AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Léah Spencer -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: - Léah Spencer -   Jeu 18 Oct - 18:52




_______________________




    CHOIX DU RP N°2

    - « J’aimerai tellement être celle que tu admires, que tu regardes. Mais je ne serai jamais la plus populaire d’un quartier, d’une école, ou de ton cœur. Je vais devoir vivre avec cette charge qui me pèse et qui m’affirme que je serai toujours l’être timide et réservée que je suis. Jamais de folie. Jamais de bêtise. Je sais que tu me trouves sage, je sais que tu me trouves polie, peut-être même me trouves-tu trop effacée. Mais c’est ainsi que je vie, que j’évolue, et il serait trop difficile pour moi de changer par un simple claquement de doigt. Ainsi jamais tu ne me regarderas comme celle qui est l’élue de ton cœur. Et peut-être penseras tu que lorsque ton regard se pose sur moi, il se pose également sur un être faible. J’aimerai juste une chose : que cela ne soit pas le cas, que tu me regardes sans me juger. »

    Assise sur un banc de bois, entourée de la flore naissante d’un jardin qui se faisait jeune, une jeune fille était à l’ombre du soleil. Elle tenait un stylo, qui de sa main droite, écrivait sur un cahier scolaire. Concentrée sur ses écrits, elle avait du mal à percevoir ce qui l’entourait. Seul son cahier comptait, et c’est d’une écriture fine et légère qu’elle le remplissait au fur et à mesure.
    Plutôt jeune, la jeune fille possédait de longs cheveux bruns qui, ce jour-là, étaient attachés en une haute queue de cheval. Elle n’avait pas plus de onze ans et possédait encore des traits enfantins. Ses joues rosées par la fine brise, ses yeux d’un vert presque bleu, elle semblait petite et mince, même pour son âge. Aucune trace de maquillage, autant sur le haut, que le bas de son visage. Même si beaucoup de ses amies aimaient se pouponner, mettre du rouge à lèvre ‘pour faire comme maman’, pas très bien appliquée, d’ailleurs, Léah, car tel était son nom, n’était pas comme cela. Plutôt calme et disciplinée, elle s’habillait plutôt sagement, et ne s’amusait nullement à se dessiner sur le visage pour, au final, ressembler à un pot de peinture. Non, très naturelle, la fillette préférait passer son temps à écrire. D’ailleurs, si cela vous intéresse et je n’en doute pas, ce cahier scolaire qu’elle possédait et qu’elle tenait entre ses mains fragiles, était son journal intime. Car depuis qu’elle savait écrire, la jeune fille écrivait tout et n’importe quoi. Evidemment, au début, tout cela n’était que des mots mis bout à bout, sans un sens particulier. Mais au fil des années, ces mots avaient pris une signification particulière et, s’étant appliquée, devenaient des textes corrects et avec de moins en moins de fautes d’orthographe. Malheureusement, pour sa famille, ces textes et surtout, son journal intime, étaient régulièrement mis dans de nouvelles cachettes, qu’elle trouvait dans sa chambre, pour les laisser inconnus à leurs yeux. Assez réservée pour son jeune âge, elle n’aimait pas qu’on mette le nez dans ses affaires et s’acharnait à laisser inconnus, ces textes qui, pourtant, étaient écrit avec application et soin. De toute façon, elle pensait que cela n’intéresserait personne. Ni Miles, ni Amy, ni même ses parents. Sa famille était pourtant importante à ses yeux, et leur soutien comptait beaucoup pour elle. Après tout c’était avec ces personnes qu’elle était toujours restée. De plus, étant celle que l’on surnommait tendrement ‘la petite dernière’ ne manquait pas d’attention. Et pourtant, ses parents travaillaient tout deux au Ministère de la Magie, sa sœur allait faire son entrée en cinquième année à Poudlard, et son frère avait trouvé un emploi chez Gringotts, la banque des Sorciers. Et oui, la jeune fille était une sorcière, comme l’était sa famille.
    De sang-mêlé, elle était et le savait depuis même plus longtemps qu’elle ne savait écrire. Elle avait vu son frère, puis sa sœur, entrer dans une école réputée nommée Poudlard, et rêvée depuis longtemps d’être celle qui les imitera. La magie était pour elle une chose fabuleuse, et d’ailleurs, elle avait déjà fait ses preuves de ce coté-là. La première fois, elle avait une demi-douzaine d’année et elle avait attirée jusqu’à elle un crayon qui était trop haut pour qu’elle ne l’attrape. Bien sûr, elle ne l’avait pas fait exprès, cela était arrivé tout seul, sûrement par son envie si forte d’écrire. Sa sœur, qui n’était alors pas encore entré à Poudlard, était ce jour-là à ses cotés, et quelle fut sa surprise et son contentement quand elle découvrit que, comme elle, sa sœur était une jeune sorcière. Vous allez me dire que, de toute façon, il n’y avait que peu de chances qu’elle ne le soit pas, vu que ses deux parents étaient issus d’une famille de sang-mêlé, et que sa sœur, tout comme son frère, avaient déjà fait leurs preuve, mais pour toute la petite famille, cela n’était peut-être pas aussi évident que cela, et il y avait toujours une part de ressentiment quant au fait qu’un membre de leur famille ne soit pas sorcier. Ainsi ce jour fut donc le jour de la découverte des pouvoirs de Léah mais aussi du fait qu’absolument tous les membres étaient résolument des sorciers. Cependant, la chose que la jeune fille attendait maintenant était de recevoir une lettre qui arriverait, elle l’espérait, ce même été de ses onze ans. Evidemment, cela n’allait pas trop tardé.


    - LEAAAH ! –

    La jeune fille sursauta de surprise, et son premier geste fut de fermer d’un coup sec, son cahier, et de le cacher derrière son dos. La voix qu’elle venait d’entendre était celle de sa grande sœur, Amy, âgée alors de quinze ans, et tout comme pour les autres membres de sa famille, l’existence de son journal devait rester secret.

    - Oui ? –

    La jeune fille se leva doucement, rarement avaient été les fois où la voix de sa sœur avait été aussi excitée. Même le jour où elle avait rencontré son ‘James’, et ce n’était pas peu dire. Alors, après avoir caché le cahier dans les buissons du Jardin, se disant que de toute façon elle irait le chercher plus tard, elle s’avança vers la maison. C’est alors qu’un cri de joie lui survint aux oreilles, celui de sa sœur, plus précisément. Ses sourcils se froncèrent légèrement et elle continua à marcher à la même allure. Mais avant qu’elle n’entre dans la maison familiale, sa sœur sortit de la maison. Brune aux yeux marron, assez svelte, la jeune fille arborait un sourire éclatant et son regard pétillait de gaieté. Sur le coup, Léah s’interrogea, que se passait-il ? Ce n’était pourtant pas l’année où la jeune fille recevait le résultat de ses BUSE. Alors si ce n’était pas ça, c’était peut-être..

    - TA LETTRE ! TU AS RECU TA LETTRE D’ADMISSION A POUDLARD ! –

    Choc. Silence. Léah mit un certain temps à comprendre ce qui lui arrivait. Sa.. sa lettre ? LA lettre ? C’était impossible, on n’était qu’en.. Août ! Mais oui, bien sûr, aujourd’hui était le quinze Août, précisément ! Ratant d’abord un battement, son cœur se mit alors à battre si fort qu’elle était sûre que même les voisins, qui n’étaient pourtant pas si proche, pouvait l’entendre. Ses yeux, eux, se mirent à battre frénétiquement, et ses joues s’empourprèrent légèrement. Alors, enfin ? Enfin elle allait pouvoir entrer à l’école qu’elle admirait depuis tant de temps. Enfin elle allait pouvoir étudier la magie, jusqu’alors contrainte d’apprendre dans une école moldue, au milieu de Londoniens qui pensaient que la magie n’existait que dans les livres. Oui, ce jour-là était bien le jour J, celui qui s’était bien fait attendre. Oui, dans la main d’Amy, il y avait bien SA lettre, celle qui lui disait que dès le premier jour de Septembre, elle allait pouvoir prendre le train du Poudlard Express, pour aller à l’école de Poudlard. Elle le savait bien, puisqu’elle avait tellement lu la lettre d’admission de sa sœur qu’elle l’avait vite apprise par cœur.
    C’est alors qu’avec un geste presque solennel, Amy tendit la lettre cacheté du sceau de Poudlard, à sa jeune sœur. L’excitation se lisait sur le visage de l’adolescente, tandis que sur celui de Léah, on pouvait percevoir une grande joie, mais qui se faisait timide. On pouvait juste voir un grand sourire esquissé, sur ses fines lèvres, et ses yeux qui s’étaient mis à pétiller comme ceux de sa grande sœur.
    C’est alors qu’elle retourna la lettre, observant le sceau et les blasons de chaque maison. Il y avait évidemment Gryffondor, où son père, son frère et sa sœur avaient tout trois fait leurs études. Il y avait aussi Serpentard, maison qu’Amy et Miles, ne portaient pas dans leurs cœurs. Puis arrivait Poufsouffle et enfin, Serdaigle, la maison où Léanne, la mère de Léah, avait fait ses études.
    Léah, elle, n’avait aucune idée de la maison où elle allait être accueillie, mais pour elle, cela importait peu, tant qu’elle pouvait étudier dans la célèbre école qu’était Poudlard.

    D’un geste timide, et après un bref coup d’œil à Amy, elle ouvrit l’enveloppe contenant la lettre tant attendue, puis la sortit délicatement pour la lire. Au fur et à mesure de sa lecture, ses yeux se mirent à pétiller de plus en plus, et à la fin, son sourire s’agrandit un peu plus. C’était bien la lettre qu’elle connaissait par cœur. -




    - Léah.. Léah ! Tu rêves ou quoi ? –

    La jeune fille qui jusqu’alors avait le regard vitreux, se mit à revenir à la réalité. Assise devant son pupitre, elle était à son cours de Sortilèges. Maintenant en Quatrième Année, elle s’était mise à penser à ce merveilleux jour qu’était celui où elle avait reçu sa lettre lui disant qu’elle était acceptée à Poudlard. Ce n’était pas son habitude de commencer à rêver en cours, et encore moins en Sortilèges, mais que voulez-vous, les bons souvenirs qui étaient restés ancrés dans sa mémoire reprenait parfois le dessus, et de nature rêveuse, elle se revoyait, les cheveux attachés en queue de Cheval, et les traits enfantins, en train de lire cette lettre, avec ce même sourire dessiné à ses lèvres. Mais maintenant elle avait grandit, en âge comme en taille, même si elle était toujours pas très grande pour son âge. Elle avait quatorze ans, et étudiait avec cette soif d’apprendre, qui au fil des années, n’avait guère disparu. Et vous ne savez pas le
    Meilleur ? Dans le dortoir où, chaque nuit depuis maintenant quasiment quatre ans elle dormait, se trouvait son Journal Intime. Le même qu’il y avait quatre ans, mais en un peu plus gros, car au fur et à mesure qu’elle écrivait elle ajoutait des pages, et le cahier, qui autrefois fut scolaire, devait maintenant avoisiner les quatre cents pages.


    - Oh excuse-moi, Jane, je pensais. –

    Puis, se penchant sur sa copie, elle continua à écrire le paragraphe sur le sortilège d’attraction…


[ - - - ]


  • Comment avez-vous connu le forum: Grâce au partenariat avec le forum Felix Felicis, sur lequel je suis admin.
  • Pourquoi vous êtes vous inscrit : Car j'aimais bien le contexte, le design et l'organisation de ce Forum.
  • Comment trouvez vous le design : Super <3
  • Personnalité sur l'avatar : Willa Holland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Léah Spencer -   Jeu 18 Oct - 19:51

Bonjour et Bienvenue sur LMDP,


J'ai pris grand plaisir à lire ton RP de présentation. Bien évidemment, je n'ai rien à redire, si ce n'est que j'aime beaucoup ton style d'écriture !
Félicitations !

Quant à ta répartition, je pencherais pour :


SERDAIGLE,


Car Léah est apparemment une jeune fille calme, posée, sage et disciplinée, qui a le goût de l'écriture, et pas logiques des études.

Cordialement,


KB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Léah Spencer -   Jeu 18 Oct - 20:01

    Merci Beaucoup, ca me fait plaisir =) Quant à Serdaigle, je ne pouvais espérer mieux ^^

    Encore Merciii!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Léah Spencer -   Jeu 18 Oct - 20:16

Le choix de ta maison n'est pas définitif, je ne suis là que pour alléger le travail de Cédric. Ainsi je lui dis mon idée quant à ta répartition et je l'argumente, mais c'est Cédric qui a le dernier mot.
Personnellement je pense que Serdaigle est approprié à ton personnage.


KB
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: - Léah Spencer -   Jeu 18 Oct - 20:59

Léah Spencer,

Bienvenue au château Poudlard et nous vous souhaitons une très bonne année. Vous êtes envoyés dans la maison :


SERDAIGLE !

SERDAIGLE !

SERDAIGLE !


Amusez-vous bien !

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Léah Spencer -   Aujourd'hui à 15:42

Revenir en haut Aller en bas
 
- Léah Spencer -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: FIRST :: oh, c'est ici les présentations ? :: LES ELEVES :: REPARTIONS TERMINEES-
Sauter vers: