AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 :: Mauvais Perdant ::

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: :: Mauvais Perdant ::   Jeu 26 Juil - 2:40

Un match palpitant, d'après les commentaires d'un jeune Gryffondor debout sur les gradins des Serdaigle, se servant de son poing comme microphone, et de l'autre pour encourager les joueurs. Onze élèves des quatre maisons différentes disputaient un match de Quodpot amical, une variante du Quidditch provenant des Etats-Unis. C’était une excellente matinée pour s’entraîner un peu avant la sélection des joueurs. Dans la première équipe : le jeune Cedric Diggory, zigzagant entre les balais des adversaires pour lancer le souafle avant qu'il ne lui explose dans les mains, et qu'il soit disqualifié, tel était la dure loi du Quodpot. Le souafle, sous son bras, émettait un son régulier d'une bombe à retardement inquiétant et stressant. Le jeune Poufsouffle, très habile avec son balai, lâcha une main et lança au dessus de sa tête la balle écarlate pour que son coéquipier Terence Higgs, un élève à Serpentard puisse la lancer en direction des anneaux adverses.

Terence attrapa la balle fermement d’une main et la lança de toutes ses forces vers les buts. Tous les adversaires retinrent leur souffle et arrêtèrent leur course folle pour voir si le souafle allait oui ou non traverser l'anneau central. Tout particulièrement Cedric, qui ne clignait pas un œil, la bouche grande ouverte prêt à gober les mouches. Soudain, alors que le souafle entra dans l'anneau, le gardien la repoussa avec la queue de son balai d‘un geste brusque de rotation. Le gardien se trouvait derrière les anneaux, ce qui est une faute très grave au Quidditch. Cedric contesta en plaidant le gardien coupable d'avoir fait la faute du Rembarrage, ce qui vaudrait au Quidditch une suspension du match, mais au Quodpot ? Ce point de vue là, le gardien l'avait étudié. Rien n'était écrit qu'il était absolument interdit de faire un Rembarrage lors d'un match de Quodpot. L'équipe adverse acquiessant la remarque juste mais incertaine de leur gardien demanda que le match continue. Le jeune Poufsouffle, outré, demanda à son équipe de suspendre le match pour régression aux règles. Il se tourna vers son équipe et dit d’une voix forte et grave :


« On doit refuser de continuer, se sont des tricheurs ! »


Après un moment d’hésitation, son équipe de résigna à l’écouter et à accepter de déclarer forfait face à des adversaires malhonnêtes. L’autre équipe en profita pour les humilier sous des houlements et des rires. Digne, Cedric ne leur adressa pas même un regard puis descendit en piquet vers le gazon du terrain. Son équipe ne tarda pas à l’imiter. Le jeune homme posa son balai sur le sol brusquement puis alla s’asseoir sur les bancs de remplacement. Un de ses amis, Zacharias, vint s’installer à côté de lui, sans lui dire un seul mot, de peur de raviver la colère que couvait Cedric. Comme d’habitude, une petite foule d’admiratrice regardaient avec des yeux fascinés le jeune homme passant une main dans ses cheveux mouillés par la transpiration.

Entendant quelques gloussements, il poussa un soupire, lassé quelque peu de traîner derrière lui une foule de jeunes filles dévouées corps et âme à lui, comme un boulet à sa cheville qu’il traînait. L’équipe adverse savoura sa victoire en mettant en œuvre une danse de la victoire, ce qui provoquait l’hilarité des joueurs. Dans celle de Cedric, l’humeur était mauvaise, peut être qu’il déteignait sur ses camarades… En tout cas, ils ne mirent pas longtemps à sortir du terrain et à reprendre une activité normale. Cedric resta là, à regarder l’herbe pousser en compagnie de Zach qui observait d’un air dédaigneux l’autre équipe en vol. Puis pris d’un certain malaise, il engagea la conversation.


« T’avais raison, le gardien se croît vraiment tout permis, je l’avais vu qu’il avait fait la faute du Rembarrage mais j’ai préférais te laisser dire… »

Cedric eut un léger sourire, sachant très bien que Zacharias n’en pensait pas un mot. Il connaissait à peine le nom de toutes les balles et savait à peine jouer, mais Cedric avait bien été forcé de le prendre dans son équipe quand il eut son expression de chien abandonné. Après que les ferventes admiratrices de Cedric se soient éclipsées pour peut être prendre une tasse de thé et parler de lui secrètement, il fit disparaître d’un coup de baguette magique son balai qui réapparut dans la réserve de balai rangé à sa place. Il tapota sur l’épaule de son ami puis sortit du Terrain d’un pas nonchalant.

Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre le château, il entendit une voix inconnue l’interpeller d’en haut d’un gradin. Il leva la tête vers le ciel puis remarqua une silhouette dans la tour de toile blanche du gradin des Professeurs. Il ne pu distinguer le visage à cause du soleil qui donnait à la personne une apparence foncée. Il attendit donc que la personne l’interpellant de sa tour descende. Peut être un autre admirateur de son talent de joueur qui sait ?


[ On me demande la permission avant de poster merchi ! :3 ]

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Sam 28 Juil - 18:41

Il était déjà plus de quatorze heures et Hermione dormait toujours a point fermé, emmitouflée dans sa grosse couette aux couleurs de Gryffondor et adossée contre le mur du dortoir. Quelques jeunes filles allaient et venaient dans la chambre, cherchant désespérément de quoi s'occuper. Cette année, une bonne partie des élèves avaient préféré rester au château plutôt que de retourner dans leurs familles respectives mais la plupart s'ennuyaient terriblement, malgré qu'à Poudlard il y est toujours à faire... ce n'était pas du tout le cas d'Hermione Granger, la jeune fille passait de superbes vacances entre les nouvelles rencontres, les bouquins, les hiboux, ou encore tout ce qui pouvait fasciner les élèves aussi appliqués qu'elle. La nuit dernière elle avait fait la rencontre de Gryffon Weager, un garçon qui s'était véritablement révélé être un pur gentleman et avec qui elle avait passé un bon moment. La veille, la jeune fille déprimait plus qu'autre chose et il est vrai que ce garçon lui avait redonné le sourire en lui faisait comprendre qu'elle pouvait plaire aux garçons, malgré son petit air de "madame je sais tout"... Hermione fut réveillée en sursaut quand la cage d'un hibou dévala les escaliers du dortoir. Elle passa une de ses mains dans ses cheveux histoire de leur redonner une forme qui ne risquait pas de choquer les autres élèves et envoya sa couette à l'autre bout de la chambre. Elle s'assied sur le bord de son lit et caressa doucement ses yeux pour se reveiller. Les hurlements d'une jeune fille de première année retentirent en bas, dans la salle commune, c'était certainement l'élève a qui appartenait le hibou qui avait dévalé l'escalier quelques instants plus tôt. Hermione se vêtit d'un débardeur jaune et d'un jean quelconque, pas besoin de mettre sa plus jolie cape pour une journée de vacances en été ou il faisait particulièrement chaud et ou elle n'avait rien de prévu. Elle descendit les escaliers en colimaçon qui menaient tout droit à la salle commune des Gryffondor et pris un verre de jus de citrouille sur la table, pour commencer a le siroter quelques secondes plus tard. La jeune fille de première année était assise sur le sol avec un grand sourire, son hibou tout près d'elle. Apparemment, seul la cage avait encaissé les dégâts.

Une heure plus tard, après avoir passé un petit moment en compagnie de la jeune fille de première année, Hermione décida de sortir prendre l'air. Elle pris son petit gilet de laine qui était accroché au porte-manteaux de la salle commune, l'enfila rapidement et se précipita vers la porte. Elle sortit de la pièce et bailla légèrement, tout en descendant les escaliers à vive allure. Arrivée dans le hall, elle salua quelques élèves dont le visage lui semblaient familiers et passa le portail, un petit sourire au coin des lèvres. Il faisait beau ce jour là, plus beau que ces derniers jours d'ailleurs. Après avoir hésité entre le parc, le lac et diverses endroits agréables du château, Hermione décida enfin de se rendre au terrain de Quidditch. Quelques jours plus tôt, elle avait entendu parler que onze élèves des quatre maisons allaient disputer un match de Quodpot amical, une variante du Quidditch. La jeune fille avait déjà lu des bouquins qui parlaient du Quodpot mais elle n'avait jamais assisté à un match. Arrivée a destination, Hermione se fraya un chemin dans les élèves qui suivaient attentivement le match et monta dans les tribunes, pour enfin s'assoir à une place libre dans un endroit des tribunes qui semblait abandonné, elle allait être tranquille. Le match était déjà commencé depuis un quart d'heure environ mais Hermione n'eut pas de mal à se mettre dans l'ambiance. Parmi les élèves qui jouaient elle distingua Cedric Diggory, un élève de Poufsouffle qu'elle avait rencontré plusieurs fois depuis sa première année. Elle le trouvait plutôt sympathique mais disons qu'il savait ce qu'il voulait et puis ils ne se connaissaient pas non plus a se prendre dans les bras l'un de l'autre quand ils se voyaient. Il est vrai qu'Hermione avait toujours admiré Cedric sur son balai, il a toujours joué comme un dieu à ses yeux et il semblait très habile.

Soudain, Hermione distingua à travers les joueurs une certaine rage. Le souafle était visiblement entré dans l'anneau et le gardien l'avait repoussé. Seulement celui-ci se trouvait derrière les anneaux, une faute assez importante au Quidditch. L'équipe de Cedric refusa de continuer à jouer et les joueurs descendirent en piquet, Cedric semblait carrément vexé et humilié. Il posa brusquement son balai sur le sol puis alla s'installer sur les bancs de remplacement. Hermione ne savait pas vraiment quoi faire à présent, elle savait a quel point le jeu comptait pour Cedric Diggory, mais de là a l'aborder... de plus que comme d'habitude, une foule de jeunes filles complètement dingue de lui le dévoraient des yeux comme s'il n'était qu'un simple cookie a dévorer a pleine bouche. Les joueurs de l'équipe adverse se mit à danser comme des fous, ce qui raviva certainement encore plus la rage de Cedric. Hermione restait là, assise au milieu de rien, le visage posé au creux de ses mains jointes. Elle regarda Cedric déplacé d'un simple coup de baguette magique son balai dans la réserve et se leva doucement. Elle pris son petit sac en bandoulière et le passa autour de son cou, pour enfin descendre les marches qui menaient au bas des tribunes. Le temps de se déplacer en bas, le jeune homme qui se trouvait avec Cedric avait disparu et il se retrouvait là, seul. Hermione passa la barrière et elle se retrouva derrière Cedric, qui ne semblait pas s'être aperçu de sa présence. Dans une tribune, une silhouette s'était dessinée et appelait Cedric. Hermione pensa que ce n'était autre qu'une de ses fidèles admiratrices qui l'auraient suivi jusqu'en enfer... elle se rapprocha du garçon et chuchota ces quelques mots, assez doucement pour ne pas faire peur au Poufsouffle:


-Encore une de tes plus fidèles admiratrices?

Elle attendit une réaction de sa part, Hermione espérait vraiment qu'il n'allait pas l'a rembarer mais elle l'aurait compris, car elle aurait été très en colère après un tel match elle aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Dim 29 Juil - 1:58

Mais qui était donc cette silhouette qui se dessinait en haut d’une haute tribune ? Cedric n’en savait rien, car le son de la voix de la personne ne lui disait strictement rien. Il put se rendre compte que c’était une voix féminine. D’ailleurs, en insistant son regard sur la silhouette, il put remarquer les formes de la personne, ce qui lui confirma que c’était bien une jeune fille qui hurlait. Mais qui était donc celle qui l’appelait de là-haut ? Cedric chercha quelques secondes dans son esprit si il n’avait pas fait une nouvelle rencontre et qu’il avait oublié ? C’est vrai que le jeune Poufsouffle avait beaucoup de problèmes. Il venait de revenir depuis un mois d’absence injustifiée auprès de ses camarades, et puis ses amis qu’ils l’oubliaient peu à peu, donc il avait autre chose en tête que de se souvenir d’une quelconque jeune élève. Il fut sorti de ses pensées par les bras de la silhouette féminine qui essayait d’attirer son attention. Cedric poussa un soupire, se rendant compte qu’elle devait être l’une de ses admiratrices cachées, ce que vit juste une autre jeune fille qui lui chuchota dans le creux de l’oreille. Cette voix lui était un peu plus familière, mais Cedric ne put pas mettre un visage sur cette voix doucereuse. Il se retourna donc et put reconnaître sous ses cheveux ondulés la jeune Hermione Granger. C’était une élève à Gryffondor, qui allait se préparer à entrer en cinquième année. Elle était très réputée au château pour être la plus brillante des élèves. Il eut le plaisir de se parler la première fois lorsque la Famille Weasley et son père Amos Diggory décidèrent de se rendre à la Coupe du Monde de Quidditch, l’année précédente. Mais ils s’étaient déjà croisés dans le château à maintes reprises, et Cedric croît l’avoir également bousculé par mégarde dans un angle mort, faisant tomber une pile de livre tout droit sortis de la bibliothèque. Mais c’était peut être une autre jeune fille pensa t-il, Cedric n’avait pas envie de s’attarder sur ce petit accident… Il fut d’ailleurs surpris qu’elle vienne lui parler. Il n’aurait jamais eu la spontanéité d’aller vers elle. Peut être le trouverait-elle trop ennuyeux. En tout cas, ce fut avec étonnement qu’il répondit à la jeune fille avec un large sourire.

«Mouais, sûrement ! Tu sais, je m’en passerai volontiers…Comment vas-tu Hermione ? »

Si sa journée avait était nettement meilleure, il aurait tout de suite montré un peu plus d’enthousiasme à retrouver une ancienne connaissance… Ou plutôt une connaissance visuelle. Mais bon, son équipe venait de perdre à cause d’adversaires tricheurs, ce qui ne l’étonnait guère, après avoir remarqué que plus de la moitié de l’équipe adverse étaient à Serpentard. Le jeune Poufsouffle n’avait rien contre cette maison, mais lorsqu’il y avait un problème dans l’école, un Serpentard n’était jamais loin. Il entendit au loin à nouveau les ricanements incessants de l’équipe de Quodpot, savourant leur victoire lâchement gagnée. Cedric se contrôla en concentrant son esprit sur la jeune fille qui allait s’apprêter à répondre. Puis d’un seul coup, Cedric entendit un sifflement. Instinctivement il leva la tête au ciel, puis eut grand-peine à se rendre compte qu’il s’agissait de son admiratrice qui, à nouveau essayait d’attirer son attention. Son visage se crispa, puis il s’adressa à voix basse à Hermione.

« Excuse moi quelques secondes… »

Il joignit ses deux mains un formant un creux pour se servir de haut parleur. Alors qu’il s’apprêtait à hurler « Tu vas me laisser oui ?? » Il vit la silhouette dégainer sa baguette comme une arme et la pointer sur Cedric. Ses yeux s’écarquillèrent. La jeune fille en haut de sa tour souhaitait attaquer Cedric ? Il eut le temps de penser que sa journée était loin de se terminer avant de sortir sa baguette de sa poche arrière, pointée vers le ciel, prêt à riposter. Il aperçut la silhouette faire un arc de cercle avec sa baguette puis l’extrémité de sa baguette s’embrasa, permettant à Cedric d’apercevoir un bout son visage. C’était une jeune fille aux courts cheveux blonds et aux yeux en amande d’une couleur démente, et une peau cadavérique. Un jet de lumière fonça vers Cedric.

*Hermione !*

Il se jeta sur Hermione pour la protéger, et tomba à califourchon sur elle. Il pointa sa baguette et murmura :

« Expelliarmus ! »


Au fur et à mesure que le jet de lumière d’une intensité écarlate s’approchait d’eux, ils purent se rendre compte que c’était de simples petits cœurs qui voletaient dans les airs, et que la silhouette souhaitait montrer son dévouement d’une façon poétique. Cedric ne tarda pas à se relever du corps de Hermione, puis fendit les cœurs en agitant sa baguette brusquement. La silhouette, en voyant ce que son simple petit sortilège avait procuré comme panique chez le Poufsouffle disparut dans les gradins. Après un soupire de soulagement, le jeune garçon attrapa la taille d’Hermione qui était sur le sol et la remit sur pied. Ses joues s’empourprèrent, gêné de l’avoir presque écrabouillée sur le sol, même si il ne s’était pas couché complètement sur elle. Il se passa une main dans ses boucles dorées puis dit d’une voix douce.

« Je suis vraiment désolé je… Ces filles me pourrissent la vie… »

Malgré sa confusion, il fit un maigre sourire pour s’excuser de ce petit incident.

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Ven 10 Aoû - 19:49

La jeune élève qui était apparue quelques instants plus tôt en haut d'une tribune demeurait instable et anonyme, ce qui semblait beaucoup énerver Cedric. Hermione essayait de se mettre à sa place, en plus d'être gentil et plutôt mignon, il jouait au Quidditch comme un dieu... il devait sans aucun doute attirer la plupart des demoiselles résidants à Poudlard et ses alentours. Enormément de garçons en auraient profité pour se vanter et sortir avec tout le monde mais, Cedric ne semblait pas très à l'aise face à cette situation. Bien au contraire, il avait l'air de vouloir éviter ses admiratrices au maximum... et l'impression d'Hermione se confirma lorsqu'elle vit Cedric soupirer en regardant cette nouvelle silhouette qui n'arrêtait pas de l'interpeller. Le jeune homme se retourna vers Hermione quelque peu brusquement, il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle fasse le premier pas vers lui alors qu'ils ne se connaissaient pas très bien. Mais contrairement à ce qu'elle aurait pu imaginer, le visage de Cedric assez ferme et perturbé à cause de sa nouvelle admiratrice laissa place à un large sourire lorsqu'il découvrit le visage d'Hermione à travers quelques mèches qui lui tombaient devant les yeux et qu'elle ne tarda pas de dégager péniblement sur le côté. Quelques gouttes de sueur dégoulinaient le long du visage de Cedric, il avait l'air assez fatigué et déçu d'avoir du avoir à faire a un tel match quelques instants plus tôt. Un petit sourire apparu au coin des lèvres de la jeune fille, elle trouvait le Poufsouffle encore plus beau que la dernière fois qu'elle l'avait croisé et le fait de penser comme les admiratrices de Cedric l'amusait un peu. Leur dernière rencontre datait de quelques jours dans un des innombrables couloirs de l'école, Hermione était une fois de plus passée à la bibliotèque pour y emprunter un bon nombre de livres et Cedric qui semblait assez pressé, l'avait bousculé par mégarde, faisant tomber une bonne partie des nouvelles merveilles que la jeune fille s'apprêtait à dévorer... Il avait disparu aussitôt et ce petit accident avait assez énervé Hermione, seulement elle non plus ne voulait pas s'attarder sur le sujet. Cedric entama une conversation en lui demandant comment elle allait, ce qui rassura la jeune fille, mais elle ne doutait pas que le Poufsouffle devait avoir beaucoup mieux à faire que d'écouter Hermione raconter sa vie...

- Je vais bien...

Elle n'osa pas en dire davantage. Hermione avait une fâcheuse tendance à raconter des choses qui n'intérressaient personne d'autre qu'elle en ce moment, elle préféra donc s'abstenir pour ne pas tenter de devenir ennuyeuse aux yeux de Cedric, si elle ne l'était pas encore, surtout après un match tel que celui qui venait d'avoir lieu. Les élèves de la maison de Serpentard s'étaient vraiment comportés comme des lâches une fois de plus et il était hors de question qu'elle remue le couteau dans la plaie ou qu'elle joue au pot de colle avec Cedric. Hermione baissa la tête quand elle entendit quelques ricanements ridicules provenant des alentours, elle se sentait mal à l'aise vis a vis de Cedric, de plus qu'ils faisaient comme-ci rien ne c'était passé... Le jeune homme fixait Hermione, certainement pour se concentrer sur elle et essayer de se calmer peu a peu. Seulement la Gryffondor se sentait encore plus mal à l'aise et ne put s'empêcher de rougir un tout petit peu dans cette situation. Elle releva la tête en entendant un nouveau sifflement qui la fit sursauter provenant de la tribune ou l'admiratrice de Cedric avait trouvé refuge. Hermione avait complètement oublié que cette jeune fille figurait toujours au même endroit et ce n'est que lorsqu'elle réaperçue cette silhouette réapparaitre au loin qu'elle s'en souvint. Au même instant, le visage de Cedric se crispa et Hermione comprit rapidement que cette fois-ci il n'allait pas se laisser faire. Il s'excusa un instant auprès de la jeune fille et se retourna vers celle qui l'interpellait du haut des tribunes depuis un bon quart d'heure. Il joignit ses deux mains en formant un creux pour s'en servir de haut parleur.

Alors que Cedric qui commençait à vraiment perdre la tête à cause de cette admiratrice s'apprêtait à lui crier dessus, il vit aussi bien qu'Hermione la jeune fille pointer sa baguette magique en leur direction. Hermione se recula un peu, même si elle ne pensait pas pouvoir échapper à une attaque a quelques mètres juste de l'endroit ou elle figurait avant. Elle se retourna brusquement vers Cedric qui semblait tout aussi étonné et affolé qu'elle, seulement lui il eut le reflex de sortir sa baguette magique pour se protéger et Hermione se rendit compte que même si elle en avait eu le reflex elle aussi, cela aurait été inutile étant donné qu'elle avait oublié sa baguette dans une des poches de sa cape restée sur son lit... La silhouette fit un arc de cercle avec sa baguette magique dont l'extrémité s'embrasa. Un rayon de lumière aida les deux élèves à distinguer quelques traits du visage de l'admiratrice de Cedric, qui ne l'était peut-être pas vraiment en fin de compte... Un jet de lumière fonça en direction de Cedric qui se jeta sur Hermione pour la protéger. La Gryffondor ne s'y serait vraiment pas attendu, pas à un tel moment ou toutes les pensées d'un sorcier se retrouvent véritablement brouillées.

Cedric tomba a califourchon sur Hermione et pointa lui aussi sa baguette magique en direction de la jeune fille qui venait d'essayer de l'attaquer. Hermione l'entendit vaguement prononcer un sortilège qu'elle ne put déchifrer et peut importe après tout, elle faisait confiance au Poufsouffle. Le jet de lumière qui provenait des gradins s'approchait d'eux de plus en plus et au bout d'un moment ils purent se rendre compte que la personne ne désirait pas du tout faire de mal à Cedric mais simplement lui faire comprendre qu'elle l'appréciait beaucoup en lui envoyant des petits coeurs qui se mirent a voleter dans les airs... Cedric se releva rapidement du corps d'Hermione et la jeune fille put comprendre qu'il se sentait gêné de lui être tombé dessus grace a la couleur de ses joues. Seulement Hermione était très touchée du geste que venait de lui faire Cedric et elle ne put s'empêcher d'avoir un petit rire en coin lorsqu'elle découvrit les petits coeurs que le jeune homme s'empressa de faire disparaitre un par un. Elle trouvait cela assez poétique elle aussi, cette jeune fille s'était manifestée d'une façon originale en effet... L'admiratrice de Cedric disparut soudainement, certainement en se rendant compte qu'au contraire d'avoir fait plaisir a Cedric, ce geste l'avait quelque peu affolé... Cedric prit Hermione par la taille pour la relever, après un soupire de soulagement. Il prononça quelques mots pour s'excuser mais, Hermione pointa son index sur les lèvres de celui-ci.


- Tu n'as pas à t'excuser Cedric, au contraire... c'est moi qui doit te remercier.

Elle lui sourit gentiment et déposa un baiser sur la joue du Poufsouffle pour le rassurer et lui faire comprendre qu'il avait réagi comme un ange.
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Diggory
Poufsouffle
Poufsouffle


Masculin Nombre de messages : 3454
Age : 24
Année : 6ème
Date d'inscription : 05/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Proud to be Yellow.
MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Sam 11 Aoû - 16:30

Cedric espérait de tout son cœur que la jeune fille qui venait de leur donner la peur de leur vie s’en voulait. Cedric comprenait bien que ce n’était sûrement pas son attention, et que l’admiratrice aurait préféré que le jeune homme soit enchanté d’être entouré de petits cœurs voletant autour de lui comme des papillons, et qu’il courrait se jeter dans les bras de son admiratrice. Cette version aurait été meilleure, peut être moins gênante que de se jeter sur Hermione pour la protéger, bien que ce geste était fréquent chez le jeune Poufsouffle.


Pas de se jeter sur les personnes, mais de les protéger. Il s’en voudrait si quelque chose arrivait à un de ses amis, alors qu’il aurait pu éviter un drame. Il était très protecteur, même si c’était pour une personne qu’il avait eu le malheur de bousculer dans un couloir… En tout cas, il espérait que la jeune Hermione n’allait pas penser qu’il n’était qu’un pervers qui aurait profité d’une situation délicate pour la ramener dans son lit. De toute façon, il n’avait jamais été comme ça, lorsqu’il aimait une fille, c’était pour un long moment. Un petit sourire gêné se dessina au coin de ses lèvres.



« Je suis vraiment désolé je… Ces filles me pourrissent la v… »


Pour arrêter les paroles d’excuses de Cedric qui n’étaient que banales, et surtout inintéressantes, il sentit sur ses lèvres le doigt de la jeune fille. Cedric leva les yeux vers elle, et regarda la jeune fille avec ses yeux verts, brillants sous le soleil tapant. La jeune Gryffondor prît la parole, et dit de sa petite voix doucereuse.


- Tu n'as pas à t'excuser Cedric, au contraire... c'est moi qui dois te remercier.


Modeste, Cedric s’apprêtait à répliquer que ce n’était rien, et que tout ça était de sa faute. Il vit la jeune fille s’approcher de son visage. Il ne bougea pas, mais sentit ses oreilles prendre feu et ses joues s’empourprer. Les douces lèvres d’Hermione déposèrent un baiser sur la joue brûlante de Cedric, un baiser aussi doux que de la soie.
Un sourire idiot se dessina sur ses lèvres. Son éternelle timidité l’empêchait de rester à peu près normal. C’était dans les situations comme celle là que le jeune homme se sentait mal à l’aise, mal à l’aise d’être maladroit, ou de dire quelque chose de trop. Mais cette fois-ci, il réussit à se contrôler.


Il retroussa sa lèvre inférieure et fit un sourire tout en regardant d’un air tendre la jeune fille devant lui. Il ne pouvait pas le nier, Hermione était une très jolie jeune fille, qui au fil des années prenait des formes féminines. Elle commençait à plaire aux garçons, ce qui était tout à fait normal. Après un rapide passage de sa main dans ses boucles blondes, il prît la parole, et dit d’une voix calme et posée.


« Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas… »


Il jeta un rapide coup d’œil vers la tribune en levant la tête vers le ciel et eut un petit rire en coin idiot étouffé dans un soupire. En quelques secondes il avait eu le stress qu’il aurait pu accumuler en un match entier de Quodpot avec une équipe adverse tricheuse. Son regard se reposa sur la jeune fille, tandis que les Serpentard retournaient à leur fête, après avoir suivi du haut de leur balai la scène. Si il était seul, il aurait sûrement fait fuir ces idiots à coup d’un sortilège de chauve-furie, même si il ne l’exécutait pas aussi bien que Ginny Weasley, d’après les dire…


La journée allait être encore longue et ennuyeuse, avant que Cedric ait une idée. Pourquoi ne pas passer un bout de la journée avec Hermione ? Sa compagnie ne lui dérangerait pas, au contraire, ils devaient sûrement avoir un point en commun. Il enfonça ses poings dans ses poches et dit d’une voix enjouée et charmeuse, comme à son habitude.



« Dis, tu aimerais aller au Pré-au-Lard avec moi ? J’aimerais acheter un exemplaire du livre « le Quodpot en 452710 mots » de Fineas Derblown, pour m’assurer que ses Serpentard avaient tort… Et puis on pourrait en profiter pour prendre un « tea »… ? »

Son sourire s’élargit, tout en attendant la réponse de la jeune fille. Ah ces Serpentard, ils allaient voir !


[Désolé c'est court Sad
On continue ici ou au Pré-au-Lard ? ]

...............................................
Girl, you really got me now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Ven 24 Aoû - 19:45

L'air perturbé et la couleur qu'avaient soudainement pris les joues de Cedric trahissèrent son éternelle jalousie lorsque Hermione déposa un doux baiser sur l'une des joues de celui-ci. La jeune fille se retira doucement et eut un petit sourire discret quand elle découvrit un Cedric qui ne savait plus vraiment ou se mettre devant elle. Elle était consciente de l'avoir rendu mal à l'aise mais, il n'avait pas l'air d'avoir pris ce geste dans le mauvais sens, au contraire, seulement le fait qu'il soit timide l'avait empêché de conserver ses impressions. Le jeune homme paraissait encore plus mignon qu'ordinairement, avec ses petites joues rouges et son sourire mal placé. A vrai dire, il n'était pas le seul à être mal à l'aise, Hermione n'aurait jamais imaginé faire un tel effet au Poufsouffle, elle n'était pas encore réellement consciente qu'elle pouvait plaire aux garçons et avait donc du mal à imaginer que ce simple baiser déposé sur la joue du garçon pouvait déclencher une telle réaction. Cedric retroussa sa lèvre inférieure et regarda tendrement la Gryffondor. Il n'avait encore jamais eu ce genre de regard vis a vis d'Hermione, c'était probablement un des moments qui allaient le plus les rapprocher. Ayant du mal à résister au charme de Cedric et se trouvant de plus en plus gênée quant à son regard, Hermione baissa les yeux, ses pommettes envahies d'un léger rouge depuis quelques instants et un petit sourire intimidé au coin des lèvres. Modeste comme toujours, Cedric s'empressa de répondre gentiment à Hermione comme quoi le fait qu'il est voulu la protéger était tout naturel et que ce n'était rien. Elle releva brusquement la tête quand elle entendit le Poufsouffle rire nerveusement suite a ce qu'il venait de dire devant elle. Elle ne put s'empêcher de rire discrètement à son tour, en réalisant qu'elle l'ai avaient vraiment mis dans une drôle de situation. Le fait qu'il proteste ne l'étonnait guère, Cedric Diggory n'avait jamais pris l'habitude de se vanter pour quelconque raison, en tout cas Hermione ne l'avait jamais vu raconter ses matchs d'une façon qui laissait les autres envieux et bouches-bés, elle ne l'avait jamais vu non plus ridiculiser les autres pour aucune raison. Peut-être était-il prétentieux au fond, Hermione ne l'avait jamais réellement fréquenté et ne le connaissait pas vraiment... Avec le temps, elle apprendrait certainement beaucoup de choses du jeune homme.

Hermione songeait à s'en aller, elle ne voulait pas qu'ils restent face à face comme deux imbéciles sans aucun sujet de discussion. Surtout avec cette ambiance quelque peu... gênante. Alors qu'elle s'apprêtait à lui faire par de son avis, Cedric lui proposa d'une voix encore plus charmeuse qu'à son habitude, du moins aux yeux d'Hermione, si elle aimerait aller au Pré-au-Lard avec lui. Il voulait s'acheter un exemplaire d'un certain livre de Quodpot dont la Gryffondor avait déjà entendu parlé, sans le lire pour autant. Il voulait certainement s'assurer que les élèves de Serpentard avaient vraiment eu tort lors du match dont il venait de participer. Il lui proposa également de prendre un thé à l'occasion... Hermione ne put s'empêcher de sourire encore une fois. Elle n'avait également rien de prévu pour cette journée et passer l'après-midi avec Cedric Diggory se révélait être une bonne façon de faire plus ample connaissance et de passer un petit moment sympathique. De nombreuses filles auraient certainement fait n'importe quoi pour être à sa place... Elle hocha la tête et lui répondit d'une voix douce et posée.


- Avec plaisir, je n'ai rien de prévu pour aujourd'hui et je n'ai pas vraiment l'intention de passer le temps allongée sur mon lit à ne rien faire.

Elle lui sourit à son tour et tira légèrement son débardeur vers le bas pour effacer les plis. Hermione se rapprocha brusquement de Cedric et entoura un des poignets de celui-ci par sa main, pensant que lui prendre la main serait un geste de trop. Son petit sourire toujours aussi discret demeurait intact. Elle traversa une étendue d'herbe suivie de Cedric et pris un petit chemin étroit en direction du Pré-au-Lard...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: Mauvais Perdant ::   Aujourd'hui à 18:44

Revenir en haut Aller en bas
 
:: Mauvais Perdant ::
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvais Perdant / Mauvais Gagnant ? Haru Glory
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» PJ, les bons coups VS les mauvais coups
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: OUTDOOR :: quidditch stadium-
Sauter vers: