aller dans la S.E.R.P .

J'attends ton avatar puis c'est bon !

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kendya Elovan   Ven 2 Nov - 20:31

voila pour l'avatar, je m'occupe de la couleur et tout et tout ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: Kendya Elovan   Ven 2 Nov - 20:41

Bienvenue chez les Serpentard !


Ton avatar est trop petit, il faut que tu demande aux membres quelques petits conseils.

Bonne chance.

Cedric.

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kendya Elovan   Ven 2 Nov - 20:45

oui je sais, je viens de remarquer ! Wink mais ne t'inquiète pas je sais comment le mettre a la bonne taille !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kendya Elovan   Aujourd'hui à 7:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Kendya Elovan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feu qui semble éteint souvent dort sous la Cendre. Elovan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: FIRST :: oh, c'est ici les présentations ? :: LES ELEVES :: REPARTIONS TERMINEES-
Sauter vers: