AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Jeu 26 Juil - 22:44

Par une matinée d'été qui se faisait sentir, tous les élèves des Quatre Maisons avaient le nez dehors. Criant d'amusements entre eux, de jeux divers. Jeux qui, vriaient selon l'âge et le caractère de chacun. Les filles se mettaient à faire bronzettes entre elles, les garçons quant à eux préféraient se livrer à des duels qui finissaient toujours par un soin l'Infirmerie, à croire qu'ils avaient pris une carte spéciale. Après, il y avait de splaisirs variés. Certains dessinaient, d'autres écrivains, certains s'intéressaient à la faune et à la flore, en particulier les plus jeunes, et d'autres lisaient. Rien de très surprenant à lire un livre, c'était une activité extrèmement répandue à Poudlard. Lire oui, mais marcher en lisant. Oui, vous connaissez tous ces personnes qui sont plongées dans leurs livres, quittes à ne pas regarder où elles vont ! Ces personnes qui semblent insignifiantes aux yeux des autres et qui ne sont pas apprécié pour leurs bousculades malencontrueuses.
Ce jour-ci, se fut au tour de Parvati Patil, une jeune Gryffondor, de descendre les escaliers, le nez plongé dans un livre de l'épaisseur d'un Dictionnaire. Descendant tranquillement les escaliers, elle manqua de peu de rater une marche, mais par un simple coup de chance, à cet instant un sortilège vola dans l'air, ce qui la fit pivoter. Effectivement, la jeune fille semblait pressentir tout ce qui passait autour d'elle, mis à part les effets naturels. Elle continua donc à descendre les escaliers qui menaient au Parc et avança, lez yeux toujours rivés sur ce texte qui paraissait tant l'intéresser. Arrivée en bas des marches, de jeunes gens de plusieurs maisons différentes lui firent des croches-pattes, tous tendant la jambe à l'horizontal, de manière à ce que la jeune fille fasse un vol plané. Son regard toujours fixé sur ses mots, elle sauta par-dessus cette chaîne malfaisante et laissa tomber son pied sur quelque chose de mou, sans sans apercevoir. Elle continua son chemin, sous les protestations du jeune garçon qui avait failli se faire marcher dessus, au niveau du ventre.
Habillée d'un short beige en tissu et d'un petit haut qui laissait voir son nombril, coloré en orange pâle, on aurait pu croire qu'elle n'était pas du genre très studieuse. En réalité, la jeune Gryffondor était en cet instnat plus rêveuse qu'elle n'était plongée dans sa lecture. Passant tout près d'un duel de Sorciers de Septième Année, elle n'entendit pas les réprimandes de ces derniers qui semblaient être assez mécontents qu'une jeune Indienne leur soi tombée sous le nez à l'instant où ils s'entrainaient. Elle avait même eu le droit à un petit saut à pied joint, manifestement, le sortilège "Levicorpus" ayant raté à cause de sa présence. N'entendant pas le sréprimandes des jeunes adolescents, la jeune fille se mit sur un rocher, puis grimpa à un arbre, ne s'aidant que de son bras gauche, sa main droite tenant toujours le livre, qu'elle continuait à lire ! Paraissant comme un phénomène rare et à éviter de personne, la jeune fille ne laissait à présent apparaître que ses jambes et ses cheveux, noués en queue de cheval. Après s'être assise en amazone sur une branche d'un peu plus de deux mètres de haut, elle continua à "lire" son livre. Alors que les autres pensaient que c'était une élève bien trop studieuse pendant les vacances, et qu'ils retournaient à leurs occupations, la jeune fille en profita pour fermer son livre et le poser à côté d'elle, plongant son regard dans la foule des élèves qui s'amusaient avec le Calmar Géant. En réalité, elle n'en avait lu qu'un seul mot, au milieu de ce fameux bouquin "amour" et son regard était resté fixé sur ce mot qui signifiait tant pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Cullen
Doit se faire répartir


Féminin Nombre de messages : 416
Age : 24
Année : 7ème année
Amour : XxX
Passions : XxX
Date d'inscription : 07/01/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Jeu 26 Juil - 23:04

Rose venait de finir son petit déjeuner. Elle engloutissait les restes de son bacon et de ses oeufs pochés, puis but sa coupe de jus de citrouille. Elle avait eu une faim de loup ce matin. Un serdaigle à côté d'elle lui raconta quelque chose, et elle ne put s'empêcher de rire. Effectivement, ce matin, elle était de bonne humeur, et rien ne serait entamer cette alégresse. C'était surtout dû au temps. Rose était de ses personnes dont le caractère changeait en même temps que la météo. Dans son pays d'enfance, les Etats-Unis, ce n'était pas très ennuyeux, car elle était dans un état très ensoleillé, en revanche, quand elle était arrivée à Poudlard, cela lui avait causé plus de soucis. Quel pays était plus pluvieux que l'Angleterre ? Rose s'essuya la bouche avec une serviette en papier et épousseta les miettes de toats qui étaient sur ses habits. Elle portait ce jour-là, une mini-jupe blanche, et un débardeur rouge, largement décoleté, que venait compléter des ballerines, également rouges. On lui avait fait plusieurs compliments sur sa tenue, et à chaque fois, elle rosissait de plaisir. Elle leva la tête en direction du plafond, afin de s'assurer que le temps était toujours au beau fixe. Elle en fut vite rassuré, un soleil éclatant brillait dehors. Un grand sourire s'était épanoui sur les lèvres de la jeune fille. Elle se leva enfin, et après avoir salué son camarade, elle sortit de la grande salle, ses cheveux blonds flottant derrière elle. Le hall, tout comme la grande salle était bondé. Elle dut s''arrêter pour laisser passer un groupe de serpentard plus agé qu'elle, qui laissa échapper des sifflements méprisants à son attention. Elle n'en fut pas affecté outre mesure, et elle leur rendi au contraire, son plus beau sourire. Cela eut pour effet de leur couper le sifflet, et ils restèrent bêtes quelques secondes. Rosalie en profita pour s'éclipser. Mais d'abord, il fallait qu'elle aille prendre sa baguette, présente dans son dortoire. Elle n'aimait pas sortir sans elle, ne serait-ce que dans le parc de Poudlard. Elle monta donc les escaliers, qui menaient aux tours de Serdaigle et Gryffondor. Elle tourna à gauche, pour se rendre dans sa salle commune, et salua au passage des élèves de sa connaissances ainsi que certains occupants des tableaux, qu'elle appréciait pour leur discrétion. Enfin, elle fut devant le portrait. Elle prononça son mot de passe à haute et intelligible voix, puis, elle s'engouffra dans le passage qu'il venait de délivrer. La salle commune, était, elle presque vide, tous les élèves avaient profiter du beau temps à l'exeption de quelques filles de premières années qui se disputaient. Rose n'y prêta pas attention, elle monta donc chercher sa baguette, et redescendis quelques minutes plus tard, pour voir que les filles maintenant se réconciliaient. *Tout est bien qui finit bien* pensa t-elle. Elle refit le chemin inverse, et se retrouva encore une fois dans le hall. Elle se fraya un passa parmis les élèves, sa baguette, dans une poche. Elle les écartait qans ménagement, ce qui lui valu quelques insultes, mais elle s'en fichait complètement. Rose ne voulait plus qu'une chose, aller dehors. Elle n'en fut pas déçu. Dès qu'elle eut franchi les grandes portes, le soleil l'acceuillit. Son sourire devint éclatant à mesure qu'elle avançait. Une brise mégère s'engouffrait dans ses cheveux, les faisant vivre volter autours de son visage. Elle se pormenait regardant les autres élèves. Beaucoup se battaient en duel, mais Rose n'en avait pas l'envie. D'autres lisaient, bref, tout le monde profitait du beau temps pour s'adonner à leur passion en plein air. Certains, étaient même en maillot de bain auprès du grand lac. Elle n'aurait quant à elle plonger pour tout l'or du monde. Le calmar géant ne la rassurait pas du tout. Et elle hata le pas, en passant devant ce groupe. Alors qu'elle marchait sur la pelouse ayant quitté le sentier, elle aperçut des cheveux noirs qu'elle connaissait bien, très bien même, et en s'approchant, elle sut à qui ils appartenaient. Le soleil les rendaient encore plus brillants, et Rose aurait tout donné pour les posséder. Enfin, elle leva la tête, et aperçu Parvati, tronant sur une branche à plus de deux mètres de hauteur !
- Ho hé la haut ! Parvati, tu descends ?! C'est beaucoup trop haut, et j'aimerai passer un peu de temps avec toi si ça te dit.
Elle lui faisait un grand sourire. Cela lui faisait énormément plaisir de la revoir, même si cette fois-ci l'écart entre les deux rencontres n'était pas aussi grand que la dernière fois. Elle n'avait pas changé et était toujours aussi jolie. Néanmoins ce qui émanait d'elle était l'inscouciance, et cela la rendait attachante. Mais elle était loind d'y être. Rosalie le savait. Elle l'avait vu à l'épreuve avec Nina, et elle pouvait être redoutablement persuasive...

...............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Lun 13 Aoû - 20:37

H.J : Oh il date ce sujet ! Mais comme Hermione ne se manifeste pas...


La jeune Indienne avait fixé son regard sur ce mot, qui était aussi un sentiment des plus puissant qui existe sur cette planète. Elle leva alors lentement les yeux au ciel, reconstituant les traits du visage d'un jeune homme, ainsi que son corps dans sa totalité. Son regard s'était fixé sur un nuage, tant et si bien que l'on aurait pu penser que la brume avait envahie ses yeux noisettes. Ce corps si flou, s'apparentant à ce nuage la laissait en désarroi total. Elle ne savait plus où elle en était. Elle, et ses sentiments envers le jeune homme. Devait-elle l'oublier ? Ne serait-il point une insulte à sa mémoire ? Elle en avait la certitude, ce qui lui rendait le coeur gros. Mais, devait-elle laisser sa vie disparaître pour un mort ? Certes, un mort, mais pas n'importe lequel ! Toutes ces questions lui envahissaient l'esprit, ainsi que ces réponses qui s'enchainaient, les unes après les autres. Survivant tant bien que mal à cette douleur foudroyante qu'elle ressentait au niveau de sa poitrine, elle entendit une voix emportée par la joie enjoliver ce monde brumeux qu'était son esprit.
La jeune fille rabaissa les yeux sur le monde qui l'entourait et haussa les sourcils. Elle ne voyait pas, qui dans cette assemblée franchement bien moqueuse, pouvait se trouver un être qui s'adressait à elle. Elle observa plus attentivement le sol, puis vit le visage de Rosalie se dessiner juste en-dessous d'elle. Se fut alors comme une joie qui n'avait pas surgit depuis longtemps qui l'emporta. Elle posa alors le livre sur la branche volumineuse, et sans plus réfléchir que ne lui permettaient ses faibls neurones, elle se mit accroupie puis sauta se laissant tomber vers le sol. Il se raprochait de plus en plus, à une vitesse ahurissante qui aurait fait hurler n'importe qui. Oui, mais la jeune Gryffondor n'était pas n'importe quelle personne, elle n'ouvrit donc même pas la bouche. Si la scène s'était produite deux ou tris jours auparavant, elle se serait certainement laissée tomber dans le vide, toujours muette ; comme une tombe en fait. Seulement, aujourd'hui, c'était différent. Elle revoyait enfin la vie ressurgir du néant, et elle ramena donc ses jambes qui s'étaient écartées dans son vol, puis elle fléchit les genoux. Elle mit donc pied à terre, s'aidant ainsi de sa main gauche et se reeva doucement, après avoir relevés les yeux vers la jeune Caucassienne. Tut sourire à présent, elle se laissa tomber dans les bras de la jeune Serdaigle, se retenant à grand peine de pleurer. Quelques élèves les regardaient, amusés par cette scène touchante. Pourtant, il n'y avait pas de quoi. La jeune fille avait devant les yeux, les cheveux bouclés de la jeune fille, mais ne s'en plaignait nullement. Elle éait si heureuse de revoir la jeune Serdaigle. D'ailleurs, les élèves qui affichaient ce sourire goguenard semblaient comprendre qu'il n'était pas en lieu de s'amuser. Ils repartirent donc faire leurs activiés. La jeune fille relâcha ducement l'étreinte et lui dit, tout sourire.


- Ca fait si longemps ! Comment ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Cullen
Doit se faire répartir


Féminin Nombre de messages : 416
Age : 24
Année : 7ème année
Amour : XxX
Passions : XxX
Date d'inscription : 07/01/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Mar 21 Aoû - 12:22

Les paroles de Rose mirent quelques temps à atteindre Parvati. Avec un grand sourire, un vrai, de joie, elle regarda Parvati plongeait dans ses pensées, comme d'habitude. Néanmoins, Rose pensait que sa chère amie, aurait tout de même pu choisir un perchoir moins haut. Enfin ! Parvati serait toujours la même. Elle était totalement imprévisible, et Rose l'adorait. Son tempérament était t-elle que l'on ne pouvait que rire avec elle, ou bien pleurait... Mais l'on ne s'ennuyait jamais. Cependant, Rose vit que quelque chose préoccupait Parvati, et elle semblait infiniment triste. Un pli soucieux barra quelques secondes le front de la jeune Serdaigle. Mais il fut de courte durée. En effet, Parvati venait enfin de se rendre comte de sa présence. Rose voulut donc lui offrir son plus beau sourire. Cependant elle eut un mouvement de recul, et elle voulut crier. Parvati venait de se jeter du haut de sa branche. Elle allait se casser quelque chose ! Il fallait que Rose fasse quelque chose. Mais bizarrement, elle eut le préssentimment que la jeune Gryffondor savait ce qu'elle faisait. Et quelle ne fut pas sa surprise. Parvati se reprit avec la grâce d'un félin. Elle ne parut même pas se rendre compte de la hauteur de laquelle elle venait de sauter. De toute façon, les pensées de Rose s'arrêtèrent là, car son amie venait de se jeter dans ses bras, et Rose partit d'un grand éclat de rire. Enfin, elle la retrouvait ! Ce sentiment sournois qui ses derniers jours l'avait rongé, celui qui l'avair rendu so malheureuse, parce que'elle se sentait seule, venait de disparaitre comme par enchantement. Elle avait retrouvé une grande amie et elle était follement heureuse. Parvati avait toujouts était petite, et Rose la dépassait d'une demie tête. Son rire ne s'arrêtait pas, elle c'était la première fois depuis longtemps que ça ne lui était pas arrivée ! Quelques élèves les regardaient avec un air dubitatif, mais aucun n'eut le courage de se manifester. Leur étreinte était réelle, et les grands sentiments d'amitié se rencontraient. Personne de censé n'aurait le courage de brisé cette rencontre. Enfin, Parvati a relacha et s'éloigna quelque peu. Rose avait toujours un grand sourire.
- Ca va très bien depuis que je t'ai vu ! Je suis si contente, tu ne peux même pas imaginer. Et toi ? Tu avait l'air... mélancolique la-haut...
Rose se mordit la lèvre inférieur, ne sachant si elle avait bien fait de mentionner cette épisode tout récent, mais elle se faisait du soucis pour la jeune fille. Et elle n'était jamais aussi jolie que quand elle souriait. Mais Parvati avait la facheuse tendance d'être trop sensible. Rose le savait, il fallait la ménager. Avant qu'elle ne réponde, elle l'emmena donc par la main dans un coin tranquil. Elle cherchait des yeux et soudain, elle vit un endroit déserté par les élèves à quelque pas de là. Elle s'adossa à un arbre qui se trouvait là, et se laissa tomber par terre. Elle fit un grand sourire à Parvati et lui fit signe de s'assoir. Elle l'écouta alors attentivement.

...............................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Dim 2 Sep - 12:50

Lorsque la jeune Gryffondor s'était laissé tomber de l'arbre, elle avait faillit provoquer une crise cardiaque à la jeune Serdaigle et elle en fut navrée. Après avoir désseré son étreinte, elle observa Rose et recula de quelques pas, comme pour voir si elle avait changé. En fait, la jeune fille avait grandit et son visage s'était adoucit. Elle se souvint des premiers temps, où la jeune fille restait souvent morose et surtout timide envers les autres, soucieuse de se smoindres faits et gestes. Lorsque la jeune fille se mit à rire, la jeune Gryffondor ne put se retenir plus longtemps et se mit elle aussi à rire de bon coeur. Parvati avait beau être imprévisible, elle n'en était pas moins gentille, et sa gentillesse n'était rien comparée à celle de la jeune Serdaigle. Toujours un grand sourire s'étalant sur ses lèvres, elle écouta la jeune fille. Celle-ci lui demanda pourquoi elle semblait si morose. Alors que la jeune fille esquissa une grimace, songeant que la jeune Indienne allait certainement éclater en sanglots, cette dernière lui fit un petit sourire pour lui montrer qu'elle avait vu pire. Les deux jeunes filles s'éloignèrent de l'arbre duquel la jeune Gryffondor s'était réfugiée, Rose semblait toujours soucieuse pour sa jeune amie et Parevati l'en remercia. Pour elle, Rosalie était plus qu'une amie, c'était sa confidente la plus chère en réalité. Il était vrai qu'elle avait eu à une époque comme meilleure amie, Ashley Davis, une Poufsouffle bien sympathique, mais laheureusement, bien qu'elles se juraient mutuellement de se revoir, elles n'y arrivaient jamais. D'ailleurs, elle n'avait plus revu la jeune fille depuis longtemps et se demanda tout à coup ce qui s'était passé. Alors que Rose l'entrainait un peu plus loin des regards, elle attendit sa réponse, doutant de si elle aurait du en parler à la jeune Gryffondor ou pas, manifestement. Ne voulant pas laisser l'anxiété dominer plus longtemps, la jeune Indienne la rassura d'un sourire et s'assit auprès d'elle.
Elle ne voulait rien lui cacher, mais comment tout lui expliquer ? C'était si long, si compliqué et si enfantin à la fois. Réfléchissant à l'endroit par lequel elle pouvait commencer, elle songea qu'il valait mieux commencer par le début... Mais qui s'avérait être la fin. Oh mais quelle galère ! C'était si simple pourtant lorsqu'elle revoyait toutes ces séquences dans son esprit. Pour gagner un peu de temps sur le silence pesant, elle se mit en tailleur et observa le ciel. Alors que l'on aurait pu penser ne plus rien attendre de ses paroles, elle émit un son.
- Voilà, tout à commencé le jour où Jordan, le garçon de Poufsouffle est décédé. Je l'ai revu en fantome, mais il m'a dit qu'il devait rechercher celui qui l'avait tué. J'en ai longuement pleuré, puisque j'étais amoureuse de lui. Ensuite, il est revenu, mais entre-temps, Nina et moi nous sommes embrouillées. Lorsqu'il est revenu sous état de fantôme, il m'a déclaré qu'il allait disparaître. La seule chose qu'il m'a laissa c'est un collier. Ensuite, le temps a passé, et je me suis sentit seule longtemps. Pour finir, j'ai rencontré Ron Weasley, que j'ai toujours... euh aimé, mais je pense que c'est uen trahison pour Jordan. Pour finir, Ron est partit durant mes vacances et je sais plus où j'en suis !
Elle avait tout débobiné à uen vitesse ahurissante, mais en plus de ça, elle avait réussi à garder son calme et son sang-froid. On avait pu cependant voir ses yeux scintiller lorsqu'elle avait évoqué le nom du jeune Poufsouffle, mais elle n'en avait pas versé une larme, se contenant de tout ce dont elle était capable. Au prénom de Ron, en revanche, elle était devenue rouge pivoine, et elle n'avait pas pu cacher cette coloration soudaine. Avant que la jeune Serdaigle ait eu pris le temps de lui répondre, elle releva ses maisn au niveau de son cou, et plaça ses doigts dans sa nuque, détachant de son cou, un collier en argent. Elle le souleva avec douceur et le posa à terre, lui montrant le pendentif en forme de coeur où était inscrit un "P" et un "J". En fait, elle n'avait jamais su si Jordan l'avait un jour réellement aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]   Aujourd'hui à 8:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Studieuse ou Rêveuse ? [Rose et Hermione ?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Alyssia Rose [MORT]
» signature pour Emily(en cours , Hermione)
» Oscar et la dame Rose
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» La fête de la rose à Chaalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: OUTDOOR :: le lac noir-
Sauter vers: