AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seule...[libre à qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mer 4 Juil - 15:41

Victoria regarda Parvati, elle avait l'air toujours un peu troublée par les évènements, et Victoria la comprenait très bien, elle lui fit un petit sourire avant de regarder par la fenêtre.
Tout ces évènements avaient aussi troublée Vicky qui était un peu chamboulée à la pensée de tout ça, tout ce qui venait de se passer...
Vicky continuait de regarder Parvati, elle se qualifier de gaffeuse et chialeuse, mais Vicky ne pensait pas du tout la même chose, elle la pensait courageuse et souriante. Elle la regarda en lui souriant gentiment.


-Mais non Parvati !! Il ne faut pas dire ça, t'es pas une gaffeuse ni une chialeuse, t'es courageuse et tu pensais bien faire en l'aidant, ce que je comprends parfaitement, mais tu n'as rien à te reprocher, elle te pardonneras...

A vrai dire, Vicky ne savait pas trop si Nina allait pardonner à Parvati, elle essayer au moins de réconfortait Parvati qui n'avait pas l'air dans son assiette, elle avait envie de rentrer à la salle commune mais Vicky était partie dans le sens inverse et Parvati l'avait rejoint peu de temps après. Pourquoi Victoria voulait-elle retouner à la Volière ? Elle même elle ne savait pas, elle ne voulait pas aller à la Salle commune car elle n'avait pas envie de voir d'élèves, du moins pour l'instant, et en voir juste un ça ne la dérangeait pas, elle regarda PArvati, celle-ci était désolée des évènement, Vicky ne voyait pas pourquoi elle l'était, elle lui souria gentiment.

-Ne sois pas désolée...Oui, je comptais envoyé une lettre mais maintenant ça sert plus à rien. Pourquoi cette question ???

HJ : C'est court, désolée >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Ven 6 Juil - 12:43

La jeune Gryffondor tenait toujours entre ses doigts les morceaux de parchemin, déchirés. Victoria venait de lui répondre qu'elle comptait effectivement envoyer une lettre, mais qu'elle n'avait pas pu. Désolée pour la jeune fille, la jeune Indienne songea qu'il y avait un risque pour que ça soit important. Elle ne dit pas un mot, se demandant pourquoi Nina avait réagit ainsi. Elle n'y pouvait rien, en tout cas c'était ce qe lui disait sa voix intérieure et Victoria. Cette dernière lui disait aussi que Nina la pardonnerait. A cet instant, Parvati esquissa un petit sourire, plutôt jaune. Elle releva doucement la tête et posa son doux regard dans celui de la jeune Gryffondor. Elle lui répondit donc d'une voix douce.
- Non, Nina est une personne qui ne pardonne pas vite, d'ailleurs, je peux retirer le mot "vite", je pense.
Effectivement, Nina était plutôt du style rancunière. A un moment donné, elle devait lui tirer les vers du nez pour savoir ce qu'elle lui cachait. A présent, elle avait une amie en moins et elle avait le coeur gros. Ravalant ses larmes, elle s'était promis d'être courageuse et de ne pas se laisser emporter par les évènements. La jeune Indienne reposa de nouveau son regard sur la jeune Caucassienne et lui demanda gentillement.
- Excuse-moi, j'ai un peu de mal à m'y faire.
Perdre quelqu'un qui l'avait souvent faite endurer était quelque chose d'horrible. En fait, en un an, elles étaient revenues au point de départ. C'est-à-dire le haïssement. A une période, Parvati et Nina s'entendait aussi bien que chien et chat, à voir pire. A chaque fois qu'elle se rencontraient dans un couloir, il fallait qu'il y en ait une des deux qui lance une réplique cinglante. Lorsqu'un moment de tristesse submergeait Parvati, Nina envenimait les choses ; et vice-versa. Quand Nina n'était pas dans son assiette, Parvati lui lançait des répliques qu'elle n'avait jamais cru possible de sortir de sa bouche. A présent, leur amitié s'était brisé, et elle ne pouvait plus rien y faire. Recoller les morceaux, pour le moment elle n'y arriverait pas. Se disant que Victoria voudrait certainement ré-écrire sa lettre, la jeune Gryffondor sortir de son sac qui était posé à terre, un parchemin assez long. Elle en coupa 70 centimètres à l'aide de sa baguette, sortit un pot d'encre classique, ainsi qu'une plume de hibou, toute blanche. La jeune fille prit tout ce petit matériel avec précaution et l'offrit à la jeune fille. Elle lui dit avec douceur.
- Tiens, je te l'offre, essaye de ré-écrire à la personne à laquelle tu voulais écrire au début, je vais sortir pour te laisser écrire.
Elle esquissa un gentil petit sourire, puis enlaça doucement la jeune fille dans ses bras. Elle relâcha doucement sa faible étreinte, puis se recula de quelques pas. Elle referma son sac et le prit par sa petit anse, sentant qu'elle ne pourrait pas le mettre sur son dos avant un petit moment. Elle rangea sa baguette dans la poche de son pantalon, et dit avec douceur à la jeune Gryffondor.
- Merci encore pour tout.
Elle lui sourit de nouveau avec animosité, puis se rapprocha doucement de la porte de la Volière. Elle s'arrêta au niveau du perchoir des hiboux, puis s'aperçut que la jeune fille n'avait peut-être pas de hiboux pour envoyer son courrier. Elle siffla donc doucement une chouette, sans direson Nom. Un hibou voleta jusqu'à elle, mais elle lui demanda d'aller voir Victoria. La chouette se dirigea vers l'autre Gryffondor et se posa sur le rebord de la fenêtre, attendant, un papier voletait au niveau de sa patte. Il était écrit, d'une écriture belle et finement penchée : "Lily". Tel était le nom de la chouette. Parvati connaissait bien les hiboux de la Volière et s'était fait un plaisir de retrouver le nom d'une douzaine d'entre eux. Celle-ci appartenait à l'école, elle avait un très bon caractère, douce et gentille, seulement, personne ne la prenait jamais, car elle n'avait pas une très bonne audition. La jeune Gryffondor ouvrit la porte, puis avant de la refermer s'adressa à la jeune fille et lui dit lui souriant toujours ; ajoutant une autre phrase par la suite.
- On se reverra, en tout cas, je l'espère. Ah au fait, la plume colore l'encre, il te suffit de penser à une couleur et tu écriras de cette dernière.
H.J : Et dire que je pensais que ça serait trop court Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seule...[libre à qui veut]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Errer dans les couloirs... [Libre à qui veut]
» Moi et ma notion de seule. [Libre]
» Je n'aime pas manger seule! [libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Veut mourir à cause de sa séropositivité [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: LES TOURS :: la volière-
Sauter vers: