AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seule...[libre à qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 17:00

Victoria n'allait pas bien depuis quelques jours, elle n'avait aucune nouvelle de sa mère depuis vraiment beaucoup trop de temps, elle s'inquiétait de plus en plus pour son cas, était-elle morte ? En vie ? Ou juste parti autre part ?
Elle n'en savait rien, elle alla jusqu'à la volière pour voir si un hibou était arrivé ou si il était en chemin. Quand elle arriva la-haut, Victoria regarda autour d'elle, elle était encore une fois toute seule, elle s'assit sur le bord de la fenêtre, sortit plume, parchemin et encre puis commença à écrire, et cette fois, elle allait envoyer cette lettre.


Citation :
Maman,
Maintenant j'en ai marre ! Je suis inquiète à un point que tu ne peux pas savoir ! Tout les jours je suis stressée, je ne sais pas si tu est en vie ou pas !
C'est pas normal tout ça ! Une mère doit prendre soin de sa fille mais toi tu n'as jamis été là pour moi, toujours ton travail qui comptait plus que moi ! Maintenant que je suis partie, je m'inquiète vraiment beaucoup !!
Je t'en supplies,
Réponds-moi.
Ta fille, Victoria.

Quand elle eut fini d'écrire sa lettre, Vicky attacha la lettre à la patte d'un hibou du collège puis elle regarda celui-ci s'envolai, elle resta assise à la fenêtre et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 18:14

Nina errait dans les couloirs, baguette à la main, cherchant un élève à martyriser. Mais comme d’habitude, il n’y avait personne…Cependant, il lui restait un endroit où elle n’avait pas été:la volière. C’est donc d’un pas lent que la jeune fille se dirigea vers la tour sud. Aujourd’hui, Nina était vêtue d’un jeans troué un peu de partout sur les deux jambes, d’un simple tee-shirt bleu ciel qui s’accordait très bien avec ses deux petits yeux et une petite veste rayé bleu/noir. Pour s’accorder avec ses vêtements, le matin elle s’était fait des mèches bleu. Bref, elle ne passait comme toujours pas inaperçu…
Arrivée devant les escaliers qui mènent à la volière, la jeune fille s’arma de courage et commença à monter les marches, serrant fort sa baguette dans sa main gauche. Arrivée à la volière, elle entendit des petits bruits. Elle se cacha donc derrière le mur, regardant qui était dans la volière:c’était une jeune fille. Nina ne se souvenait pas d’elle, elle devait donc être nouvelle. Son blason indiquait qu’elle était à Gryffondor.. super, enfin une bouffy a martyriser! Nina attendit que le hiboux s’envole pour, d’un seul coup, pénétrer dans la salle en criant:


« SURPIIIISE »

Folle..oui, elle allait passé pour une folle. Mais bon, tans pis. Du moment que l’autre Bouffy a peur…Nina pointa sa baguette sur le hiboux que l’on voyait voleter au loin, sortant de Poudlard

« Accio Lettre »

La lettre voleta dans les airs, jusqu’à la main de la jeune Black qui s’en empara. Elle l’ouvrit, et la lut…Elle regarda par la suite Victoria et, tout en déchirant la lettre, lui dit, un sourire sadique au coin des lèvres

« Que c’est mignon…Pauvre petite fifille qui a besoin de sa maman »

Nina se rapprocha de Victoria et se pencha vers elle, comme pour lui faire part d’un secret

« Entre nous.. jsuis persuadée que ta mère s’en fiche complètement de toi. Peut-être même qu’elle t’a oubliée? Oui, possible »

Nina se redressa, laissant la lettre déchirée en mille morceau tombée sur le sol. Méchante, sadique, cruelle, sans pitiée,… Et oui, Nina avait retrouvée toutes ses qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 18:39

Victoria regarda la jeune fille qui venait d'entrer, sans voir son blason elle avait devinait qu'elle était a Serpentard, une personne aussi méchante en pouvait exister seulement a Serpentard. Elle la regarda mais détourna la tête car elle n'avait aucune envie de croiser son regard, mais elle lui répondit d'un ton agacé.

-Oui, ma mère me manque mais toi tu dois pas avoir de grand problème avec tes parents, ils ont du t'abandonner vu comme tu est !!

Elle éprouvait de la haine envers la Serpentard qui était habillée vraiment bizarement pour une élève. Elle se leva, commença à avancer vers elle puis s'arreta pour regarder la fille qui se trouvait en face d'elle pour lui dire

-Et de toute façon, si elle s'en fiche complètement de moi ou si elle m'a oubliée, qu'est ce que ça peut te faire ? Tu t'en fous de ma vie, nan ?? Et puis je vois pas à quoi ça te sert de me parler, je suis à Gryffondor et toi à Serpentard donc...


Mais elle ne fini pas sa phrase, elle continua d'avancer vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 19:44

Nina laissa la Bouffondor s’exciter toute seule. La jeune fille resta muette comme une tombe, les bras croisés, fixant Victoria. Son sourire était toujours visible, au coin de ses lèvres. La voir parler comme ça l’amusait.. et l’envie de l’emmerder grandissait au fur et à mesure qu’elle parlait. Cependant, elle commença à marcher vers la sortie. Nina décroisa les bras, et posa sa main sur l’épaule de Victoria, l’empêchant ainsi d’aller plus loin.

« Heyy, tu vas pas me laisser tout de même? Y’a aucun autre bouffy a faire chier. Et puis, ça ne se fait pas de partir en pleine conversation! Tes parents ne t‘ont pas appris la politesse ou quoi? »

Son sourire s’agrandissait au fur et à mesure qu’elle parlait. Nina bloqua les bras de Victoria, et lui mit une belle fessée ^^ La jeune fille adorait faire ça:la plupart des gens de Poudlard savait qu’elle avait une attirance pour les filles, et ça mettait mal à l’aise la personne à qui elle fait cela. Ou des fois, ça part en bagarre…Comment réagira Victoria? Nina avait vraiment hâte de le savoir. Elle la lâcha lentement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 22:46

Victoria se débattit et lorsqu'elle fut sorti de l'emprise de Nina, elle recula d'au moins dix mètres puis la regarda avec grande surprise, Nina lui avait donnait une fessée, elle n'en avait jamais rçu auparavant, celà l'étonna encore plus vu que c'était une fille qui lui avait mis, elle continuait de regarder Nina tout en se massant le bras car la Serpentard lui avait fait mal en lui prenant les bras, Vicky continuait de la regarder fixement.

-Hey ! Tu vas pas bien ou quoi ? Qu'est ce qui te prends ? T'as fait quoi la ? Et puis après tout, jsuis pas la seule Bouffy comme tu dis ! Il y en a plein le chateau ! Vas trouver quelqu'un d'autre à faire chier !!!

Elle continua de la regarder mais elle ne bougea pas de peur que la Serpentard recommence, elle éprouvait encore plus de haine envers cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 22:59

Et bien apparemment ce qu'elle avait fait venait de quelque peu..perturbée la Gryffondor. Et Nina allait continuer à s'amuser, oh que oui. D'un pas lent, elle se rapprocha de Victoria, toujours son éternel sourire sadique aux lèvres. Ca faisait un petit moment qu'elle ne s'était pas autant..amusée.

« Tsss.. pourquoi tu me parles sur ce ton là? Ma main sur ton derrière t'aurais fait effet? Tu veux que je recommence? »

Nina n'ajouta rien d'autre, commençant à tourner un peu autour de Victoria. Finalement, elle s'approcha d'elle par derrière, entourant ses hanches avec ses bras, déposant son menton sur son épaule gauche

« Je sais très bien qu'il y a d'autre Bouffy dans Poudlard. Mais bon.. maintenant que j'ai trouver mon joujou idéal, pourquoi changer? »

Nina se recula quelque peu, faisant glisser sa main le long du dos de Victoria. Elle la retira juste avant de touches ses jambes. La jeune Black rigola légèrement. Elle aimait provoquer, oui, c'était un de ses passes temps préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 16 Juin - 23:34

Victoria regarda Nina avec un air inquiet lorsque celle-ci se rapprocha d'elle, elle ne bougea pas, non pas parce qu'elle ne vouliat pas, tout simplement parce qu'elle ne pouvait pas, elle restait la figée sur place pourtant aucun sortilège n'avait été lancé sur elle.

-Non, aucun effet...recommence plus jamais...

Elle avait sortit ses mots avec une grande difficulté car elle ne savait pas trop comment réagir face a la Serpentard, bien sur, celà l'avait gênée qu'elle lui fasse ce qu'elle lui avait fait.
Quand elle passa ses bras autour de sa taille et posa son menton sur son épaule, Vicky fut parcouru d'un frisson, et lorsque Nina passa sa main dans son dos puis sur sa jambe, Victoria se retourna, leva la main et la rabaissa sur la tête de Nina, elle la regarda ensuite avant de dire


-Ne recommence plus jamais ça ! Tu m'entends ? PLus jamais !!!!! Tu ne me fais pas d'effet OK ? Et vas autre part ! J'était bien tranquille avant que tu arrives et que tu m'embêtes ! Trouve un autre "joujou" !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Dim 17 Juin - 10:51

Nina était fière d’elle:elle avait bien remarqué que Victoria n’osait pas vraiment bouger. Oui, elle avait trouvé vraiment le joujou idéal. Nina la laissa faire, et la laissa parler, sans rien dire, toujours son sourire aux lèvres. Une fois qu’elle eu finit de parler, Nina se rapprocha encore d’elle.

« Je t’embête… C’est tout mignon:c'est une expression d'enfant…! »

Après avoir légèrement rigoler, Nina plaqua sans prévenir Victoria contre le mur, lui bloquant les jambes et les bras. La jeune fille plongea son regard bleu dans celui de la Bouffy. Là, elle aurait put tout lui faire:La frapper, lui lancer un sort, la bâillonner et l’attacher,… Mais non, Nina se rapprocha d’elle et l’embrassa. Bien entendu, c’était juste pour la faire chier, et non pas par amour. Comme si Nina pouvait tomber amoureuse d’une stupide Bouffy..

« T’as vu, j’embrasse bien hein… »

Nina la lâcha lentement, se mettant vers les escaliers pour empêcher Victoria de partir

« Ca te dirait de passer la nuit avec moi? Hum... Qu’est-ce que l’on s’amuserait… »

Nina passa sa langue sur ses lèvres, avant de rigoler…

Hj: Jsuis folle _ _' xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Dim 17 Juin - 19:41

Victoria regardait Nina, cette fille était vraiment horrible, elle éprouvait du dégout en la regardant. Elle recula lorsqu'elle s'approcha d'elle mais la Serpentard fut plus rapide qu'elle et elle la plaqua contre le mur, Vicky essaya de se débattre mais Nina l'embrassa, c'était son premier baiser et elle ne pensait pas qu'il allait se passer comme ça, elle essaya de la repousser mais sans y arriver.

-T'es complètement folle ! T'aimes les filles ou quoi ? En tout cas moi non ! Et t'embrasses très mal !!!!


Quand Nina se mit a l'entrée de la porte, Victoria eut une idée, si elle ne pouvait pas sortir par la porte, il y avait toujours la fenêtre, elle s'en approcha, quand elle fut à quelques mètres de cette fenêtre, elle regarda Nina.

-Plutôt mourir que de passer une nuit avec toi ! Bloques la sortie si tu veux ! J'en ai trouvé une autre...

Elle monta sur le bord de la fenêtre et...

HJ : Plus folle tu meurs^^dsl du retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Lun 18 Juin - 22:28

H.J : INCRUSTE !
Cette journée s'annonçait plutôt bien pour la jeune Gryffondor de Cinquième Année. Une Cinquième Année, qui d'ailleurs allait bientôt passer ses B.U.S.E. alors qu'elle n'était pas du tout prête. Enfin, peut-être l'Examen serait-il reporté pour les vacances. Elle l'ignorait, mais en revanche, elle savait qu'elle était de très bonne humeur. Matinale, certes, il était sept heures du matin, et la jeune Gryffondor était déjà en parfait éveil. Elle troqua son pyjamas rose et bleu, contre un pantacourt en jean bleu, et d'un haut rouge-bordeaux, où était écrit son prénom en lettre de fil d'or. Elle enfila des baskets, après avoir mis des soquettes, puis se noua les cheveux après les avoir démêlé, en queue de cheval. Voulant aller courir, elle avait prit des baskets blanches, avec quelques contours bleus. Souriante, sa toilette faite, son lit fait lui aussi, et laissant la fenêtre de sa chambre ouverte, elle laissa entrer un doux air matinal. Se réservant cet air fraix, elle décida de commencer à courir dans les couloirs. Jetant un dernier regard à son dortoir, elle attrappa un "poignet" (les trucs qu'on met justement aux poignets), puis sortit. Le "poignet" était rouge, avec un lion brodé dessus. Elle s'en attirait les mérites, s'en étant donné pendant deux semaines corps et âme. Songeuse, elle décida de commencer par les tours, pour ainsi finir son footing dans le parc. Elle fit donc le tour de la tour d'Astronomie, puis du côté de la Salle sur Demande, ainsi que la Salle Commune des Serdaigle qu'elle contourna pour éviter de s'attirer des ennuis ; restait la Volière. Elle décida d'y monter, pour sentir ce vent frais sur sa peau colorée. Montant les marches en courant doucement, elle entendit des voix. Ayant repris son naturel de première année, elle arrêta sa course, puis monta en silence les escaliers. Une dispute éclatait, enfin une personne criait, l'autre parlait d'une voix doucoureuse. Plaquant avec douceur son oreille contre la porte, elle entendit la conversation. L'une des voix lui était inconnue, l'autre en revanche... elle la connaissait bien. Se retenant de murmurer le nom de la personne en question, elle écouta plus attentivement. Non ! Elle n'avait tout de même pas embrassé une Gryffondor ? Tout ça pour la taquiner ? Parvati allait-elle retrouver sa Nina qui aimait torturer les autres plus qu'elle ? Souriant à cette pensée, elle aurait appréciée. Au moins, à l'époque, la jeune Serpentarde ne risquait pas sa vie. Seulement, ce qu'elle entendit par la suite la choqua tout de même un peu, et laissant son oreille contre la porte, elle sortit doucement sa baguette de la poche de son jean. L'oreille aux aguets, il semblait qu'une jeune fille n'avait pas l'intention de passer sa nuit avec Nina, et elle avait l'intention de choisir la mort à Nina. Connaissant celle-ci, oui c'était préférable, ùmais il y avait une option, et elle attendrait un peu, avant d'en faire profiter la jeune Gryffondor. Ne voulant pas praître trop indiscrète, elle attendit que Nina se calme... ou pas. Dans les deux cas, la solution pour la jeune Indienne serait la même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Lun 18 Juin - 22:52

« Oui, j’aime les filles.. quoi, tu ne le savais pas? »

Répondit Nina, un sourire toujours aux lèvres. Cependant, ce sourire disparut quand Victoria monta sur le rebord de la fenêtre, décrétant qu’elle préférait mourir plutôt que de passer une nuit avec Nina. La jeune fille pointa sa baguette sur Victoria, pour que si elle saute, elle puisse la rattrapée.

« Fais pas ta sale chouette déplumée et descend de là… »

La voix de Nina était légèrement tremblante:elle ne rigolait plus avec la mort. Elle n’avait pas peur de mourir, mais la mort des autres l’effrayait…

« Bon.. je.. euh.. j’ai un truc à faire… A plus »

Nina tourna les talons et sortit de la volière. Cependant, elle percuta quelqu’un:Parvati…Que faisait-elle là? Et pourquoi avait-elle sa baguette en main? Nina ne dit rien, commençant à descendre l'escalier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mar 19 Juin - 19:25

La jeune Gryffondor avait en moins d'un an, apprit à sa contrôler sur ce genre de "bêtises". En fait, elle avait essayé de ne plus espionner les gens, mais en fait, elle avait récemment réalisé qu'elle avait comblé ce manque par de la faiblesse. Ses larmes entre-autre, qui elles servaient à panser ses blessures morales. C'est alors qu'elle s'était remise à écouter les conversations, et en y repensant, ça faisait maintenant un an qu'elle n'avait plus écouté de conversation, sans l'accord des personnes qui étaient derrière l'objet derrière lequel elle se cachait. Soudain, elle entendit la jeune Serpentarde avoir une voix trezmblante. De son côté, la jeune Gryffondor avait pâlit, elle avait bien entendu l'autre Gryffondor, et ce pourquoi elle avait été prête à intervenir au denrier instant si il l'avait fallu. N'entendant plus rien, elle eut peur de manquer un épisode. C'est alors, que, jetant un coup d'oeil à la porte comme si elle pouvait voir au travers, elle attrappa le cercle qui servait de poignée à la porte en bois. Mais à cet instant précis, quelqu'un ouvrit la porte et elle manqua de peu de tomber à terre. C'était Nina, qui, de ses yeux bleus la regardait comem intrigué. La jeune Serpentarde lui accorda un regard, croisant celui de Parvati. Cette denrière s'excusa de l'avoir écouté à la porte d'un regard, mais Nina se dirigea vers les escaliers. Jugeant qu'il y avait une vie suspendue dans le vide presque, elle rentra dans la Volière, vu qu'elle n'était restée jusqu'à maintenant que sur le pas de la porte. Elle vit alors une jeune fille, blonde, portant l'insigne des rouges et or. Elle se dirigea doucement vers la jeune fille, sans l'effrayer. Il lui semblait l'avoir déjà vu, c'était probable, comme ça pouvait ne pas l'être. Sachant que la jeune fille ne voulait pas se suicider, elle lui tendit la main et attendit que la jeune fille l'attrappe. Il fallait qu'elle prenne sa main, car il ne fallait pas qu'elle reste perchée ici, et il fallait que la jeune Gryffondor aux origines Indiennes retrouve Nina. Elle lui murmura avec gentillesse, laissant un mince sourire de confiance sur son visage.
- Prends ma main, n'aies pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mar 19 Juin - 20:24

Victoria était toujours sur le bord de la fenêtre prête à sauté lorsque Nina changeat complètement d'attitude, elle n'avait aucun sourire sadique sur la tête, elle semblait effrayer, par la mort ? OU juste parce que une élève allait se suicider ? La première réponse était sans doute la meilleur, elle avait surement peur de la mort. Nina partit pendant que Vicky était sur le bord, une jeune fille venait de rentrer dans la volière, vu son blason, elle devait être a Gryffondor, celle-ci s'approchait de Vicky qui la regarda avec un air un peu effrayé, peut être voulait-elle vengeait Nina qui était surement une amie à elle, mais la venger de quoi ? Victoria n'avait rien fait de mal, mais lorsqu'elle vit que la Gryffondor lui tendait la main, Victoria la prit et descendit du rebors, elle regarda la Gryffondor puis lui fit un tout petit sourire.

-Merci...euh...si c'est une amie a toi, tu devrais peut être aller la voir, savoir ce que j'ai fait qui l'a fait fuir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mer 20 Juin - 8:39

La jeune Gryffondor qui avait tendu la main à la jeune fille de sa maison était soulagée que cette dernière ait attrappé sa main et n'ait pas sauté. Elle s'en serait voulu si ça avait été le cas. Elle observa la jeune fille, sans la brusquer bien entendu. Lorsque la jeune fille parla, elle esquissa un faible sourire. Ce n'était pas un sourire moqueur, mais un sourire de tristesse. Parvati se mit face à la jeune fille et lui dit avec douceur et gentillesse.
- Oui Nina est mon amie, et je crois savoir ce que tu as fait de...travers. Elle n'a pas peur de la mort, mais elle déteste celle des autres. Tu comprends ? Et puis, ces temps derniers il fallait qu'elle redevienne comme avant.
C'était pour ça que la jeune Gryffondor n'avait pas réagi derrière la porte. Peut-être que la jeune fille était homosexuelle et qu'elle serait tombée amoureuse de Nina... Mais rien ne s'était passé, en tout cas rien de bien. D'une certaine manière, elle aurait même aimé que Nina tente de la poignarder...comme avant. Cette jeune Serpentarde avait abandonné le statut de perturbatrice, pour occupé celui de suicidaire. Elle avait commencé à regagner de la confiance en elle, mais à présent où était-elle ? Pourquoi les histoires finissaient-elles toujours mal ? C'était la bonne question il fallait croire. Elle dit alors, toujours gentille avec la jeune fille.
- Tu as raison, je vais allée la retrouver, ais je vais te demander une faveur : Viens avec moi s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mer 20 Juin - 20:21

Victoria regarda la jeune Gryffondor, elle avait l'air d'une grande gentilesse, Vicky en était contente après l'épisode qu'elle venait de subir, elle fit un petit sourire. Pourquoi cette Nina avait-elle peur de la mort des autres ? Mais pas de la sienne ? Comme avant ? Vicky ne comprenait pas grand chose mais préféra ne pas poser de questions, après tout celà ne la regardait pas vraiment...

-Oui, je comprends mais elle a peur de la mort des autres ? Enfin bon, après tout ça me regarde pas !!!


Quand la jeune Indienne demanda a Vicky de venir chercher la Serpentard avec elle, elle ne savait pas quoi faire ! POurquoi y aller après tout ça, mais vu qu'elle n'oserait pas dire non, Vicky souria a Parvati.


-Oui, si tu veux, je viens, mais pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Jeu 21 Juin - 21:14

La jeune Gryffondor observa la jeune blonde avec intensité. Elle avait l'air gentille et sympathique... Le genre de personne que Nina adorait martyriser il y avait un an de ça. Elle sourit intérieurement en repensant aux épreuves qu'elle avait réussi à empêcher d'assurer avec certains nouveaux et la jeune Serpentarde. Puis, la jeune Gryffondor lui demanda pourquoi Nina avait peur de la mort des autres, disant tout de même que ça ne la regardait pas. Elle s'assit donc sur le sol légèrement froid, puis fit apparaître d'un coup de baguette une cruche de jus d'orange, de jus de pomme et de chocolat chaud. Elle demanda à la jeune fille avec gentillesse, prenant un verre en main.
- Tu veux quoi ? Désolée pour le choix, j'ai plus beaucoup de truc à boire dans mon dortoir.
Elle lui fit un petit sourire d'excuses. Puis, elle se servit un verre de jus de pomme, ne le porta pas à ses lèvres, et attendit que la jeune fille se erve elle aussi de ce à quoi elle voulait boire. Parvati n'avait pas proposé de café, car elle le déconseillait fortement ; de plus, elle ne pouvait pas le faire apparaître, car elle n'en avait pas dans son dortoir ; pour cause, la jeune fille n'aime pas le café. Puis, elle repense à ce que la jeune fille avait dit "pourquoi Nina a-t-elle peur de la mort des autres". Elle décida donc de lui répondre.
- Vu que tu as fait la connaissance de Nina, ça te regarde autant que moi. Nina est au fond, bien que certains aient du mal à le croire, une fille très gentille, et un jour elle a fait quelque chose de mal à des proches. Je ne te dirai pas quoi, si tu veux le savoir il faut le lui demander, je ne pense pas que je doive le révéler. Ensuite, Nina était comme ça il y a un temps, et sans vouloir te choquer, je la préfère martyrisant les gens (elle n'y arrive jamais, car elle ne souhaite pas les faire souffrir au fond), qu'elle-même vois-tu ?
Oh mais quel discours ! Si ça continuait ainsi, elle allait finir par devenir la plus jeune et la plus célèbre des oratrices jamais connues. Puis, la jeune fille ré-entendit dans sa tête la jeune blodinette dire qu'elle voulait bien venir, lui demandant pourquoi, et surtout, elle se remémorait la stupeur de la jeune fille. Non pas que Parvati avait peur de se retrouver face à face avec Nina, mais plutôt qu'après tout la jeune inconnue était impliquée à présent. Elle lui dit donc avec douceur.
- Comme je te l'ai dit il y a quelques instants, tu es impliquée maintenant ; non pas pour ton mal, mais lorsqu'on règle des choses qui sont - et j'insiste sur ce point encore plus pour toi aujourd'hui- à ordre personnel, même très personnel, on aimerait bien savoir pourquoi la personne a réagi ainsi. Mais dis-moi, peut-être pourrions-nous nous présenter, non ?
La jeune Gryffondor esquissa un sourire à la jeune fille qui occupait la même maison qu'elle. Car elles avaient parlé, parlé, mais en attendant, ni l'une, ni l'autre ne savait le prénom de l'une ou de l'autre. Elle ajouta en riant.
- Enfin, si tu veux me donner un surnom, je préfère "machine" à "truc", si ça te dérange pas !
H.J : Nina, t'es où ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Ven 22 Juin - 13:26

Hj: Dans ton c*l Euh..jsuis là Laughing


Nina était restée un petit moment en bas des escaliers, écoutant ce que Parvati disait à Victoria. Pourquoi lui expliquait-elle tout cela? Traîtresse.. elle le payera…Elle n’a pas à dévoiler cela à l’autre Bouffondor, non, elle n’avait pas à le faire! Nina donna un coup de pied dans le mur, des larmes coulant sur ses joues blanchâtre. Elle se laissa tomber à genoux sur le sol, sa tête dans ses mains.

*Et voilà.. je ne peux faire confiance à plus personne.. il va falloir que je me débrouille seule…Et surtout cloué le bec à l‘autre troll sur patte, sinon tout Poudlard me verra comme une ‘pseudo serpentard‘… *

Déjà que l’on ne pouvait faire confiance à très peu de personne, si maintenant ces personnes nous trahissent.. Mais Nina va tenir le coup:elle avait prit l’habitude de rester seule, et ça ne la dérangeait pas de recommencer. Enfin.. elle préférait avoir des ami(e)s, des vrai(e)s, mais on ne peut pas avoir tout ce que l’on veux dans la vie. La jeune fille releva la tête, et donna un coup de poing dans le mur. Elle regarda son poignet:des petites gouttelettes de sang coulaient le long de son bras gauche. Nina se releva, serrant bien fort sa baguette dans sa main gauche. Sans faire le moindre bruit, la jeune fille commença à monter les marches d’escaliers. En haut, un petit bruit de liquide était percible, à croire qu’elles faisaient une pause café, mais sans café (_ _’). Nina arriva enfin en haut de l’escalier. Elle se cacha derrière le mur, et pensa fort à un ‘accio baguettes’. Les baguettes de Parvati et de Victoria arrivèrent dans sa main droite. Nina lança celle de Parvati dans l‘escalier, serra celle de Victoria dans sa main droite et pénétra dans la volière, sa baguette pointée sur Parvati et la baguette de Victoria sur elle. La jeune Black ne pleurait plus, mais ses deux petits yeux bleu étaient plus clairs qu’à l’ordinaire, et on pouvait donc se douter qu’elle venait de pleurer. La jeune fille posa son regard sur Parvati

« Et moi qui te croyais mon amie…Celle a qui je peux tout dire, sans avoir peur qu’elle le répète à une autre personne. Pourquoi tu lui as dit qu’elle était ma vraie peur? Et pourquoi lui avoir dit que je n’arrive pas à faire souffrir les autres, car au fond de moi je ne le souhaite pas, hein, POUQUOI? Tu n’es pas dans ma tête, tu ne peux donc pas dire ça sans savoir si c’est vrai ou non! »

Nina énervée…Ce n’est pas très beau à voir. Elle est capable de beaucoup de choses:de lancé un des trois sorts impardonnables, faire tellement souffrir la personne qu’à côté la mort ce n’est rien, dire des choses qui font plus de mal que les coups, etc. D’accord peut-être qu’elle s’emporte pour un rien, mais Nina n’aime vraiment pas qu’on la trahisse.

« Crois-moi Patil, tu vas le regretter… »

*Avada Kedavra, Imperium ou Endoloris?…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Ven 22 Juin - 14:46

H.J : Hey calme Nina ! Razz




La jeune Gryffondor regardait l'autre jeune fille, attendant toujours qu'elle se présente et qu'elle choisisse quelque chose à boire. Peut-être n'aimait-elle rien de ce qui se trouvait sur la table ? La jeune fille grimaça intérieurement. Observant le ciel par la "meutrière" de la Volière, elle aperçut quelques gouttes de pluie, ce qui laissait deviner que son footing allait être fichu. La jeune fille soupira, et après avoir bu une gorgée de son jus d'orange, elle se releva doucement, se dirigeant vers ce ciel qui commençait à s'assombrir. Elle regarda la jeune fille au passage, puis, posa ses coudes sur les pierres, plongeant ses yeux dans le lac presque noir, qui reflétait le ciel orageux. Elle n'avait pas douté une seule seconde de ce qu'elle avait dit à la jeune Gryffondor, car elle savait que Nina comprendrait. Cependant, elle se demandait où la jeune Serpentarde pouvait bien se trouver. Elle se retourna doucement, puis posa de nouveau son regard sur la jeune fille. Elle l'interrogea avec douceur du regard, mais, soudain, elle entendit un bruit sourd. Intriguée, elle posa son regard sur la porte et écouta. Elle aurait cru entendre des sanglots derrière la porte en bois. Fronçant ses sourcils noirs, elle demanda à haute voix, plus pour elle-même.


- Qu'est-ce qui se passe ?


La jeune Indienne ne le savait pas encore, mais c'était Nina qui venait de cogner son poing contre un mur de l'escalier. Ayant toujours cet air intrigué, elle tendit l'oreille, ne voulant pas s'approcher de la porte. Puis, elle entendit quelqu'un monter les marches. Il pleuvait dru au dehors, et à présent le ciel était aussi lumineux que le fond d'une caverne. Les bruits de pas se rapprochaient. L'orage éclata. La jeune Gryffondor se retourna vers la meurtière de la Volière, et vit le ciel éclairé par un éclair. Sa réaction l'ayant prise au dépourvu, elle se retourna vivement et fit un geste pour attrapper sa baguette, par pûr réflexe. Elle fit un tour sur elle-même, sans s'apercevoir que la porte avait été ouverte. Soudain, elle s'aperçut qu'elle n'avait jamais rien tenu dans sa main, mis à part de l'air. Ouvrant la main, elle affirma par un geste de peur que sa baguette avait disparue, elle regarda autour d'elle, et remarqua qu'elle n'était plus sur le sol. C'est alors qu'elle releva la tête et aperçut Nina dans l'encadrement de la porte. Elle s'apprêta à se diriger vers la jeune Serpentarde, mais quelque chose l'en dissuada. Son regard. Il était froid, humide et meurtrier. Posant son regard sur la jeune fille encore inconnue pour elle, elle remarqua que celle-ci n'avait pas non plus de baguette et regarda les mains de Nina. Celle-ci, en revanche en avait une dans chaque main, mais elle ne reconnut pas la sienne parmis les deux. Cependant, ce qu'elle reconnu, c'était la hargne de Nina, mais elle se questionnait mentalement avec ce "pourquoi ?". Sans attendre plus longtemps, elle attrappa la jeune Gryffondor par la main et la plaça derrière elle en une fraction de seconde. Nina n'était pas dans son état normal, mais elle semblait s'expliquer. Elle parla d'une voix froide à Parvati, et celle-ci ne comprit pas tout de suite la raison de cette haine prononcée vers elle. Elle regarda la jeune fille, totalement désemparée.


- Mais Nina, je n'ai rien dit !


Et c'était vrai, ce qu'lele avait dit, elle l'ignorait. En fait, c'était ce dont elle pensait elle, et pas ce que Nina lui avait dit. Jamais Nina ne lui avait dit qu'elle avait peur de la mort des autres, mais pas de la sienne. S'en était une simple déduction, avec laquelle elle essayait de se convaincre elle-même de l'innoncence de Nina dans tous ses faits et gestes. Elle avait toujours essayé de croire, qu'au plus profond d'elle-même, Nina ne faisait rien de mal. A chaque fois, elle essayait de la protéger. Et pour les souffrances non-désirées. Nina ne lui a Parvatox vait jamais rien dit non plus. C'était juste qu'elle avait à plusieurs reprises remarqué que la jeune Serpentarde n'avait jamais tué, jamais fait trop souffrir. En fait, elle avait même un peu menti, car Nina avait déjà fait souffrir, sans compter son histoire personnelle. Oui, Nina l'avait faite souffrir, mais ça elle ne lui dirait peut-être jamais. Mais même là, que faisait-elle. Il n'y avait donc aucune trahison, seulement de la compassion. Mais Nina parla. Elle allait le regretter... Très bien ! On aurait pu penser au premier regard que Parvati était une véritable trouiarde, mais elle s'approcha doucement de Nina, évitant ainsi de glisser à cause de la pluie qui rentrait par les "issus" de la Volière. Elle regarda Nina, s'approchant encore, et encore puis s'arrêta devant la jeune fille. Sans sourire, elle lui dit doucement.


- Je préfère "Endoloris", si ça te dérange pas ; même si j'ai rien à me reprocher. C'était juste des choses que j'avais remarqué, tu ne m'avais jamais dit ce que tu viens, TOI de dévoiler. Maintenant, laisse cette jeune fille en dehors de ça, tu veux ?


Elle la regardait avec ce même regard, d'il y avait un an de ça. Un regard noir, dévisageant la jeune fille. Elle n'avait pas l'intention de pleurer, ce n'était plus uen chialeuse de première qui allait se soumettre à la volonté de Miss Black. Elle tendit les bras perpendiculairement à ces jambes droites. Elle ne bougeait pas, ne tremblait pas, mais ne comprenait pas non plus. L'orage éclata violemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 23 Juin - 12:22

Victoria regardait toute la scène, Nina était revenu, Parvati lui avait tout expliquer par rapport à cette Nina, mais celle-ci ne voulait pas que Vicky sache se qui se passait, en gors, Victoria était complètement perdue au milieu de tout ça !
Nina était restée écouter la conversation entre Parvati et Vicky, elle avait du tout entendre, quand Nina rentra à nouveau dans la volière, elle avait deux baguettes pointés sur Parvati et Vicky. Victoria mis la main dans sa poche pour trouver sa baguette mais elle ne la trouva pas, en regardant bien els baguettes dans les mains de la Serpentarde, elle reconnu sa baguette, elle lanç un coup d'oeil a Parvati qui n'avait pas l'air d'avoir de baguette non plus, elles étaient maintenant pris au piège, Victoria commença a stressé encore plus que d'habitude ce qui était très rare, elle fixait Nina de ses yeux bleus, elle essayait de trouver une solution dans sa tête mais elle ne pouvait rien faire à part regarder Nina avec un air de pitié.
Parvati, la jeune indienne qui était a Gryffondor elle aussi venait de dire à Nina qu'elle préférait le sortilège ENdoloris, Vicky n'en croyait pas ses oreilles, est-ce-que la Serpentarde allait lancer un des trois sortilèges impardonnables ?? C'était impossible, les élèves de POudlard était interdit de tout ce genre de sort, en même temps, s'ils étaient impardonnbles, ce n'était pas pour rien, L'avada Kedavra provoquait la mort, l'ENdoloris la douleur et l'Impero, le commandement de tout personne soumims à se sortilège. Face à ses trois sortilèges, Victoria ne savait que choisir, elle ne voulait subie aucun de ses sortilèges, avec une baguette, celà aurait été plus facile mais vu que sa baguette n'était plus entre ses mains mais entre celles de Nina, elle ne pouvait pas faire grand chose.


-Arrêtez tout ça ! Celà ne sert à rien, je comprends bien tout mais Nina, n'utilise pas ses sorts, je sais bien que tu t'en fout de ce que je te dis mais je veux juste que tu saches que tu le regretteras plus tard !!!

Elle regardait fixement Nina, l'orage éclatait dehors en aucun cas elle ne pouvait cette fois essayait de s'échaper par la fenêtre, elle risuqerait de mourir avant d'arriver en bas. Elle tourna la tête vers Parvati, celle-ci ne bougeait pas, elle devait être comme Vicky, terrorisée, mais surement un peu moins qu'elle car Nina était une amie pour l'indienne.
Victoria tenta un pas en avant pour aller vers Nina mais elle ne pouvait pas avancer, elle restée scotchée au sol, elle n'arrivait pas à bouger, elle regarda Parvati puis Nina puis le sol, ses yeux se remplir de larmes, elle ne savait que faire, elle ne voulait pas pleurer, surtout pas devant ses deux personnes, elle relev la tête, regarda Nina, toujours avec un air de pitié dans les yeux...


-Dans ces cas là, moins aussi je préfère Endoloris, mais tu le regretteras...


Après avoir dit celà, Vicky regarda à nouveau le sol, l'orage était toujours très fort dehors, pourquoi est-ce-que les orages éclatait toujours dans ce genre de conversation, peut être que celà annonçait qu'une chose allait mal finir, en y pensant, Vicky se dit que la "chose" qui pouvait se passait était peut être la mort d'un d'entre elle, Nina comprise. Elle jeta un coup d'oeil dehors, les éclairs devenait de plus en plus nombreux et l'orage de plus en plus proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Black
Serpentard
Serpentard


Féminin Nombre de messages : 3799
Age : 23
Année : 6 ème
Amour : Coeur Fermé.
Passions : Emmerder les Bouffay'
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 23 Juin - 12:54

L’orage.. la pluie.. la demande de les épargner…Oui, Nina avait déjà vécu cette scène. Mais non, il ne fallait pas se laisser faire.. il fallait oublier ce passé. Trop tard:la jeune serpentard tomba à genoux sur le sol, laissant tomber les deux baguettes sur le sol. La main gauche sur sa tête, les yeux clos, elle luttait contre cet affreux souvenir qui revenait la hanter. Est-elle maudite? N’a-t-elle plus le droit de lancer un quelconque sort sur une personne sans avoir le droit à ce que ce souvenir ne remonte? Apparemment oui…Pourtant, Nina se releva, même si sa vue était brouillée et qu’elle titubait. Elle tendit sa main vers les deux baguettes qui étaient sur le sol, pensant très fort à un ‘accio baguette’. Sa baguette revint dans sa main, celle de Victoria resta sur le sol. Nina pointa sa baguette sur les deux filles

« Avada… »

Elle ne put continuer, les cris que poussaient sa mère pour que Nina ouvre la porte occupaient tout son esprit. Impossible de se concentrer sur le sol, impossible de le lancer. Pourtant, ce n’était pas l’envie qui manquait…La jeune fille ne savait quoi faire:plus le temps passait et plus son mal de tête prenait de l’ampleur. Elle savait qu’à présent, elle ne pouvait leur lancer un sort…Pourquoi Victoria lui a lancer un regard pour qu’elle ai pitié, pourquoi? En même temps, si elle ne l’avait pas fait, elle serait morte, ainsi que Parvati…Plus les secondes passaient et plus Nina était trempée:la pluie passait à travers les fenêtres ouvertes, et il pleuvait donc dans la volière. Ne voulant pas passer pour une faible, la jeune Black préféra partir…Elle tourna donc les talons

« Hum..vous avez de la chance mais… »

Sa voix n’était pas froide, mais au contraire elle était douce. C’est à chaque fois comme ça:quand un tel mal de tête surgit, Nina est pendant quelques minutes voir quelques heures vidée de toute énergie.

« ..on se retrouvera… »

La jeune fille sortit de la volière et descendit les escaliers. Cependant, à quelques marches de la fin, un voile blanc recouvrit son regard et elle trébucha, tombant des escaliers. Nina se releva difficilement et alla s’asseoir contre le mur, ayant à présent énormément mal au poignet gauche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xpiink-dreams.skyrock.com
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 23 Juin - 19:26

La jeune Gryffondor était toujours arrêtée. Elle ne bougeait pas, souriant presque ; mais pas d'un sourire aimable, ou gentil. Elle voulait monter à Nina que si elle voulait absolument la tuer, qu'elle n'en avait pas peur. Elle-même ne craignait pas sa propre mort, sa propre perte, alors peu lui importait. De toute façon, ces temps derniers, entre vivre et mourrir, il n'y avait pas de grandes différences. C'est alors qu'elle fut surprise de voir Nina tomber à terre, genoux fléchis, alors qu'elle s'apprêtait à jeter le sortilège de la Mort. Le regard de Parvati devint soudain beaucoup plus inquiet, non pas pour elle, mais pour Nina. Elle l'observa à terre, puis baissa doucement les bras, qui avaient pendant longtemps formés une croix, avec le reste de son corps. La jeune Indienne observa Nina avec inquiétude et peine. Elle savait ce qui se passait, ou tout du moins, elle en était presque certaine. La jeune Serpentarde devait encore visualiser cette affreuse scène, qu'elle lui avait un jour rapporté. Elle croisa son regard et souffla dans un murmure plein de pitié pour la jeune fille.
- Nina...
Mais la jeune fille ne semblait pas vouloir l'entendre. Elle se releva et commença à articuler le Sortilège Impardonnable. La première fois, la jeune Gryffondor avait su quel sortilège serait lancé, par simple connaissance de la jeune Serpentarde. De plus, elle l'avait lu dans ses yeux. Mais à présent, la fatalité allait arriver. Elle la sentait, de plus en plus proche. Mais à la moitié de la formule, Nina n'arriva pas à achever sa phrase. Sa tête se remettait à tourner à l'intérieur, elle le savait, le voyait, le sentait. La jeune fille n'arriva même pas à ré-articuler la formule magique. L'eau ruisselait sur son corps et Parvati remarqua qu'elle semblait perdue. Puis, comme pour ne pas paraître faible, elle tourna les talons, ajoutant d'une voix hâchée et douce qu'elles se retrouveraient. Puis, la jeune Serpentarde battit en retraite, mais la jeune Indienne sentit que quelque chose n'allait pas. Après que Nina eut disparu, elle se retourna vite, et lança un regard furtif à Victoria, posant son regard sur la baguette de la jeune fille. Elle lui murmura doucement, d'une voix inquiète, le regard perdu dans ses pensées.
- C'est pas encore fini...
A l'instant précis où la jeune Gryffondor venait d'achever sa phrase, on entendit un faible bruit, comme un éfleurement. Sans attendre d'entendre plus, la jeune Gryffondor courut et prit un virage serré pour sortir de la Volière. Au moment où elle arriva dans l'embrasure de la porte, elle vit le corps de Nina tomber, au ralenti, comme dans un film. Sans réfléchir, sans même poser son regard sur sa baguette qui trainait par tere, elle se laissa tomber dans les escaliers. Il y eut alors beaucoup de bruit, puis un dernier bruit, plus sourd que les autres. Parvati avait réussi à glisser sous le corps de Nina, de manière à rattrapper cette dernière. Cependant, elles étaient dans des escaliers, et Parvati avait glissé le long des marches, la jeune Serpentarde sur le ventre, protégée. Le gfrand bruit sourd, fut la jeune Indienne qui percuta de plein fouet une commode qui se trouvait en bas de l'escalier. Certainement un tour de Peeves, l'esprit frappeur. Les escaliers étant en colimaçon, Nina avait eu beaucoup de chance de ne pas se blesser. En fait, la jeune Serpentarde avait trébuché, s'était relevée, c'était ce bruit que Parvati -et Victoria aussi- avait entendu. Cependant, elle avait titubé, et c'était à cet instant que Parvati avait fait son apparition. A présent, cette dernière se trouvait en bas des escaliers, mais à la différence de Nina, son crâne était à terre et se vidait de sang. Effectivement, sa tête avait à plusieurs reprises tapée contre les marches infinies de l'escalier. Ses hanches en avaient pris un sacré coup aussi, cependant, elle ne semblait pas avoir mal aux chevilles, ni aux poignets. Le dos si, mais le principal pour la jeune fille était que Nina soit seine et sauve. Elle regarda la jeune fille, qui au dernier instant avait docuement roulé à côté d'elle sans brutalité, elle la regarda d'un oeil impuissant ; un filet de sang allant du haut de son front, coulant sur son nez, passant sur sa joue, comme une larme, pour tomber dans un 'ploc' sur le sol en bois. Elle lui sourit faiblement, et avant de refermer les yeux, son sang se répendant sur le sol, elle lui murura avec douceur.
- Désolée si j'ai fait une bêtise...
Elle déposa sa main gauche sur le poignet de la jeune Serpentarde, désolée de sa blessure. Elle faiblit, puis, ses yeux furent clos. Ses bras avaient pris une couleur bleue à quelques endroits, et son tee-shirt rouge bordeaux, avait à présent pris la teinte du sang au niveau du dos de la jeune Indienne. On entendait de puissant "boum, boum, boum", provenant de sa poitrine. Sonc oeur battait, puis, le bruit fut moins distinct, jusqu'à en devenir inaudible. Sa poitrine qui s'était soulevée, semblait rester de marbre.
H.J : J'ai un peu changé la fin de ta chute, parce que je me suis rendue compte de mon erreur après beaucoup trop de texte, la flemme de ré-écrire. Pour une chute en plus de toute façon. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Sam 23 Juin - 22:45

Victoria était terrorisée a l'idée de mourir, elle pensait que ses minutes allaient être les dernières de sa vie, elle se trompait, ce n'était en aucun cas les dernières minutes de sa courte vie car Nina n'avait pas réussi à lancer le sort, pourquoi ? Vicky n'en savait rien, elle avait regardait toute la scène, elle ne comprenait pas grand chose à tout ça. Dehors, il pleuvait énormément, Vicky était trempée, la Volière avait de nombreuses fenêtres qui étaient ouvertes, il faisait froid, l'orage était toujours là, et les trois jeunes filles aussi mais dans un piteux état...
En entendant tout ses bruits, Victoria s'était précipité dans les escaliers où était tombé Nina et Parvati, quand elle arriva en bas, Vicky était la seule à ne pas être blessée, elle regarda autour d'elle, il n'y avait evidemment personne, elle cherchait en vain une solution mais aucune ne lui venait à l'esprit, elle eut une idée mais celà n'allait servir à rien, elle prit son souffle, releva la tête et cria le plus fort qu'elle pouvait.


-DE L'AIDE !!!! J'AI BESOIN D'AIDE, IL Y A DEUX FILLES BLESSEES !!!

Bien sur, celà n'allait servir à rien mais au moins, elle avait pu se libérer un peu, car une des grandes choses que Vicky voulait faire depuis le début était de crier un grand coup, ça ne lui était pas arrivé depuis très longtemps, ce cri lui avait fait se sentir peut être un peu mieux, elle regarda autour d'elle, personne ne venait, a croire que le château était désert.
Vicky regarda Parvati qui se vidait de son sang, avant de descendre des escaliers, Vicky avait pris le soin de prendre sa baguette qui était restée sur le sol de la Volière, elle fit apparaître un mouchoir et du désinfectant de sa baguette, elle imbiba(euh...)le mouchoir de ce désinfectant et le passa dans le dos de Parvati qui saignait ainsi que toutes ses parties du corps sanglantes. Ensuite, Vicky en fit apparaître d'autre, elle s'approcha de Nina, pris son poignet, mit le mouchoir dessus, épongea puis attacha le mouchoir au poignet de la jeune Serpentarde, que pouvait elle faire d'autre ? Rien ! Elle ne pouvait rien faire, du moins si elle pouvait faire une chose, elle ignorait quoi, elle sentit des larmes couliaent sur ses joues, elle renifla avant de fondre en larmes.


-Désolée les filles, je ne sais pas quoi faire ! Il n'y a personne pour m'aider et surtout pour vous aider, je suis nulle, totalement nulle, vous êtes peut être en trian de mourir et je suis là comme une idiote a pleurer, et j'en suis désolée...


L'orage éclatait toujours dehors, et personne ne venait...

Hj : Euh...tu crois pas que ça en fait un peu trop là, Parvati ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Lun 25 Juin - 11:13

Victoria avait apparemment fait tout son possible pour aider Parvati, elle avait épongé le sang, et étrangement, l'hémoragie semblait s'arrêter. La jeune Gryffondor saignait moins, à voir plus du tout. Cependant, elle avait toujours les yeux clos. Mais ce que tous ignoraient, c'était qu'elle n'était pas inconsciente. A un moment donné, elle l'avait été, mais là, elle ne l'était plus. A demie-réveillée, elle entendait des cris qui s'élevaient tout près d'elle. N'ayant pas le courage de soulever ses lourdes paupières, qui lui donnaient l'impression d'avoir somnoler pendant des jours, elle réussit à articuler sa main, et attrappa le poignet de Victoria, à l'aveuglette. Retrouvant peu à peu la raison et ses esprits, elle se dit qu'il ne valait mieux pas l'effrayer. La jeune Indienne tenta de cligner des yeux, mais ses paupières étaient encore trop lourdes. Elle agrippa donc Victoria par le bras des deux mains, et se releva doucement, se mettant en position assise. On aurait dit une aveugle qui connaissait chaque technique par coeur. La jeune Gryffondor avait mal à la tête, mais elle ignorait qu'elle avait raté de peu un coma très long. La jeune fille quitta de la main droite le bras de Victoria, qu'elle avait empoignée avec douceur. Elle recherchait de ses longs doigts, la jeune Serpentarde qui s'était trouvée auprès d'elle. Avant de s'évanouir, elle l'avait entendu respirer. Seulement, sa main se promenait sur le marbre froid. Puis elle entendit un 'ploc', c'est alors qu'espérant ne pas voir le pire, elle réussi enfin à ouvrir les yeux. Son regard encore flou se posa sur des gouttes de sag. Non, ce n'était pas possible, elle avait bien vu que Nina allait bien lors de la chute. Mais alors, où était-elle ? Elle releva alors doucement la tête, croisant le regard de Victoria. Commençant à comprendre, elle posa sa main qui ne tenait pas le poignet de la jeune Gryffondor. Elle sentit alors comme une couture au niveau du crâne. C'était ça alors son mal de tête. Mais Victoria semblait avoir eu si peur. La jeune fille interrogea Victoria du regard, comme pour lui demander comment avait-elle réussi ce miracle. Puis, sans attendre plus longtemps, elle la prit doucement dans ses bras, ne la serrant pas trop fort. Elle en aurait été incapable, et n'aurait pas voulu le faire. La jeune Indienne lui murmura alors dans son oreille, heureuse de s'en être sortit.
- Merci. Merci beaucoup.
Puis, au bout de deux, trois minutes, elle relâcha son étreinte avec douceur, puis se recula doucement. Elle avait mal à la tête, mais voyant l'état de la pièce, de ses vêtements et de ceux de la jeune blonde, elle prit doucement sa baguette qui était à terre, ramenée par Victoria. Elle prit alors la baguette, et marmonna une formule qui fit disparaître le sang. Puis, elle regarda autour d'elle, un peu perdue tout de même. Elle ne voyait pas Nina, où était-elle ? De nouveau, Parvati posa son regard sur Victoria, comme une demande. Si la jeune Serpentarde s'était blessée par sa faute, elle s'en voudrait toujours. Et si elle était partie... La jeune Indienne baissa les yeux. Si c'était le cas, Nina avait rompu son amitié avec Parvati. Une larme qu'elle avait longtemps retenu, tout le long de cette journée se mit à perler sur sa peau bronzée. Elle regarda Victoria, puis murmura, sa larme s'écrasant silencieusement sur les dalles froides.
- Elle ne m'a pas pardonné.
Et voilà, du jour au lendemain, elle avait réussi, sans le vouloir à gâcher une amitié qui durait depuis plus de six mois. La jeune fille relâcha enfin le poignet de Victoria, puis se releva doucement, s'appuyant avec sa main droite sur la commode. Elle tendit sa main gauche à la jeune fille, l'aidant ainsi à se relever. N'oubliant pas qu'elle venait de perdre une amie, aussi bêtement, elle hésitait à demander comment s'appelait la jeune fille qui l'avait sauvé. Finalement, elle se dit que si Nina ne voulait plus de son amitié, elle ne pourrait jamais la remplacer. Ce n'était pas un repmplacement, elle voulait juste parler à la jeune fille, après tout, il y avait tellement peu de monde à Poudlard, que l'on finissait par se demander où ils étaient tous passés. C'est alors que d'une voix douce, mais triste à la foix, elle demanda à la jeune fille blonde.
- Comment t'appelles-tu ?
La façon dont elle avait formulé cette phrase pouvait paraître étrange, mais il fallait dire qu'elle n'était pas en super forme. Du regard, elle proposa à la jeune Gryffondor si elle voulait marcher en sa compagnie. Car après tout, si ça se trouve, elle avait d'autres chats à fouetter, et la pauvre avait pleuré. Ses joues étaient humides, alors gentillement, Parvati posa un doigt sur ses joues, repoussant les larmes de son visage. Elle n'aimait pas voir les autres malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Daewoo
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 143
Age : 23
Année : 5ème
Amour : s'il y a quelqu'un, qu'il le dise
Date d'inscription : 09/05/2007

•Perso•
Niveau: 2
♣Message:
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Mar 26 Juin - 10:44

Victoria avait vraiment eu peur pour les deux jenes filles, mais voyant qu'une allait déjà un peu mieux, elle eu un peu moins peur, elle regarda l'indienne qui l'avait prise dans ses bras, elle lui souria, celle-ci pleurait, Vicky, elle aussi, avait envie de pleurer, celà faisait trop de choses à la fois, elle sentit ses yeux se remplir de larmes, elle ne voulait pas pleurer en face de la Gryffondor mais elle sentit des gouttes coulaient sur sa joue, ça y est, elle pleurait, elle sortit deux mouchoirs, elle en tendit un a l'indienne puis elle garda l'autre pour elle et elle enfoui sa tête dedans. Pourquoi tout celà était arrivé ? Après tout, ça commencait a peu près bien et ça venait de mal se finir, Vicky se sentait coupable de tout ça, elle enleva sa tête du mouchoir, regarda Parvati, lui fit un tout petit sourire de compation, Parvati venait de perdre une de ses amies, Vicky voulait essayer de faire quelque chose pour remettre cette amitié dans l'ordre, mais parès tout ça, elle ne pouvait pas y réfléchir, surtout dans ses conditions, elle regarda Parvati qui la remercier de l'avoir aidé.

-De rien...c'est normal...Elle te pardonnera...je penses...ne t'inquiètes pas...

Vicky regardait Parvati, elle avait l'air de lui proposer de marcher, elle approuva d'un signe de tête qu'elle voulait bien, mais au lieu de descendre les escaliers pour retourner dan le chateau, elle remonta les escaliers vers la Volière, pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'avait pas envie de voir d'autres élèves, elle regarda Parvati, celle-ci ne savait pas son nom, elle lui fit un petit sourire, s'assit sur les marches, la regarda, essuya les larmes qu'elle avait sur les joues puis elle mit sa tête dans ses bras.

-Victoria...Victoria Daewoo...

Elle releva la tête, demanda du regard le nom de la jeune fille qui était en face d'elle avant de lui sourire gentiment, elle ne s'était pas remise de toutes ses aventures, elle n'arrivait pas a chasser les images des deux filles pleines de sang gisant sur le sol...


Hj : Désolée, c'est court, mais j'ai pas torp d'inspi ! >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Patil
Gryffondor
Gryffondor


Féminin Nombre de messages : 2484
Age : 23
Année : 6ème Année
Amour : Qu'est-ce ?
Passions : S'amuser avec Luna ^_^
Date d'inscription : 08/06/2006

•Perso•
Niveau: 3
♣Message: Quelqu'un aurait vu mon ombre, mon amie de toujours ?
MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Jeu 28 Juin - 23:26

La jeune Gryffondor avait encore la vue un peu troublée par ce qui venait de se produire. Un miracle devait être la meilleure définition, vu qu'elle avait risqué de ne pas s'en sortir. De temps à autre, sa blessure qu'elle s'était faite au crâne la faisait grimacer, mais elle n'esquissait qu'un petit rictus. Maintenant, tout allait bien. Tout ! En réalité, non, mais elle venait d'apprendre le nom de sa sauveuse, et elle ne pouvait pas faire l'ignorente, parce que Nina avait fuit. La jeune fille, qui s'avérait être appelée Victoria Daewoo, lui avait même dit d'une voix treblotante par l'émotion que Nina lui pardonnerait. La jeune Indienne n'avait rien dit et s'était contenté d'esquisser un faible sourire en guise d'affirmation, mais elle pensait l'inverse. A son avis, Nina ne lui pardonnerait pas de si tôt. Et pourtant, elle ne voyait rien à se reprocher. Elle avait beau chercher, fouiller dans sa mémoire (qui lui revenait de plus en plus nettement à présent), elle ne savait toujours pas ce qu'elle avait fait de mal.
Puis, la jeune Gryffondor demanda le nom de la jeune Indienne. Elle esquissa un souriren, désolée par la scène qui s'était déroulée sous les yeux de la jeune fille. Elle n'aurait pas du tout apprécié la vue du sang elle aussi, surtout que Victoria était nouvelle à l'école. En tout ca,s la jeune Gryffondor à la peau mâte la considérait comme. Elle lui dit alors amicalement, un noeu restant tout de même à l'estomac en pensant à Nina.
- Parvati Patil, gaffeuse, chialeuse, on pourrait m'en courroner !
Bien entendu, elle disait ça en plaisantant. Bien que parfois, elle pensait vraiment ce qu'elle venait de dire à la jeune fille, en guise de présentation. Elle esquissa un sourire plus profond, puis se dirigea vers le portrait de la Grosse Dame. Seulement, lorsqu'elle s'en approcha un peu plus, elle n'entendit plus les pas de la jeune blonde, puis se retourna. Victoria était partie en sens inverse, et Parvati fit de grandes enjambées pour la rattrapper. Elle devait dire que ça l'étonnait que la jeune fille veuille retourner à la Volière, après cet affreux épisode.
Arrivée à la Volière, la première chose que fit Parvati fut de poser les yeux sur les oiseaux nocturnes qui semblaient somnoler. Elle regarda sa montre, et en conclua qu'il leur restait encore facilement deux heures avant de se prendre une nuée de hibous et chouettes sur la figure. Effectivement, dans trois heures, il allait être 18h00 et les oiseaux commenceraient à décoller, en direction de destinataire, ou tout simplement pour aller chasser. Laissant Victoria se remettre de ses pensées qui devaient être selon la pensée de la jeune Indienne, couleur rouge, elle s'approcha du perchoir où tronait une chouette blanche, parsemée de petites tâches noires. Elle observa la chouette, qui à l'inverse des autres, n'était pas plongé dans le pays des rêves. Elle se demanda, où était encore passé son maître. Pauvre Hedwige, elle n'avait pas de chance, Harry n'était jamais là. Elle caressa doucement la chouette, avec tendresse. Celle-ci se laissa faire et lui mordilla affectueusement le doigt. Puis, au bout de cinq minutes, elle s'excusa auprès de la chouette, puis alla voir la jeune blodinette. Elle la regarda doucement et lui dit d'une voix apaisante et désolée.
- Je suis vraiment désolée pour ce qui s'est passé.
Elle ne mentait pas, sa peine avait encore été touchée et elle en avait assez de faire mal à son entourage. Souriant avec gentillesse à la jeune fille, elle l'observa doucement, puis remarqua quelques morceaux de parchemins qui ne s'étaient pas envolés. Elle en ramassa quelques-uns, puis se releva. Elle demanda alors, intriguée, mais en même temps, gênée de poser cette question.
- Je sais que je vais certainement être indiscrète, mais tu comptais envoyer une lettre je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule...[libre à qui veut]   Aujourd'hui à 21:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule...[libre à qui veut]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Errer dans les couloirs... [Libre à qui veut]
» Moi et ma notion de seule. [Libre]
» Je n'aime pas manger seule! [libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Veut mourir à cause de sa séropositivité [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMDP  :: LES TOURS :: la volière-
Sauter vers: